VOTE | 186 fans
Rejoins notre web-communauté pour une expérience sans pubs ! C'est fun et gratuit ;-) Inscription

#102 : Le Secret

Pamela n'arrive pas à contacter les parents, elle s'occupe alors des jumeaux avec l'aide de tous. Denise quand à elle tente de régler certains problèmes avec l'aide de Roxy. Enfin, Roland est confronté à certains soucis avec le retour de sa femme d'Afghanistan.

Popularité


4.57 - 7 votes

Titre VO
After Birth

Titre VF
Le Secret

Première diffusion
10.06.2007

Première diffusion en France
27.11.2008

Vidéos

Roxy donne un cours de boxe à Denise (en anglais)

Roxy donne un cours de boxe à Denise (en anglais)

  

Photos promo

Denise Sherwood et son fils Jeremy

Denise Sherwood et son fils Jeremy

Pamela Moran et Roxy LeBlanc

Pamela Moran et Roxy LeBlanc

Pamela et Chase Moran

Pamela et Chase Moran

Roxy LeBlanc, Claudia Joy Holden, Roland Burton et Pamela Moran

Roxy LeBlanc, Claudia Joy Holden, Roland Burton et Pamela Moran

Roxy LeBlanc, Denise Sherwood, Roland Burton et Pamela Moran

Roxy LeBlanc, Denise Sherwood, Roland Burton et Pamela Moran

Roxy LeBlanc, Claudia Joy Holden, Roland Burton et Pamela Moran

Roxy LeBlanc, Claudia Joy Holden, Roland Burton et Pamela Moran

Pamela Moran et Roxy LeBlanc

Pamela Moran et Roxy LeBlanc

Roxy Leblanc, Denise et Jeremy Sherwood

Roxy Leblanc, Denise et Jeremy Sherwood

Roxy LeBlanc et Denise Sherwood

Roxy LeBlanc et Denise Sherwood

Roxy LeBlanc et Denise Sherwood

Roxy LeBlanc et Denise Sherwood

Diffusions

Logo de la chaîne TF1 Séries Films

France (redif)
Vendredi 14.04.2017 à 08:30

Logo de la chaîne TF1 Séries Films

France (redif)
Jeudi 13.04.2017 à 10:00

Plus de détails

Titre VF : Le Secret

Diffusion USA : 10 juin 2007

Diffusion France : 27 novembre 2008

Scénariste : Katherine Fugate

Réalisateur : Perry Lang

A l’hôpital 

Les filles sont dans une chambre, après l’accouchement de Pamela. L’infirmière  tend un des jumeaux à Roland. Claudia Joy apprend à Pamela que les parents des jumeaux qu’elle vient de mettre au monde ne sont pas encore rentrés de leur voyage.  Pamela ne veut pas ramener les jumeaux chez elle mais Denise lui annonce qu’elle ne peut pas non plus rester à l’hôpital car ils ont besoin du lit. 

 

Maison des Holden

Claudia Joy explique à son mari Micheal la situation dans laquelle se trouve Pamela. Roxy, Denise Roland et Pamela arrivent chez les Holden avec les jumeaux.  Micheal ne comprend pas pourquoi Pamela devrait se cacher. Pamela s’installe sur un lit, Micheal lui demande comment elle compte expliquer le fait que les bébés ne seront plus là. Elle lui répond qu’elle dira qu’ils sont morts à la naissance. 

Générique

Maison des Leblanc. 

Trevor joue avec les garçons qui sont entrain de prendre leur bain. Roxy arrive. Ils sortent de la salle de bain, et discutent. Trevor annonce à Roxy qu’il veut reconnaitre ces garçons. Elle accepte. Il veut faire cela au plus vite. Roxy ne comprend pas pourquoi car il n’a pas encore été mobilisé. Elle comprend alors que Trevor va partir en mission en Irak. Trevor la prend dans ces bras. 

 

Maison des Sherwood. 

Denise discute avec son mari par vidéoconférence. Frank est fier que son fils aille à West point (une académie militaire). Denise lui demande quand est ce qu’il rentre. Frank ne sait pas. Ils se disent au revoir. 

Jeremy trie des vêtements et tombe sur une robe pour bébé blanche. Il s’agit en fait de sa robe de baptême. Claudia l’informe qu’elle a sortie la robe pour une amie qui vient d’accoucher et qu’elle va pasGser la nuit chez cette amie. Jeremy annonce à sa mère qu’il ne veut pas aller à West Point. Elle ne comprend pas pourquoi. Jeremy lui dit que c’était le rêve de son père pas le sien. Il lui dit qu’il n’a pas choisi cette voie (l’armée). Jeremy voudrait que Denise en parle à Frank, elle accepte mais l’incite à quand même y aller pour faire ces études. 

 

Maison des Moran, le même soir. 

Pamela rentre chez elle, Chase joue aux jeux vidéos, elle voudrait lui parler mais Chase n’est pas de cet avis. Elle insiste et l’insulte. Chase finit par se rendre compte que Pamela a accouché. Ils se disputent sur le fait que Pamela a accouché devant tous le monde vu qu’elle a perdu les eaux à la garden party de Claudia et car Pamela a laissé les jumeaux chez les Holden. Chase s'inquiète pour sa carrière, le Général Holden étant le n°3 sur la base. Pamela lui reproche de ne pas s’inquiéter de son état à elle et quitte la pièce.

 

Maison des Burton 

Roland rentre également chez lui. Il découvre Joanne allongée sur le canapé et qui semble avoir bu. Il la réveille. Joanne recommence à boire. Ils discutent de la décoration de leur salon que Joanne a refait comme elle était avant son départ. Elle lui saute dessus et ils sont l’amour. 

 

Le lendemain :

 

Maison des Moran 

Chase est dans la cuisine entrain de nettoyer son arme, Pamela arrive. Ils discutent. Elle lui demande pourquoi ce n’est plus comme avant entre eux. Pamela reproche à Chase d’être trop dépensier. Il lui dit qu’ils n’auront plus de soucis quand les Harper (les parents des jumeaux) les auront payer. Mais pour Pamela cela n’est pas le seul problème. Elle a l’impression que elle seule fait des efforts pour leur couple. 

 

Maison des Leblanc. 

Roxy et Trevor sont dans la cuisine, Roxy est allée faire des achats pour le sac de Trevor mais elle s’est trompée dans tout ce qu’elle a acheté, soit ce n’est pas la bonne couleur soit ce n’est pas la bonne matière. 

 

Devant le supermarché de la base. 

Pamela explique à Roxy pourquoi le synthétique ne convient pas pour les vêtements qu’elle avait prit pour Trevor. Elle lui indique également comment ça va se passer une fois que Trevor sera au combat et qu’elle ne doit pas s’attendre à ce que Trevor pense beaucoup à elle car il doit rester concentré. 

Pamela souffre encore de son accouchement. Roxy est épaté par son courage. Deux autres femmes de la base les interpellent et posent des questions à Pamela sur les jumeaux. Elle leurs annonce qu’ils sont morts nés. 

 

Maison des Holden. 

Emmalin, l’une des filles de Claudia l’aide à s’occuper des jumeaux avant de partir au lycée. Puis Roxy et Pamela arrivent. Claudia trouve les bébés très mignons et que c’est dur de ne pas s’y attacher. Pamela demande si les jumeaux ont besoin de quelques choses mais Claudia a tout prévu. Elle informe Roxy et Pamela qu’elle s’absente pour aller à la réunion du GSF. Roxy ne s’est pas ce que sait. Il s’agit du groupe de soutien aux familles. Claudia lui explique à quoi il sert. 

Palema reçoit un appel. Ce sont les Harper, ils ne peuvent pas venir chercher les jumeaux le soir même comme prévu mais que le lendemain. Les jumeaux vont donc rester chez Holden plus longtemps. 

Mme Baker vient rendre visite à Claudia, l’un des jumeaux pleure ce qui intrigue Mme Baker. Pour le calmer Pamela n’a pas d’autres choix que de lui donner le sein. Pamela ne pense pas être capable de laisser les jumeaux. 

 

Toujours chez les Holden, plus tard dans la journée. 

Denise est avec Roxy. Roland arrive. Il apprend que Trevor est envoyé en mission. Ils discutent de tous ce que doit prévoir Roxy pour le départ de Trevor. 

 

Maison des Moran. 

Claudia est chez les Moran avec Pamela. Elle s’occupe du linge des Moran. Elle discute toutes les deux du fait que l’accouchement de Pamela les a tous rapproché. Claudia a peur pour Pamela par rapport à son comportement avec les jumeaux. Mme Baker arrive avec une autre dame du GSF. Les enfants de Pamela rentrent dans la chambre et demandent quand est ce que les jumeaux vont rentrer à la maison. Ils ne sont au courant de rien. Mme Baker propose son aide et l’aide du GSF pour expliquer aux enfants ce qui s’est passé ainsi qu’à la famille. Pamela refuse. 

 

Terrain de basket. 

Roland joue au basket avec un homme qui est un autre médecin. Ils parlent du livre de Roland. Ils se mettent à parler de Joanne et de ces réactions. 

Roland pense que c’est une phase transitoire mais il s'inquiète d’un possible stress post-traumatique. Son collège lui conseille de la soutenir. 

 

Maison des Sherwood. 

 Denise rentre chez elle, Jeremy l’interpelle. il s’en prend à elle car elle a parlé à Frank du fait que Jeremy ne veuille pas aller à West Point. Jeremy devient violent envers sa mère. Roxy arrive et voit cela. Elle frappe Jéremy et le met à la porte. Denise lui dit que c’est son fils.

 

Maison des Leblanc. 

Roxy et Trevor discutent. Roxy fait tout pour énerver Trevor. Elle a peur que Trevor regrette de s’être marié si vite avec elle. 

 

Maison des Moran. 

Chase rentre chez lui et trouve Pamela en plein rangement. Elle lui dit qu’elle a ramené tous ce qu’il a acheté au magasin. Chase quitte la maison. 

 

Maison des Holden

Roland et Claudia discutent, Roland a peur de se confier à Claudia vu qu’elle est la femme du N° 3 de la base. Elle lui dit qu’il peut avoir confiance et ils parlent alors des troubles de Joanne. Roland veut s’avoir si cela est déjà arrivé à Micheal. Claudia lui affirme que oui et que cela est normal que ça fait partir du retour mais que c’est un sujet tabou et que personne ne veut en parler. 

 

Salle de Boxe. 

Roxy coach Denise pour qu’elle se défoule et qu’elle apprenne à se défendre face à Jeremy. Denise lui demande comment elle a appris la boxe, Roxy lui annonce que son premier mari la frappait. 

 

Maison des Burton, le soir même. 

Roland essaye de faire parler Joanne sur ce qu’elle a vécu en Afghanistan. Elle refuse et tente de le séduire. Il refuse, il souhaite parler de leur projet de fonder une famille. 

Roland voudrait que Joanne prenne sa retraite mais elle ne veut pas.  Elle souhaite retourner au combat. 

 

Maison des Moran. 

Pamela n’a pas le courage d’annoncer à ces enfants que les jumeaux sont morts. C’est donc Chase qui s’en charge. 

 

Maison des Leblanc. 

Après leur dispute, Roxy décide d’organiser une soirée pour elle et Trevor. 

 

Maison des Burton. 

Joanne reproche à Roland de l’avoir trompé. Il lui affirme que ce n’est pas le cas et que si elle continue comme ça ils vont se séparer.

 

Le lendemain matin

Joanne annonce à Roland qu’elle n’arrive plus à vivre avec lui et qu’elle veut rester seule. Roland lui dit que ce n’est pas une solution. 

 

Maison des Holden.

Pamela, Denise, Roland et Roxy sont réunis chez les Holden pour dire au revoir aux jumeaux. 

 

Pamela et Chase les emmènent chez les Harper. 

Chase demande à Pamela si ça va, elle lui répond que ça ira et fond en pleurs dans les bras de Chase.

Rédigé par wiclo

Hôpital St Luke

Claudia Joy : Oui je rappellerai un peu plus tard.

 

Roland : Non, non, non…c’est pas moi le père. Enfin…je veux bien, mais je sais pas ce que je… bonjour toi.

Roxy : Ils sont mignons.

Claudia Joy : Les Harper ne sont pas rentrés.

Roxy : Quoi ?

Pamela : Mais comment je fais alors ? Il est pas question que je les ramène chez moi.

Claudia Joy : On va s’arranger.

Denise : Vous ne pouvez pas rester à l’hôpital. Ils ont besoin des lits.

 

Int. Maison des Holden – Chambre d’amis

Claudia Joy : Elle fait ça pour protéger son mari.

Michael : Et les vrais parents, ils sont où ?

Claudia Joy : Ils sont au Mexique. Normalement il devaient reprendre contact quelques jours après l’accouchement.

Roxy : Pardon.

Claudia Joy : Sauf qu’elle a accouché plutôt que prévu et qu’elle ne peut pas les joindre… Installez-vous là.

Michael : Je ne comprend pas pourquoi elle se cache. Porter un enfant pour une autre femme est un acte plutôt généreux.

Claudia Joy : C’est pour ça qu’on doit l’héberger.

Michael : Au milieu des secrets et des mensonges ? Elle n’a aucune raison d’avoir honte. Et puis tu sais bien que j’ai horreur de toutes ces cachoteries.

Claudia Joy : C’est seulement pour une journée.

 

Denise : Les jumeaux aiment resté ensemble.

Michael : Comment aller vous expliquer le fait que les bébés ne soient plus là ?

Claudia Joy : Je dirais qu’ils sont mort à la naissance.

 

Int. Maison de LeBlanc – Salle de Bain

Roxy : Salut !

Trevor : Hey !

T.J : Coucou !

Finn : Salut !

T.J : Regarde on joue au sous-marin.

Trevor : Chef ! Prend le relais.

T.J : A vos ordres mon commandant !

 

Trevor : Alors, ta copine ?

Roxy : Ca va aller. Je pensais rentrer plutôt.

Finn : On s’écrase !!

Trevor : Ouvrez tout de suite les boucliers.

 

Roxy : J’adore te voir jouer avec eux.

Trevor : Ca m’éclate quand je m’investit, j’y vais a fond. Ecoute je me disais que ce serait pas si mal, si les petits portaient mon nom de famille. De toute manière, ils connaissent pas leur père, alors je…j’aurais bien aimé les reconnaitre à condition que tu sois d’accord.

Roxy : D’accord !!!

Trevor : Ouais.

Roxy : Oui.

Trevor : Maintenant il suffit que leur père biologiques acceptent de renoncer à leurs droits.

Roxy : Euh… en fait le père de Finn, ce sera pas difficile.

Trevor : Ouais.

Roxy : Mais…tu sais avec le père de T.J, ça risque d’être beaucoup plus délicat. C’est le genre de truc qu’il va refuser…

Trevor : Hey ! C’est moi qui m’en occupe. Je vais tout arranger.

Roxy : Très bien. Merci.

Trevor : Tu as leur numéro ? parce que je voudrais leur en parler ce soir.

Roxy : Ce soir ? Pourquoi y a pas d’urgence. C’est pas comme si tu devais par…

Trevor : Je…je…

Roxy : Non !

Trevor : Je n’ai pas le choix.

Roxy : T’as qu’à demander une dérogation. On vient de se marier. Tu vas où ?

Trevor : En Iraq…. T’en fais pas je reviendrais.

Roxy : C’est pas juste.

 

Maison des Sherwood - Salon

Frank (webcam) : C’est surtout dur moralement. Mais je tiens le coup…je tiens le coup. Mais je pense à toi, à Jérémy. Et ici, je suis pas seulement le Major Sherwood, je suis le Major Sherwood dont le fils va a West Point.

Denise : Tu rentre quand ?

Frank (webcam) : J’en ai aucune idée, c’est trop tôt. Bon je te rappelle dès que je peux. Je dois laisser la place. Tu me manque ma chérie.

Denise : A moi aussi mon amour.

Frank (webcam) : A bientôt.

Denise : Sois prudent.

 

Jeremy : C’est à qui cette robe.

Denise : C’est une robe de baptême. Je te l’avais acheter exprès pour l’occasion.

Jeremy : J’étais habillé en fille ?

Denise : A part nous personne le sait. Je l’ai sorti pour une amie qui vient d’accoucher. Je vais dormir chez elle ce soir pour lui donner un coup de main. Je rentre demain matin.

Jeremy : Maman ? J’irais pas à West Point.

Denise : Quoi ? J’espère que c’est une plaisanterie.

Jeremy : Non. Je veux pas y aller.

Denise : Qu’est-ce qu’il se passe ? Après tout le mal que tu t’aies donné pour y rentré. Tu devrais être fier. Je pensais que c’est ce que tu voulais.

Jeremy : C’est ce que papa voulait. C’était son rêve pas le mien.

Denise : Entrer à West Point n’est pas un privilège, c’est aussi un tremplin vers l’élite de ce pays. Est-ce que tu te rend compte que même ton père n’y a pas été accepté ? Tu ne sais pas combien il est fier.

Jeremy : D’accord, et moi mon avis, ça compte pas ?

Denise : Chéri…

Jeremy : Tu as choisi cette vie, Papa a choisi cette vie, mais pas moi. Quand on demande au gens d’où ils viennent, ils peuvent dire Boston ou Chicago. Mais moi je viens de l’armée. Toute ma vie, je n’ai vécu que dans des bases militaires.

Denise : Tu veux que j’essaie de lui parler ? Mais tu pourrais peut être faire l’essai d’y aller, ne serait-ce que pour y faire tes études.

Jeremy : Non, je le savais. Je savais que tu comprendrais pas, j’étais sur…

Denise : Attends ! Laisse de coté l’aspect militaire, c’est la meilleure université…

Jeremy : Je savais que tu comprendrais rien…

Denise : Si je comprend chéri.

 

Maison de Moran – Salon

Pamela : Chase il faut qu’on parle.

Chase : Ca tu vois c’est le genre de chose qui fout vraiment la trouille a un mec, tu sais pas à quel point.

Pamela : Chase !

Chase : Okay. Qu’est-ce qu’il y a ?

Pamela : Je me demandais qi t’avais la gentillesse d’aller te faire foutre, enfin si t’as 5 minutes.

Chase : T’es plus enceinte ?

Pamela : Non effectivement je suis plus enceinte.

Chase : Comment ça se fait ? Dis moi ce qu’il s’est passé ?

Pamela : Il s’est passé que j’ai perdu les eaux en plein milieu de la Garden Party de Claudia.

Chase : Et alors, qu’est-ce que t’as fait ?

Pamela : J’ai essayé de serres les cuisses, mais ça a pas marché.

Chase : Te fout pas de moi, là, je suis sérieux. T’as accouché devant tout le monde ? T’es en train de me dire qu’ils sont tous au courant ? Oh le cauchemar…

Pamela : Oui c’est difficile de faire ça discrètement quand t’as l’impression que ton bide va exploser.

Chase : Tu te fout de moi ? Bon sang ! T’as pensé aux conséquences ?

Pamela : J’ai surtout pensé que j’aimerais avoir une péridurale.

Chase : Où sont les jumeaux ? Dis moi où sont les jumeaux ?

Pamela : Je les ai laissé chez les Holden.

Chase : Le Colonel est le numéro 3 ici. Je sais pas qi tu te rend compte mais il a qu’un mot à dire, et dans les deux secondes qui suivent, je suis radié de la base. Pam, c’est mal barré, je vois pas trop comment on va s’en sortir. Tu me met vraiment dans le pétrin là… tu aurais dû…

Pamela : Ne t’inquiète pas je vais très bien. Merci de t’en inquiéter. J’ai un peu mal, j’ai affreusement mal, comme si j’avais étais écartelé, parce que c’est le cas, mais je m’en remettrai. Merci pour tout.

 

Maison des Burton – Salon

Roland : Merde !

 

Roland : Joan.

Joan :  Aaah

Roland : Ca va ? Un mauvais rêve ?

Joan :  On peut dire ça. Où t’étais ?

Roland : J’ai eu une urgence à l’hôpital. T’a refait la déco du salon ?

Joan :  Ouais ça te plait ?

Roland : Ca change.

Joan :  En fait non, ça n’a rien de vraiment original, j’ai tout remis à la place où c’était quand je suis partie. Tu te rappelle ? Je suis descendu à la cave, récupérer les canapés, et j’ai fait ça toute seule. Mais c’est des bons souvenirs. La chaise sur laquelle t’es assis, c’est la chaise sur laquelle on a fait l’amour le jour où je suis partie. J’espère que tu t’en souvien.

Roland : Bien sur.

Joan :  On regarde si elle est toujours aussi solide ?

Roland : Tu as bu combien de verres ce soir ?

Joan :  T’as devant toi une femme qui meurt d’envie de te violer, tu crois que c’est le moment de poser ce genre de questions ?

 

Maison des Moran – Cuisine

Pamela : Bonjour.

Chase : C’est ça, bonjour. Les enfants viennent de partir.

Pamela : Pourquoi c’est plus comme avant ?

Chase : Comment ça ?

Pamela : A l’époque où on former une équipe. On était toujours solidaire, on se soutenait mutuellement, maintenant on arrête pas de se battre.

Chase : Ben, peut être que quoique je fasse, c’est jamais bien.

Pamela : Okay, vas-y continu.

Chase : D’accord, j’arrête. Mais alors vas-y dis moi ce que je dois faire.

Pamela : Déjà arrête de balancer par les fenêtres le peu de fric qu’on a de coté.

Chase : Ca va j’ai pris la console de jeux pour les enfants.

Pamela : Et l’écran plasma, et la nouvelle voiture, et le jacuzzi qui est dehors dans le jardin ?

Chase : Okay, okay, okay, ça va j’ai compris le message. C’est mon fric je te signale, et je travaille dur pour le gagner. Alors j’ai peut être le droit de me faire un peu plaisir.

Pamela : Quand on aura rendu les 15 000 dollars à mon père et qu’on aura remis de l’argent sur le compte courant.

Chase : On pourra renflouer le compte dès que les Harper nous auront payé.

Pamela : Chase, c’est pas que ton coté dépensier. C’est toute notre vie. J’ai l’impression d’être la seule à vouloir faire marcher notre couple.

 

Maison de LeBlanc – Cuisine

Trevor : Bonjour toi, tu sais que t’es sexy ?

Roxy : La cuisinière a du boulot. Toi tu ferais mieux de finir de t’habiller au lieu de dire des bêtises.

Trevor : J’ai fait quelque chose de mal ?

Roxy : Non mais ce matin je suis pas d’humeur.

Trevor : Qu’est-ce que c’est ?

Roxy : J’ai fait un saut au magasin tout à l’heure avant que tu te réveilles, histoire de commencer à préparer ton sac.

Trevor : Ah oui ?

Roxy : Oui, d’ailleurs c’est de la folie le nombre de consignes à suivre.

Trevor : Désolé mais t’as pas pris la bonne couleur.

Roxy : Tu es dans l’armée de Terre, on m’a dit que c’était tu vert.

Trevor : Oui mais sur le terrain c’est les Marines qui portent du vert. Nous on met du beige.

Roxy : Je t’ai pris aussi des trucs en beige. Regarde au fond.

Trevor : Pardon mais c’est pas ça non plus pour nous.

Roxy : Pourquoi ?

Trevor : Parce que c’est une matière synthétique, et qu’on a pas le droit dans le désert. On peut mettre que du pur coton. C’est les ordres, j’y peux rien.

Roxy : Pas grave, j’irais les changer.

 

Ext. Magasin – Parking

Pamela : C’est normal, le synthétique est hyper dangereux en cas de haute température, ça se mélange à la peau et on peut plus l’enlever. S’il reçoit une grenade ou si son camion prend feu, il sortira jamais.

Roxy : Oh

Pamela : Je sais que c’est le genre de chose dont on n’a pas envie de pensé mais faut que tu prenne sur toi pour ton mari.

Roxy : C’est ce que je fais. Je trouvais qu’épouser un militaire, ça avait un petit côté romantique,  mais à vivre au quotidien, c’est l’enfer. Tu sais jamais s’il reviendra ou pas.

Pamela : T’attends pas à ce qu’il pense à toi quand il est en mission, 3 secondes d’inattention et il peut en mourir.

Roxy : Tu veux qu’on s’arrête ?

Pamela : Non c’est bon.

Roxy : Je te jure tu m’épate, je sais pas comment t’as trouver la force de te lever ce matin. Tu devrais rentré.

Pamela : J’avais besoin de sortir prendre l’aire, si je reste à la maison à cogiter, je vais devenir folle.

Marilyn : Pamela ? Pamela ?

Roxy : Oh non, pas elle.

Marilyn : Alors Pamela ça va ? Et bien ça y est, t’as accouché à ce que je vois.

Angie : Garçons ? Filles ? Ou bien les deux ?

Marilyn : Comment ils s’appellent ? Vous aviez choisi les prénom j’imagine, parce que c’est le genre de chose qu’on décide à l’avance. Où Ils sont ces 2 chérubins ?

Angie : Mais oui, ils sont où ?

Pamela : Ils sont mort.

Marilyn : Quoi ?

Pamela : Ils sont mort-nés. Vous avez d’autres questions ?

Roxy : Wow

 

Int. Maison des Holden – Chambre d’amis

Emmalin : Arrête de pleurer. Allez chut !! Numéro 1 n’arrête pas de hurler, je vais craquer.

Claudia Joy : Comment tu sais que c’est lui.

Emmalin : Parce que Numéro 2 à un grain de beauté. Au fait, c’est pas terrible comme prénoms.

Claudia Joy : Je sais mais c’est ce qu’il y avait de plus pratique pour les désigner. Tu lui a donner son lait ?

Emmalin : Oui il a ni faim, ni envie de câlin et il est pas fatigué.

Claudia Joy : Moi je crois qu’il a un petit creux.

Emmalin : Je croyais qu’ils partaient ce soir.

Claudia Joy : C’est vrai. Ecoute, je suis désolée de t’obliger à mentir mais y a des situations dans lesquelles on ne peut pas faire autrement.

Emmalin : Ouais je sais comment ça marche dans l’armée. En comparaison, le bahut c’est hyper cool. A plus.

Claudia Joy : Bon match, à tout à l’heure. Pas de bêtise sur les gradins, même si le mec est mignon.

Emmalin : Je t’entend plus.

 

Roxy : C’est nous, l’équipe 2 est là.

Claudia Joy : Ils sont tellement adorable que c’est difficile de ne pas s’y attacher.

Pamela : Sinon, ils ont besoin de quelque chose.

Claudia Joy : Euh non, en fait ça va. J’ai préparé le lait pour les biberons. Je vous ai sorti des serviettes, et il y a suffisamment de couches jusqu’à leur départ à 3h. J’ai mon portable en cas de problèmes.

Pamela : D’accord.

Roxy : Oh, t’es gentil. Vous êtes particulièrement sexy comme ça. Vous avez un rendez-vous ?

Claudia Joy : Oui, j’ai ma réunion du G.S.F.

Roxy : G.S.F ? Gestion… c’est ça ? Non. Aucune idée de ce que c’est.

Claudia Joy : Groupe de Soutien aux Familles.

Roxy : Et ça sert à quoi ?

Claudia Joy : Officiellement, on essaie de remonter le moral des femmes dont le conjoint a été envoyé aux front. Pour les empêcher de sombrer dans l’angoisse. Mais depuis quelques semaines, avec le nombre d’hommes mort au combat, on va surtout aider les familles a faire leur deuil.

Pamela : Je viens d’avoir les Harper. Ils ne peuvent pas renter à Charleston avant demain soir. J’en ai marre des contre-temps. Normalement je devais leur apporter les bébés, prendre l’argent et basta… Je peux rester ?

Claudia Joy : Bien sur.

 

Emmalin : Maman ? C’est Madame Baker !!

 

Pamela : Pourquoi Lenore Baker vient vous voir ?

Claudia Joy : Aucune idée d’autant que la femme du général ne me porte pas spécialement dans son cœur, donc je doute fort que ce soit pour boire le thé.

Roxy : Faut que je plante les couteaux de cuisine ?

Claudia Joy : Bon allez, je descend, seulement il faut que je protège mon mari. Il n’est pas question qu’elle soit au courant pour les petits.

Pamela : Compris.

 

Emmalin : Maman ?!!?

 

Claudia Joy : Pamela, faut s’arranger pour le calmer. Pamela !

 

Int. Maison des Holden – Entrée

Emmalin : Il y a la femme du général qui t’attend ?!!?

Lenore : Voilà qui est d’un gracieux. Merci beaucoup pour ce chaleureux accueil. Ne te fatigue pas je vais monté la voir.

Claudia Joy : Lenore, bonjour. Que nous vaut le plaisir ?

Lenore : Je suis venu vous apporter quelques brochures pour votre Groupe de Soutien aux Familles. Mais c’est un bébé que j’entend pleurer ?

Claudia Joy : Non, bien sur que non. C’est mon chat qui est enroué.

 

Int. Maison des Holden – Chambre d’amis

Roxy : Il faut le calmer.

 

Int. Maison des Holden – Entrée

Lenore : Je voulais aussi vous parler de cette pauvre petite jeune, j’ai tellement de peine. Pamela Moran, je crois qu’elle s’appelle. Mais vous êtes sans doute au courant.

Claudia Joy : Au courant de ?

Lenore : Ses jumeaux. Ils sont mort-nés. Ils étaient prématurés et beaucoup trop faibles. C’est la raison pour laquelle ils n’ont pas survécu.

Claudia Joy : On en parle en chemin ?

 

Int. Maison des Holden – Chambre d’amis

Pamela : C’est trop difficile. Je vais pas y arriver.

 

Int. Maison des Holden – Salon

Denise : C’est tellement simple quand ils sont petits. Des culottes propres, un téton a porté de main, on les berce deux minutes, et y a plus de problèmes.

Roland : Ca marche aussi pour les grand garçons vous savez.

Denise : Tu arrives piles pour notre grand jeu, « les affaires administratives ».

Roland : Ca y est Trevor est envoyé en Iraq ? Désolé qu’il parte si vite en mission. Je peux ?

Roxy : Ils demandent s’ils doivent rapatrier sa dépouille. Je connais même pas sa pointure, qu’est-ce que j’en sais de ce qu’il veut pour son enterrement ?

Denise : Ben tu lui demandes. Et tu notes tout ce qu’il veut.

Roxy : Bon faut que j’y retourne, je dois passer au magasin prendre un truc qui s’appelle M40.

Denise : C’est un filtre pour les masques à gaz. J’en ai un si tu veux. T’as cas passer dans la soirée.

Roxy : Ca marche. A plus.

 

Maison des Moran – Chambre des parents

Pamela : Je vous remercie mais vous êtes pas obligée.

Claudia Joy : Je sais ce que c’est, moi aussi je suis maman. Quand mes filles sont nées, je me fichais des nounours en peluche. Que des copines me fassent mon linge ou ma vaisselle, c’était le plus beau des cadeaux.

Pamela : Je vous en prie, ne faite pas la vaisselle Madame Holden.

Claudia Joy : Claudia. Et on se dit « Tu ».

Pamela : Oui okay.

Claudia Joy : C’est vrai qu’on ne s connaît pas si bien que ça. Bon Roxy non plus je la connais pas vraiment. Même Roland, je ne sais rien de lui, à part que sa femme a servi sous les ordres de mon mari. Mais ton accouchement nous a tellement rapproché. Ca nous a uni plus fort que n’importe quel lien.

Pamela : Je sais.

Claudia Joy : Mais de voir ces bébés…Entre demander de garder un secret, et mentir il y a une différence.

Pamela : Ca me gêne de te mêler à ça, mais je t’en pris, j’ai trop peur qu’on se retrouve à la rue.

Claudia Joy : Je ne dirai rien. Mais cette histoire va te laisser plus de séquelles que tu le crois. Tu as porté ces enfants. J’ai vu la distance que tu met avec eux pour ne pas t’impliquer. J’ai peur qu’à force de rester dans le déni, tu ne fasse une dépression.

 

Katie : Je vais ouvrir.

 

Claudia Joy : Tu as deux enfants qui ont besoin de toi. Ne les abandonne pas.

Pamela : C’est Madame Lenore Baker.

Claudia Joy : J’y vais.

Lenore : Désolé je ne m’attendais pas à vous trouver ici.

Claudia Joy : Ah bon ? Pourtant je suis là pour les même raison que vous.

Pamela : Ne t’inquiète pas je suis juste un peu fatiguée.

Lenore : Pamela ! Lenore Baker, je suis enchantée. Et voici Lynette Barry.

Lynette : Bonjour Pamela.

Lenore : Nous faisons parti du G.S.F, et nous tenons à vous exprimer toute notre sympathie, après cette terrible tragédie.

Pamela : C’est très gentil, Madame Baker. Je vous remercie toutes les deux.

Lucas : Elles ont apporter un gâteau, il est dans la cuisine. C’est ton anniversaire ?

Katie : Non, ce que tu peux être bête, c’est pour les jumeaux. Maman, quand est-ce qu’il rentre à la maison, les bébés ?

Pamela : Ce n’est pas mon anniversaire, mais ce n’est pas une raison pour dire à ton frère qu’il est bête, d’accord ?

Katie : Oui.

Pamela : Bon, allez jouer dans votre chambre et ne faites pas de bêtises… Avec leur père on ne leur a pas encore dit.

Lenore : Oh je comprend…Mais plus vous attendez, plus ce sera difficile à en parler. Vous savez, nous avons une certaine expérience en matière de deuil au G.S.F, est-ce que vous voulez que nous vous aidions à expliquer à la famille, à vos enfants ce qu’il s’est passé.

Pamela : Non, je veux pas…non, ce n’est pas la peine. Non, parce que j’attend que mon mari rentre à la maison pour qu’on leur annonce tous les deux. Ecoutez, je suis désolé de faire ça, mais je vais vous demander de me laisser me reposer, je suis complètement épuiser.

Lenore : Oh mais bien sur.

Lynette : On va vous laisser. On viendra une autre fois.

Lenore : A bientôt.

Pamela : C’est gentil à vous d’être venu… Et maintenant on m’apporte du gâteau…

 

Terrain de Basket

Roland : 10 à 17. Au fait c’est un honneur de voir mon livre recommandé par un praticien comme vous. Mon éditeur voudrais publier votre citation.

Docteur Hirsch : Bien sur allez-y. Ca me fait plaisir, qu’on m’ait demandé mon avis. Maintenant ça nous fait 19 à 10. C’est vous qui aller payer le déjeuner. Bon allez, vous avez fait votre BA pour la journée. Je dois être le plus mauvais joueur de basket du monde et je le sais. Pourquoi m’avez-vous appelé ?

Roland : Vous avez cinq minutes ?

 

Roland : Joan est en train de traverser un moment difficile, mais je me dis que ce n’est peut-être qu’une petite transition., une fois qu’elle aura retrouver ses marques, ses habitudes,

Docteur Hirsch : Oui, mais vous êtes médecin, vous pouvez pas ignorer que ces symptômes indiquent un stress post-traumatique.

Roland : Je sais. Je sais mais disons que…

Docteur Hirsch : Vous n’arrivez pas à l’admettre. Pourtant on a traiter des centaines de cas similaires depuis la guerre du Golfe. On tombe vite dans la spirale infernale.

Roland : Oui.

Docteur Hirsch : Roland, vous n’êtes pas son médecin, vous êtes son mari, en dehors de vous rien ne la rattache à la réalité. Alors suivez mon conseil, aidez-la. Ne la laisser pas tomber.

 

Maison des Sherwood – Salon

Jeremy : Tu l’as dit à papa pour West Point ?

Denise : Oui ça le concerne.

Jeremy : Je t’avais dit de pas le faire.

Denise : Comment tu le sais d’abord ?

Jeremy : Parce qu’il m’a appelé y a une demi-heure et qu’il m’a pris la tête avec cette histoire.

Denise : Ecoute chéri, tu ne veux pas qu’on en discute ?

Jeremy : Il m’a dit que j’avais pas le choix, d’y aller, que je le veuille ou non !

Denise : J’ai aidé ma copine avec son bébé toute la journée, je suis trop fatiguée…

Jeremy : Oui toujours la bonne copine, mais moi tu t’en fous.

Denise : Très bien, West Point est l’école de l’honneur, et de la discipline. Ton père pense que…

Jeremy : Qu’est ce que j’en ai a taper de ce qu’il pense ? Je suis pas comme lui.

Denise : Tu me fais mal.

Jeremy : Je suis pas une marionnette qu’on peut manipuler.

Denise : Essaie de voir les aspects…

Jeremy : J’en ai marre que vous me disiez toujours ce que je dois faire.

Denise : Je veux seulement ce qu’il y a de mieux…

Jeremy : La ferme ! Tu la ferme !

Denise : Arrête !

Jeremy : M’oblige pas être violent avec toi.

Roxy : Hey ! Dégage d’ici ! Allez fous-moi le camp !… T’as rien de casser ? Tu le connais ?

Denise : C’est mon fils.

 

Maison des LeBlanc – Salon

TV : Pendant ce temps, douze soldats sont morts hier après midi, 4 d’entre eux étais à bord d’un camion militaire quand celui-ci à percuter une mine à la sortie…

Roxy : Aïe !

Trevor : Salut !

Roxy : Non, je regardais.

Trevor : Commence pas à te farcir le crane avec ça.

Roxy : Ca me sert de cours. Parce que j’y connais rien, alors comme ça j’apprend. Aïe ! 6ème fois…

Trevor : Tu sais qu’y en a qui se colle avec un fer à repasser.

Roxy : Justement tu m’a dit que ça tenait pas.

Trevor : Ecoute tu veux bien éteindre la TV s’il te plait ?

Roxy : Non, j’aimerais avoir une idée précise de ce qu’il t’attend.

Trevor : Ben pas moi. J’ai pas envie de voir ça maintenant. Je suis désolé, je peux pas.

Roxy : Qu’est-ce que c’est ?

Trevor : La maquette d’un célèbre sous-marin nucléaire.

Roxy : Ben t’es gentil, mais ton sous-marin perd la moitié de ses pièces sur le tapis.

Trevor : C’est un cadeau pour Finn. J’espérais que j’aurais le temps de le construire avant de partir.

Roxy : Et si j’invitais ma mère à venir manger, comme ça tu pourrais la rencontrer ?

Trevor : Je croyais que tu t’entendais pas du tout avec elle ?

Roxy : C’est vrai… mais ça ne veut pas dire que tu ne dois pas la connaître, c’est quand même ma mère.

Trevor : C’est pas possible, pourquoi tu fais ça ?

Roxy : Je fais quoi ?

Trevor : On dirait que t’essaie de m’énerver. Je sais pas…tu me provoque. Tu veux qu’on s’engueule juste avant mon départ ?

Roxy : Tu trouve que je te provoque ?

Trevor : Là, oui.

Roxy : Parce que c’est vrai qu’il y a des fois, je suis pas cool. C’est comme ça. Et c’est peut être maintenant que tu vas te rendre compte que… qu’on s’est marié un peu vite, parce qu’on se connaissait pas vraiment. Et maintenant que tu vis avec moi au quotidien…ben peut-être que tu vas te dire…que finalement, tu regrettes de t’être marié.

 

Maison des Moran – Salon

Chase : Il s’est passé quoi là ?

Pamela : Pour le plasma ? Je l’ai rapporté. Avec tout le reste comme ça, j’ai pu rembourser mon père.

Chase : Et t’as fait ça sans me demander ?

Pamela : De toute manière, ça aurait rien changé. Pas la peine de chercher le jacuzzi, il est plus là non plus.

Chase : Et où est-ce qu’il est ?

Pamela : Je l’ai rapporté.

Chase : On peut même rendre un jacuzzi utilisé ?

Pamela : En insistant… T’inquiète pas j’ai pas touché à ta précieuse voiture.

Chase : Je m’inquiète pas.

 

Maison des Holden – Chambre d’ami

Roland : J’ai toujours entendu dire que c’était le boulot le plus dur et le plus gratifiant. Je vois pourquoi.

Claudia Joy : Ca te donnerait envie d’en avoir un ?

Roland : C’est vrai que j’y ai déjà pensé. Ca me plairait bien ?

Claudia Joy : Ca va Joan ?

Roland : Ca va…

Claudia Joy : Tu sais, tu peux te confier, je ne dis pas tout à mon mari.

Roland : Je ne sais plus quoi faire. Ton mari a déjà eu des trouble du comportement après une mission ?

Claudia Joy : Bien sur que oui… Ils en ont tous. L’ennui c’est que… ça fait parti des choses dont personne ne veut parler. A la TV, on voit le retour, la famille qui pleure, tout le monde qui s’embrasse, mais ça vient plus tard, quand on se retrouve dans l’intimité. On regarde la personne qu’on aime, et on se rend compte que les années ont passé. Des années qui ne se rattrape plus, et on a tous les deux grandit pendant ce temps, évolué…mais chacun de son côté.

 

Fort Marshall – Salle de sport

Roxy : Allez vas-y frappe ! T’as intérêt à faire mieux, sinon je te met K.O.

Denise : Je sais même pas pourquoi j’ai accepté de venir.

Roxy : Parce qu’au fond de toi, tu sais que tu as besoin de te défouler. Allez frappe ! Vas-y ! Fais moi voir ce que tu as dans le ventre !

Denise : D’accord.

Roxy : Allez !

Denise : Oh t’a failli me frapper là !

Roxy : Justement, le but c’est que je puisse pas te toucher, alors monte ta garde. Et pense un peu a ce que tu fais. Allez sors moi tout. Plus fort ! C’est timide ça ! Non, je veux que ça attaque maintenant. Attaque moi ! Allez donne moi tout ce que t’as ! Vas-y ! Fort ! Voilà continu !

Denise : Comment ça se fait que tu connaisses ça ?

Roxy : Ben c’est simple, mon premier mari m’a tabassé, et je me suis jurer de ne plus laisser jamais personne me toucher. C’est pour ça que je me suis mise à la boxe. Parce que je sais ce que c’est d’être démoli à l’intérieur et à l’extérieur. On y retourne, lève les mains plus haut. Allez ! Je veux pas que tu me laisse le temps de reprendre mon souffle…

Denise : D’accord.

Roxy : Montre moi tout ce que t’as, et vas-y à fond, sinon c’est moi qui vais te mettre par terre, okay ? Allez Fort ! Montre moi ta colère ! Concentre toi, lâche toi ! Encore ! Allez ! Encore ! Plus fort ! Donne moi tout !

 

Maison de Burton – Salle à Manger

Roland : Ils ont divorcé y a un an. Mais je te l’avais dit non ?

Joan : Oui peut-être… J’ai du mal à me souvenir de tout.

Roland : Au fait, 2 ans en Afghanistan… tu ne m’as rien dit ? Comment c’était ?

Joan : Oh pitié…J’ai pas envie de parler boulot. Je veux que ça reste un dîner aux chandelles.

Roland : Très bien.

Joan : Rien que nous deux…Dans une ambiance très sensuelle. Et à ce propos, si tu as fini de manger… Je te propose un dessert au chocolat.

Roland : Attend, je me disais que pour une fois on pourrait discuter.

Joan : Okay. Et ben vas-y je t’écoute.

Roland : On en est où de nos projets ? Il était question que tu prenne ta retraite, qu’on achète une maison et qu’on fonde une famille.

Joan : On a dit qu’il serait temps d’en parler, pas forcément de le faire.

Roland : C’est ce qu’on fait là. On en parle.

Joan : Ils veulent envoyer des renforts. Je peux être appeler d’un jour à l’autre.

Roland : Mais si tu es à la retraite, c’est… Tu veux retourner au combat ?

Joan : Evidemment c’est mon métier. Je suis un soldat. On a fini de parler ?

 

Maison des Sherwood - Salon

Chase : Tu vas pas retarder le moment toute ta vie ?

Pamela : Je peux pas… J’ai pas le courage de le dire aux petits, que les jumeaux sont morts.

Chase : Je vais le faire. Qui veut aller faire un tour de rodéo ? Allez on grimpe ! Dites bonne nuit à Maman

Katie & Lucas : Bonne nuit maman !

 

Maison de LeBlanc – Salon

Trevor : Roxy ? T’es là ? Roxy ?

 

Maison de LeBlanc – Chambre des parents

Roxy : Bienvenue au Maroc…

Trevor : Au Maroc ?

Roxy : C’est notre lune de miel, puisqu’on aura pas le temps.

Trevor : Et comment tu as accroché ces tentures au mur ?

Roxy : Avec un peu de colle.

Trevor : C’est la première fois que la colle me fait un tel effet… Les enfants ?

Roxy : Dans un pays lointain… sans espoir de retour.

Trevor : Oh t’as pensé à tout. Qu’est-ce que j’ai fait pour te mériter ?

Roxy : Tu m’as aimé.

Trevor : C’est pas difficile.

Roxy : Même quand j’ai mon sale caractère ?

Trevor : Comment je le saurais ? Tu n’as jamais mauvais caractère.

 

Maison des Burton – Salon

Joan : Je le sais que tu t’es tapé d’autres gonzesses ! Je le sais parce que j’ai passé deux ans à l’étranger. 2 ans où t’es resté seul à la maison, sur la barre avec toutes ces filles qui attendent le retour de leurs maris. Je les connais les mecs. Des menteurs et des hypocrites qui vont voir ailleurs soi-disant à cause de la solitude mais moi je t’ai jamais trompé, tu m’entend ?!? Je t’ai jamais trompé !!

Roland : Ecoute moi, ça suffit maintenant allez…Calme toi, faut que t’arrête. Okay ? T’as aucune raison de croire que je t’ai trompé. Je sais pas ce qui t’es arrivé là-bas, mais je te reconnais plus. Et si tu laisse ta haine prendre le contrôle, c’est clair qu’on va se séparer. Tu comprends ? Est-ce que tu comprends ?

 

Roland : Je nous ai fait du café. Je pense qu’on en a besoin tous les deux.

Joan : Merci… Je crois que j’y arrive plus.

Roland : Tu n’arrives plus à quoi ?

Joan : A supporter ça. L’engueulade d’hier, c’était la goutte d’eau qui a fat déborder le vase.

Roland : Okay. Oui…non. On peut faire des efforts.

Joan : Au stade où on en est, c’est plus la peine. Je dis ça parce que c’est avec toi que j’y arrive plus. Je veux rester seule.

Roland : Ca t’avancera à rien. Ca fait deux ans qu’on est seul. C’est pas la solution. Je vais t’aider à t’en sortir. Hey ! Moi j’y arriverai. Je vais trouver le moyen pour que tu te sente en sécurité.  Il suffit d’un peu de bonne volonté.

Joan : Je me réveille en plein milieu de la nuit et mon premier réflexe, c’est d’attraper mon fusil. Mais il n’est pas là, c’est toi qui est là. Je te sens à mes côtés, et de savoir que tu es là, ça me rend folle de rage. Je peux pas supporter que mon adorable mari soit là, à coté de moi dans mon lit, à la place de mon M4. Désolé je peux rien y faire.

 

Maison des Holden – Chambres d’amis

Claudia Joy : Michael ? Viens dire au revoir

 

Charleston – Maison des Harper

Chase : T’es prête ?

Pamela : Ouais…

Chase : Ca va ?

Pamela : Ca ira…

Rédigé par Sabby

St Luke Hospital

Claudia Joy : The Harpers are out of town.

Roxy : What?

Pamela : What am I gonna do? I can’t bring them to my house.

Claudia Joy : Ok.

Denise : They won’t let them stay here... they are taking space in the E.R.

 

Holden’s Home – Bedroom

Claudia Joy : She is protecting her husband, Micheal.

Michael : Where are the real parents?

Claudia Joy : In México... The last vacation before parenthood. Only to... only to have parenthood come four weeks early.

Roxy : Thank you.

Claudia Joy : It's all.

Michael : This doesn’t make any sense. Being a surrogate is an honorable thing to do.

Claudia Joy : That’s why we’re helping her.

Michael : By hiding them here? And not telling the truth. I... I just don’t like this, Claudia Joy.

Claudia Joy : It’s only for a day.

 

Denise : Twins like to be nice and close.

Michael : How are you gonna explain these babies just... disappearing?

Pamela : We’re gonna say they died.

 

**********          Opening          **********

 

LeBlanc’s Home – Bathroom

T.J : We are playn we are in the arm...

Trevor : Take the command.

T.J : I got tenant u have a good.

 

Trevor : So how’s your friend?

Roxy : She’s fine. I’m sorry it took so long.

Finn : 500 yards until impact.

Trevor : Release countermeauseres.

 

Roxy : You're so good with them.

Trevor : Of course. I'm in this for the long Listen.. I was wonderig, how would you feel  about the boys taking on my last name? Y'know, they don't know their fathers, and I was thinking maybe I could adopt them, it's ok with you.

Roxy : Yeah!

Trevor : Yeah?

Roxy : Yeah!

 

Trevor : Now, all we need is for their biological fathers  to sign off on it.

Roxy : Uhm, okay, Finn's dad is gonna be easy.

Trevor : Yeah.

Roxy : But uh, DJ's dad, Trevor, I don't know. He's all kinds of unacceptable.

Trevor : Hey, you don't worry about him, I'll take care of it.

Roxy : O.k.

Trevor : O.k.?

Roxy : O.k.

Trevor : And you have their numbers,  'cause I kinda wanna do it tonight,

Roxy : Tonight? Why? what's the rush? It's not like you're going anywh... No.

Trevor : Rox...

Roxy : We just got married. Where?

Trevor : Iraq.

Roxy : I know, it's okay.

 

Sherwood’s Home – Living room

Frank (webcam) :...Report down early bue it's ok, It’s okay. I have you, I have Jeremy. yeah you know i met my friend Frank Sherwood ...make sure that your son's going to West Point.

Denise : When you comin' home?

Frank (webcam) : I don't know yet, D. I don’t know. Hey, I gotta go now, alright? My time is up. I love you so much, D.

Denise : I love you.

Frank (webcam) : You too.

Jeremy : Whose dress is this?

Denise : You wore that when we baptized you.

Jeremy : I wore a dress?

Denise : I promise not to tell. I'm taking those to a friend's house,  she just had a baby. I'll be staying with her tonight, help her night feed. But I’ll be back before breakfast.

Jeremy : Mom ! I'm not going to West Point.

Denise : Of course you're going to West Point.

Jeremy : I can't. I don't want to.

Denise : Jeremy... We spent the last two long years  getting you in. I thought that's what you wanted.

Jeremy : It's what dad wanted. It's his dream, not mine.

Denise : Jeremy, getting into West Point is one of  the highest honors anyone can achieve. Y’know, your father couldn't even get in,  but you surpassed him. And you've made him so proud.

Jeremy : I know, mom, but please just listen to me?

Denise : Honey...

Jeremy : You tell this is life.  Dad chose this life, not me. People ask me where I'm from, I can't say Boston or Chicago. All I can say is army. I'm from the army, and I don't even wanna be here.

Denise : I can talk to your father. But maybe, you would consider going just for the education.

Jeremy : No... I knew it. No. I knew you wouldn’t understand

Denise : Honey, forget about the military. I knew it. It's the best education in America!

Jeremy : I knew you would not understand.

Denise : I do understand. Sweetie?

 

Moran’s Home – Living room

Pamela : Chase, we need to talk.

Chase : You have no idea how those four words strike fear into me.

 

Pamela : Chase !

Chase : What is it?

Pamela : Uhm... I was wondering if you would go screw yourself. I mean, if you got time.

Chase : You're not pregnant.

Pamela : No, I'm not pregnant.

Chase : Whoa, what happened? Baby, what happened?

Pamela : I went into labor at Claudia Joy Holden's tea party.

Chase : What did you do?

Pamela : I improvised, I gave birth on a pool table.

Chase : Come on, be serious. Be serious now. Those people know about the surrogacy?

Pamela : Yeah, it's kind of hard to drive when you're crowning so people know.

Chase : Pamela... Oh God, what were you thinking?

Pamela : I was thinking "I'd like an epidural".

Chase : Where are the babies? Where are the babies?

Pamela : They're at the Holdens.

Chase : Coronel Holden is the number three guy around here. All he has to do is say the word and we're out of Delta Force, Pamela. Pam... Pamela! You really screwed up here, you really put us in a bad spot...

Pamela : No, you know... I am fine... Thank you for asking! I am a little sore. No, I'm a lot sore. Kinda like I've been ripped apart, because I have. But I am fine, thank you for asking.

 

Burton’s Home – Living room

Joan :  Ehi.

Roland : You okay?

Joan :  Yeah. Where you been?

Roland : I had an emergency patient You changed the furniture.

Joan :  Yeah. Like it?

Roland : It's different.

Joan :  No, it's actually the same. It's...it's the way it was the day I left. Remember? I even had all this furniture on their basements It was worth it. Cause that is the chair where we made love in the day that I left. Remember?

Roland : I do.

Joan :  You wanna see if that chair still works?

Roland : How much did you have to drink?

Joan :  Roland, there's a woman on top of you. Are you sure this is the question you wanna ask?

 

Moran’s Home - Kitchen

Pamela : Morning.

Chase : Morning. The kids just left

Pamela : What happened to us, Chase?

Chase : What do you mean?

Pamela : I mean, we used to be a team. No matter what happened. We always had each other's backs, and now all we do is fight.

Chase : Maybe cause it's like nothing I ever do is right?

Pamela : Okay, you're not helping.

Chase : Okay. What is it? What you want?

Pamela : I want you to stop spending all the money that we're making.

Chase : That game system was for the kids.

Pamela : And the plasma TV, and the new truck? And the jacuzzi out in the backyard?

Chase : Okay, okay. You made your point. Pamela, I work hard. I should be able to spend some of that money.

Pamela : Not when we owe my father 15 grand and we are maxed out on the credit card.

Chase : We'll get that covered when we get the final payment from the Harpers.

Pamela : Chase, it's more than just the spending. It's everything. I feel like I'm doing this marriage alone.

 

LeBlanc’s Home - Kitchen

Trevor : You are so gorgeous.

Roxy : I think that's more than half a cup of crazy most folks are allowed.

Trevor : Something wrong?

Roxy : Sorry, it's just.. I have a lot to do.

Trevor : Okay. What's this?

Roxy : Oh, I got up early and I went to the Px to start on your pre-deployment check-list.

Trevor : Oh, yeah.

Roxy : You know, this is a lot of paper work.

Trevor : Sorry baby, but these are the wrong color.

Roxy : You're army, right? Army green.

Trevor : Yeah. But on deplyoment, the marines, they wear green. Army wears tan.

Roxy : Well, I have some tans in there as well.

Trevor : Um, these aren't gonna work either.

Roxy : Why?

Trevor : They're made out of synthetic fabrics. And...command just won't allow that. You know?

Roxy : Yes. Yes. I'll take 'em back.

 

Ext. Shop – Parking

Pamela : He's right: synthetics melt and infuse onto burnt skin making the burn twice as bad, he has an high percentual of syntetics a shirt like that could kill him. I know it' s hard Roxy but you gonna learn yourself you gotta keep it together for your hudband.

Roxy : I'm tryin'. I guess I just thought that marrying a soldier would be romantic, but instead it's worrying about whether he's coming back.

Pamela : He can't go to work worrying about you. He could die for that kind of distraction.

Roxy : Are you okay?

Pamela : Yeah, I'm fine.

Roxy : Well, you being out this morning is five shades of stupid. You should've been home.

Pamela : I told you, I need to get out.

Marilyn : Pamela Pamela

Pamela : I have to get this done and over with so I can move on.

Roxy : Oh brother.

Marilyn : Excuse me, Pamela, Hi. Wow, so they arrived.

Angie : Boys, girls? A boy and a girl?

Roxy : Girls. I can't believe you're here.

Marilyn : Rembemer, I said, is that Pamela. I wanna know their names.

Pamela : They are dead.

Marilyn : What?

Pamela : They died. Any more questions?

 

Holden’s Home - Bedroom

Emmalin : Mom, this is crying.

Claudia Joy : How do you know that's "this" ?

Emmalin : "That" has a mole above his lip. This and that aren't the best names, you know.

Claudia Joy : "This one" and "that one" became cumbersome. Have you tried all?

Emmalin : Yep. Yep. He's not hungry, lonely or tired.

Claudia Joy : The answer is it's angry.

Emmalin : I thought they were leaving tonight. And they won't.

Claudia Joy : Emmalin, I know this seems odd to keep this a secret, but sometimes it's necessary when you're protecting someone's family.

Emmalin : I know how it works around here, mom. And it's worse than high school. Bye.

Claudia Joy : Have fun at your game. And no making out with the drummers under the bleechers.

Emmalin : I'm putting you on ignore.

Claudia Joy : Hey little one, isn't that sweet.

 

Roxy : Hi, we're here.

Claudia Joy : When you look at them it's hard not to believe in something greater.

Pamela : Okay, so, what do you want us to do?

Claudia Joy : Ah, nothing really.  The formulas are already mixed. Extra spit-out towels are over there, the diapers are over there and that should hold  you for the last three hours before they go home. I got my cell if you need me.

Roxy : You're bringing the sexy, by the way. Where are you going?

Claudia Joy : Ah, FRG meeting.

Roxy : FRG? Four...no! That's all I got.

Claudia Joy : Family Readiness Group.

Roxy : And what do they do?

Claudia Joy : Well, the official answer is to empower wives whose husbands have been deployed to... to become more self-reliant. But lately with the war  and the influxes widows we're going to houses with nothing else that their pain.

Pamela : That was the Harpers. They can't get back to Charlson until tomorrow night. I can't believe this. I came here to pick them up and deliver them. Can I stay here?

Claudia Joy : Sure.

 

Emmalin : Mom, Mrs. Baker is here.

 

Pamela : What is Lenore Baker doing here?

Claudia Joy : I don't know. We... We can do ...nothing better than to sever my head and dip it in her tea. That's not very friendly. Okay, okay I need to protect my husband here. She cannot know that these babies are here.

Roxy : Okay.

Claudia Joy : Pamela, you gotta keep 'em quiet. Pamela.

 

Emmalin : Mom, the door.

Lenore : And... thank you for that lovely introduction, dear. I'll just go on up to see her.

Claudia Joy : Lenore, hi, what a surprise.

Lenore : Well, I just thought I'd drop off these pamphlets for the FRG meeting. Do you have a baby upstairs?

Claudia Joy : No. Of course not. It's my cat, it's getting old.

 

Roxy : Do something.

 

Lenore : There's also the matter of that poor girl from your tea party? Mm, Pamela Moran, isn't it? But, I'm sure you've heard.

Claudia Joy : Heard?

Lenore : She lost her twins. It seems they were born premature and died in childbirth.

Claudia Joy : Uhm, shall we?

 

Pamela : Oh my God. This is too hard.

 

Holden’s Home – Living room

Denise : It's amazing how when they're this small cleans doors and rocking and a nipple can solve all of their problems.

Roland : It works for most grown men I know too.

Denise : Just in time to play "what's the worst thing that can happen" game.

Roland : Ah, deployment checklist. Sorry to hear about your hubby Roxie. May I?

Roxy : Disposition of bodily remains. I don't even know his shoe size.How am I supposed to know about a funeral.

Denise : Just ask and then write it down.

Roxy : Well, I gotta go. I gotta go pick up something called "M40 filter"?

Denise : Yeah, they're for gas masks. I have extra, you can stop by my house tonight.

Roxy : Okay. I'll see y'all later.

 

Moran’s Home – Parent’s room

Pamela : You really don't have to do this.

Claudia Joy : I've given birth too, remember? Forget the flowers, the stuffed animals. The greatest gift anyone ever gave me was folding my laundry and doing my dishes.

Pamela : Please, don't do my dishes, Mrs. Holden.

Claudia Joy : Claudia Joy, okay?

Pamela : Yeah.

Claudia Joy : Pamela, I know I don't know you that well, or Roxie for that matter. I don't even know Roland that well, except for his wife circling with my husband. But we were all there when you gave birth. An experience we will never forget.

Pamela : Okay.

Claudia Joy : And those babies... It's one thing to keep a secret, it's another to ask us to lie.

Pamela : I am... I'm sorry. But please, you can't say anything.

Claudia Joy : Okay. But it's not just us I'm worried about. It's you. I saw how you distance yourself in those babies. This lie will start eating at you until you hate yourself.

Pamela : I'll get it.

Claudia Joy : You have two kids that need you. You can't afford that.

Pamela : Oh my God, it's Lenore Baker.

Claudia Joy : Don't worry.

Lenore : Hi. I didn't expect to see you here.

Claudia Joy : What's surprising? I'm here for the same reason you are.

Lenore : Pamela hi! I'm Lenore Baker. And this is Lynette Barry.

Lynette : Hello, dear.

Lenore : We're here from the FRG to express you our deepest sympathy for your loss.

Pamela : Thank you Mrs. Baker and Lynette, thank you.

Lucas : They brought a cake too. It's in the kitchen. Is it your birthday?

Katie : No, stupid, it's for the babies. When are they coming home, mommy?

Pamela : Okay, it's not my birthday sweetheart, and you don't call your brother stupid, alright?

Katie : Okay.

Lucas : Okay.

Pamela : I need you guys to go play in your room for a bit, okay? Go, go. We haven't... we haven't told them yet.

Lenore : Oh, goodness. Well, it only makes it harder, the longer you wait You know, we're quite skilled in grief counseling at the FRG. Would you like us to help you explain everything to your children?

Pamela : No, uhm, no thank you. I'm just waiting for my husband to get home, so we can tell them together. Ladies, I hate to do this... Would you mind if I asked you to leave? I'm just completely exhausted.

Lenore : Ah, of course.

Lynette : Absolutely.

Lenore : Take care dear. Bye.

Pamela : Thanks. People are bringing me cake.

 

Basket Ball play

Roland : 10-17. Dr. Hirsch, your quote recommending my book means a lot to me. The publisher is putting it on the back cover.

Docteur Hirsch : Yeah, you're welcome. It was an honor to be asked. So, 19-10 Looks like you're paying for lunch. Roland even has been long enough. I am, the worst basketball player. So why am I really here?

Roland : Can we walk?

 

Roland : Joan's having a tough time. But it could be a transitional thing. You know. Once she's settled, back into her routine...

Docteur Hirsch : Well, look, Roland, we're both doctors here, know that these symptoms point to post-traumatic stress.

Roland : I know. I know, it's just...

Docteur Hirsch : You don't want to admit it? I mean, we've treated several cases after desert storm It's a downward spiral here. Look, you're her husband, not her doctor. You're the closest thing to her. As your friend, Let me warning you, let's be careful.

 

Sherwood’s Home – Living room

Jeremy : What did you tell dad about West Point.

Denise : He is your father.

Jeremy : I asked you not to tell him.

Denise : How do you even know?

Jeremy : Because he called me half an hour ago,and intimated me to go to West Point.

Denise : Can we talk about this tomorrow?

Jeremy : Said I'm going, period. End of Story.

Denise : I've been helping my friend all day and I'm tired right now.

Jeremy : You said you were gonna help but you're not gonna help me, right?

Denise : West Point is about honor and discipline. Your father thinks...

Jeremy : Who cares what my father thinks.

Denise : Jeremy,

Jeremy : I'm not him, okay?

Denise : You're hurting me. I am not my father. Which is why you should think about...

Jeremy : Stop telling me what to think.

Denise : We just want what's best for you.

Jeremy : Shut up! Shut up! I don't wanna do it...

Roxy : Get out of here. Get out of here. Are you okay? Who was that?

Denise : My son.

 

Leblanc’s Home – Living Room

TV : Meanwhile 12 soldiers died at three separate incidents. Four were in the area just outside Baghadad.

Roxy : Ehi. I was watching that.

Trevor : Oh, baby, you don't need to watch that.

Roxy : Yeah, I do, cause I don't know nothing about this war. Ah, damn it.

Trevor : You know, you could've just used the iron-on ones.

Roxy : You said they peel off.

Trevor : Can you, can you just turn that off please?

Roxy : No, because I need to know about where you're going.

Trevor : Well, you know what? I just don't wanna hear it right now. Sorry... I can't.

Roxy : What's that?

Trevor : It's a clue class nuclear submarine.

Roxy : Well your sub is spitting parts all over our floor

Trevor : It's for Finn, I was hoping I could build it and finish it before I leave. It's...

Roxy : You think maybe you should meet my mother before you go?

Trevor : I thought you didn't get along with your mother.

Roxy : I don't but it doesn't mean you shouldn't meet her I mean, she is my mother.

Trevor : Roxie, why are you being like this?

Roxy : Like what?

Trevor : Aargh, so difficult. Ehi, it's like... It'ìs like you're trying to pick a fight with me.

Roxy : Do you think I'm difficult? Because this is who I am Trevor. Ok? I mean, maybe you're realizing that when we got married you didn't know me from Adam's house cat and now that you do, maybe you're realizing that... that you made a really big mistake.

 

Moran’s Home - Living room

Chase : Where's the...?

Pamela : Plasma TV? I returned it. Along with everything else and I paid my father back.

Chase : And you didn't think to ask me?

Pamela : I thought about it and I did it anyway. Don't look for the jacuzzi, it's not there.

Chase : Where is it?

Pamela : I returned it.

Chase : But why, you can return a jacuzzi?

Pamela : There are ways. Don't worry, you can keep your precious truck.

Chase : I'm not worried.

 

Holden’s Home - Bedroom

Roland : I've always heard it's the hardest job you'll ever love. I see why.

Claudia Joy : Makes you want one of your own, uh?

Roland : I do think about it from time to time.

Claudia Joy : How's Joan?

Roland : She's fine.

Claudia Joy : What we talk about doesn't include my husband. I'm concerned.

Roland : Has Michael had any problem after a long deployment?

Claudia Joy : Of course he has. They all do. It's the part no-one really talks about. On TV you see the flags waving, big reunions. But it's later, when it's just the two of you and... you're looking at someone you love and... you realize years have gone by, years you'll never get back, and during that time you've both grown, changed... But not together.

 

Fort Marshall – Sports Room

Roxy : C'mon, let's go. Hit me like that again, I'm gonna deck you.

Denise : I don't know why I ever agreed to this.

Roxy : Because you know, deep down...that you need to kick some ass. Go! C'mon, let's see what you got. Okay. C'mon.

Denise : Ow! You almost hit me.

Roxy : If I wanted to hit you, I would've hit you. Keep your hands up, Now that I've got your attention, let's see what you got. Give it to me. No! I need a snap, you gotta snap! Now, c'mon, give it to me, let's go. C'mon. Go. Better! Yes!

Denise : How come you're so good at this?

Roxy : Because when my first husband hit me, it broke my heart. And I swore I'd never let anyone hurt me like that again. That's why I started to boxe. I know what it feels like to lose a part of yourself when somebody hits you. Let's go. Hands up! Up! Up! I don't wanna see that anymore, let's go! Give me everything you got, baby, or you'll be looking at me from the floor. C'mon, go! Go, anger. Focus! Give it to me here. Go, harder! C'mon!

 

Burton’s Home – Dining room

Roland : They divorced last year. I though I told you.

Joan : You probably did.It's hard to keep track of it all these days.

Roland : So Joan... Two years in Afghanistan. I'm curious, what was it like?

Joan : C'mon. Come on, no work drama, okay? Just... It's date night! Just... Just pure sensuality. And if you are finished with dinner, how about a little of this for a dessert?

Roland : I was thinking maybe we could just talk for a minute.

Joan : Okay, you wanna talk? Let's talk.

Roland : You're coming up on 20 years. We have to talk about your retirement, moving upstate, starting a family.

Joan : I said we'd talk about it, not necessarily do it

Roland : That's what we're doing Joan, talking.

Joan : Break up for that search, I can be sent back any time. But if you retire then we... You do wanna go back, don't you?

Roland : Of course I wanna go back. I'm a soldier. Now come on.

 

Moran’s Home – Living room

Chase : You can't keep putting this off.

Pamela : I can't. I cannot tell my kids that those babies died.

Chase : I'll do it. I'll do it now.

Katie & Lucas : Who wants to go for a ride? I do. I do.

Chase : See you later.

 

LeBlanc’s Home – Living room

Trevor : Rox? Roxy?

 

LeBlanc’s Home – Parent’s room

Roxy : Welcome to Morocco.

Trevor : Morocco?

Roxy : It's our honeymoon, before you leave.

Trevor : And... how did you do all of this?

Roxy : Staple gun?

Trevor : Those words never got me so hot. Oh, the kids?

Roxy : Oh, foreign country. No passports.

Trevor : Even hotter. God. What did I do to deserve you.

Roxy : You loved me.

Trevor : It's so easy to do.

Roxy : Even when I'm being difficult?

Trevor : I wouldn't know, I've never seen you difficult.

 

Burton’s Home – Living room

Joan : You were getting it from somewhere else. I was gone for two years, Roland, two years, leaving you here all alone on post with all those lonely wives. I know men. I saw them cheat and then have them blame it on the loneliness. But I never cheated on you Roland,

Roland : I never cheated on you. Stop it, stop it,stop it. Okay? I don't know what you're talking about. I don't know what happened to you over there, but it's changed you. And if you let it control you, it's gonna destroy your marriage. You understand?Do you understand?

 

Roland : I made you an espresso.  I thought you can bought yorself.

Joan : Thanks. I can't do this anymore.

Roland : What do you mean?

Joan : Last night. I can't keep on having those kinds of scenes.

Roland : Yeah, no. Uh, we can fix it.

Joan : No, you don't understand, Roland. I don't think I can do this anymore with you. I need to be alone.

 

Roland : We've been alone for two years now, that is not the solution Joan. I can help you. Hey, I'm trying. I will keep trying to find new ways to keep you safe. What do you want me to do?

Joan : I wake upo in the middle of the night sometimes and I reach for my rifle. And it's not there. You are. And I'm pissed. I'm pissed off... Because my beautiful husband is there in my bed next to me instead of my M4. I don't know how to change that.

 

Holden’s Home - Bedroom

Claudia Joy : Michael, they're leaving.

 

Charleston - Harper’s Home

Chase : You ready?

Pamela : Yeah.

Chase : Are you ok?

Pamela : Yes.

Rédigé par Sabby

Kikavu ?

Au total, 69 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Neelah 
19.02.2021 vers 19h

Constgnan 
17.02.2021 vers 21h

densi76 
11.02.2021 vers 15h

Ocepk80 
08.02.2021 vers 12h

Collen08 
13.12.2020 vers 10h

Syom02 
24.11.2020 vers 16h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

prune 
sabby 
wiclo 
Activité récente

La série
13.02.2021

Actualités
Jill Biden devient la Première Dame des Etats-Unis

Jill Biden devient la Première Dame des Etats-Unis
C'est officiel... Jill Biden (épouse de Joe Biden) qui avait interprété son propre rôle dans...

Ce n'est qu'un au revoir !

Ce n'est qu'un au revoir !
Il y a pratiquement 9 ans, je posais les premières fondations de ce quartier aux côtés de Prune....

[WCTH] Diffusion Episode 7.02 (Hallmark Channel)

[WCTH] Diffusion Episode 7.02 (Hallmark Channel)
Cette semaine, Hallmark Channel poursuit la diffusion de When Calls The Heart avec l'épisode 7.02...

[WCTH] Diffusion Episode 7.01 (Hallmark Channel)

[WCTH] Diffusion Episode 7.01 (Hallmark Channel)
Top départ pour la saison 7 de When Calls The Heart. En effet, après avoir dévoilé l'épisode spécial...

[WCTH] La saison 6 est disponible sur Netflix FR

[WCTH] La saison 6 est disponible sur Netflix FR
Nous l'attendions depuis longtemps, la saison 6 de "When Calls The Heart" (Le Coeur à ses raisons)...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

ShanInXYZ, 17.04.2021 à 16:47

et on continue de Voyage au centre du Tardis, en abordant la saison 12, on attend vos photos

choup37, 18.04.2021 à 15:40

3 anniversaires aujourd'hui sont célébrés sur Doctor who, oui, mais de qui..

pretty31, Avant-hier à 10:18

Nouvelle partie de ciné-émojis et films à voir à la télé cette semaine sur HypnoClap !

bloom74, Avant-hier à 14:39

Nouveau sondage et photo du mois dans le quartier The Boys

ShanInXYZ, Hier à 15:55

Un nouvel anniversaire à fêter chez Doctor Who, mais celui de qui ?

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site