VOTE | 186 fans
Rejoins notre web-communauté pour une expérience sans pubs ! C'est fun et gratuit ;-) Inscription

#101 : Là où tout commence

Les Leblancs font leurs premiers pas sur la base, Roxy fait la connaissance de Pamela enceinte jusqu'au cou, qui a des problèmes avec son mari. Lors d'une garden party, cette dernière perd les eaux, Roxy trouve de l'aide au près de Claudia Joy, Denise et Roland... le groupe est formé.

 

Popularité


4.67 - 9 votes

Titre VO
A Tribe Is Born

Titre VF
Là où tout commence

Première diffusion
03.06.2007

Première diffusion en France
27.11.2008

Vidéos

bande d'annonce S1 - VF

bande d'annonce S1 - VF

  

Photos promo

Claudia Joy et Michael Holden

Claudia Joy et Michael Holden

Claudia Joy Holden

Claudia Joy Holden

Roxy et Trevor LeBlanc

Roxy et Trevor LeBlanc

Claudia Joy et Michael Holden

Claudia Joy et Michael Holden

Claudia Joy et Michael Holden

Claudia Joy et Michael Holden

Claudia Joy et Michael Holden

Claudia Joy et Michael Holden

Claudia Joy et Michael Holden

Claudia Joy et Michael Holden

Claudia Joy et Michael Holden

Claudia Joy et Michael Holden

Roland et Joan Burton

Roland et Joan Burton

Claudia Joy Holden, Roxy LeBlanc et Pamela Moran

Claudia Joy Holden, Roxy LeBlanc et Pamela Moran

Pamela Moran et Roxy LeBlanc

Pamela Moran et Roxy LeBlanc

Pamela Moran et Roxy LeBlanc

Pamela Moran et Roxy LeBlanc

Denise Sherwood, Roxy LeBlanc et Pamela Moran

Denise Sherwood, Roxy LeBlanc et Pamela Moran

Diffusions

Logo de la chaîne TF1 Séries Films

France (redif)
Jeudi 13.04.2017 à 09:10

Plus de détails

Titre VF : Là ou tout commence

Diffusion USA : 3 juin 2007

Diffusion France : 27 novembre 2008

Scénariste : Katherine Fugate

Réalisateur : Ben Younger

L’épisode s’ouvre sur Roxy travaillant comme serveuse, Trevor vient vers elle, où ils se mettent à discuter… jusqu’à ce que Trevor, bien qu’ils se connaissent depuis 4 jours lui fait une déclaration d’amour, Roxy choquée lui demande si c’est une demande en mariage. Il lui répond que oui et sort une bague de sa veste, et lui demande de l’épouser, Roxy surprise lui sourit on devine alors la réponse : oui…

Générique

On découvre la base de FortMarshall, en Caroline du Sud. Trevor et Roxy, accompagnée de deux enfants de cette dernière, arrivent en cabriolé dans la base et vont jusqu’à leur nouvelle maison, où un mot les attend déjà : Avertissement, vous n’avez pas entretenu le jardin ! Roxy n’en revient pas ils n’ont même pas encore emménager, Trevor lui explique alors que les règles sont strictes au sein de la base, et que pour le moment c’est ce qu’il peut lui offrir de mieux, mais elle le rassure, c’est mieux que ce a quoi elle a eu le droit jusqu’à maintenant.

Chez les Holden, Claudia est à son bureau quand Michael arrive et lui fait les yeux doux, mais Claudia ne cesse de penser à la promotion que le Colonel Becker a obtenue à la place de son mari. Michael lui explique que les promotions en sont que purement politiques.

Sur le tarmac, Roland et d’autres familles attendent le retour de leurs maris, femmes, père, mère… Joanne tombe dans les bras de son mari, et ils s’embrassent passionnément.

Chez le médecin, Pamela fait une nouvelle échographie pour voir si sa grossesse se passe bien, le médecin lui demande si elle veut connaître le sexe des bébés, mais elle refuse, elle veut juste des exemplaires des images.

On passe alors chez les Sherwood, où Denise est en train de se préparer, et découvre des bleus sur son avant bras. Dans le salon, son mari Franck fait des remontrances à leur fils Jeremy pour leur à laquelle il est rentré la veille au soir. Alors que Jeremy sort de la pièce, Denise rappelle à Franck, qu’il s’en va le lendemain et que c’est difficile pour leur fils, mais Franck n’est pas de cet avis, protéger Jeremy de cette façon ne lui sera pas bénéfique pour le futur.

Le soir venu, une réception est donnée en l’honneur du Colonel Becker, qui élevait au rang de Général de Brigade. La cérémonie commence par un toast en l’honneur du Président des Etats-Unis, Roxy est la seule à le chercher du regard pensant qu’il va vraiment venir… On retrouve après Pamela et son mari : Chase a leur table, elle lui demande comment c’est passé la séance de tire et tente de lui donner des conseils, mais Chase refuse qu’elle fasse ça devant les gens, elle tente alors de parler de la grossesse mais il clôt le sujet aussi vite que le précédent.
De son coté, le major Sherwood rejoint les Leblancs à leur table, Trevor se lève aussitôt et fait le salut militaire imité par Roxy qui se rend vite compte qu’elle n’aurait pas du. Mais le Major ne lui en tient pas rigueur et informe Trevor qu’il peut commencer dès le lendemain son entrainement chez les paras.

En se rasseyant, Roxy renverse du vin sur sa robe, elle file alors aux toilettes pour se nettoyer. Toilettes où dans l’une des cabines Roland et Joanne sont en pleine action. Claudia et Denise arrivent à leur tour pour se rafraichir, où elle parle du départ de Franck pour trois mois au Moyen Orient, Claudia remarque alors les marques sur l’avant bras de Denise qui lui dit que c’était juste un accident, Roxy sort alors d’une cabine sans sa robe et donc en string, et commence à la nettoyer puis va vers le sèche mains pour la sécher, Claudia et Denise ne disent pas un mot complètement estomaqué, Pamela entre alors à son tour pour s’évader de la salle de réception et est amusée de voir Roxy dans cette tenue contrairement aux deux autres « la prochaine fois frappez le et s’il recommence visez la où je pense » dit Roxy à Denise avant que cette dernière sorte accompagnée de Claudia… Roland lui n’en revient pas et avec sa femme ils se mettent à rire.

De retour à la réception, Claudia Joy croise la femme du général, Lenore Baker, et lui fait comprendre qu'elle ne vas pas en rester là suite à la tricherie concernant la promotion de son mari. Michael qui arrive à ce moment lui dit qu'elle exagère et qu'il peut y avoir des conséquences.

Au buffet, Pamela est sous la coupe de Marilyn et Angie, qui veulent tout savoir sur les futurs bébés. Juste après se trouvent Roland et Roxy qui font connaissance.

Un peu plus tard, Michael Et Joan sont en pleine discution. Il veut savoir comment elle va depuis son retour d'Afganistan. Elle lui demande des conseils, et si elle fnira par oublier tout ce qu'elle a vu. Michael lui répond par la négative avant de lui dire aurevoir lorsque Roland vient la chercher.

De retour chez eux, Trevor est vraiment content parce qu'il va commence ses fonctions au sein de l'unité des parachutistes des le lendemain matin. Roxy est très fière de lui, même si elle ne se rend pas trop compte de ce que cela signifie. Mais dans la nuit, Finn est malade, et toute la famille est contrainte de partir pour l'hopital. Les heures passe et Finn, toujours malade, attend dans la salle d'attente dans les bras de Trevor qui s'est endormi. Roxy fini par le reveiller pour qu'il rentre à la maison afin d'être en forme pour son saut en parachute le lendemain matin.

Le lendemain matin, Roxy attend toujours dans la salle d'attente avec Finn et T.J. Claudia Joy, arrive avec sa fille Emmalin, et demande à passer devant tout le monde pour que cette dernière puisse avoir un certificat médical. Roxy, qui entend la conversation, et qui n'a pas la langue dans sa poche, ne se laisse pas faire, et lui demande ce qu'il faut faire pour pouvoirêtr examiné par un médecin. Voyant l'éxhubérence de Roxy, Claudia Joy accepte de laisse sa place et Finn.

Au même moment, Pamela se confie au prêtre de Fort marshall, sur l'été de sa grossesse. Mais les commères, Marilyn et Angie, ne sont pas loin et sont prête à lancer la rumeur que Pamela à une liaison avec les prêtre.

Sur le Tarmac, Frank est sur le point de s'envoler pour l'Iraq. Denise lui dit auravoir, et lui donne sa lettre habituelle qu'il lira durant le voyage. Après avoir donner ses recommandations à son fils, Frank part, Denise veut le voir jusqu'à ce qu'il monte dans l'avion mais Jeremy ne veut pas rester pour voir son père partir.

Chez les Moran, la situation est un peu tendu, Chase dépense tant qu'il peut alors qu'ils n'ont pas les moyens. Il a acheter une TV écran plan, une console de jeux... Chase apprend à Pamela qu'il est admis dans la Delta Force, même si elle est fière de lui, elle lui fait voir que ce n'est pas une raison pour lapider leur argent.

A suivre...

Rédigé par Prune

Tuscaloosa - Bar

Roxy : J’suis pas d’humeur, alors lâche moi la grappe. Compris ?

Costumer : Roxy, la bière, met la sur mon compte.

Roxy : Ah salut. Sur ton compte. Ca marche.

Trevor : Salut Roxy.

Roxy : Salut. Ca va beau gosse ? Alors, je croyais que ta perm était fini.

Trevor : Elle est finie. Seulement en rentrant à la base, j’ai pas mal réfléchi.

Serveuse : Roxy?

Roxy : Tu as réfléchi. Oh la ?.

Trevor : T’as raison. Tu savais qu’il fallait 4 heures et 58 minutes pour aller de Charleston à Tuscaloosa ?

Roxy : Ah oui ? Jake, les mains sur le comptoir.

Trevor : Roxy... tu as deux boulots et tes deux enfants n’ont pas le même père. Et je sais que ça fait seulement 4 jours que je t’ai rencontré mais je sens qu’on est fait l’un pour l’autre.

Costumer : Hey,roxy ?

Roxy : T’es gentil, pas maintenant.

Trevor : Je voudrais me marier avec toi.

Roxy : Tu me demande en mariage ?

Trevor : Oui.

Roxy : Alors fais le.

Trevor : Roxy,veux-tu m’épouser ?

 

**********          Générique          **********

 

US Army Fort Marshall -  Charleston (Caroline du Sud)

Trevor : Vous avez vu les enfants ? C’est tout ça, Fort Marshall. Regardez l’avion.

 

Ext. Maison des LeBlanc

Trevor : Et voilà, chérie, notre nouvelle maison. Viens là.

Finn : Salut !

Trevor : Ah. Qu’est-ce que c’est ?

T.J : C’est quoi ? C’est un mot ?

Trevor : C’est un avertissement. On a pas entretenu le jardin.

Roxy : On a pas encore aménagé.

Trevor : Je sais oui. Mais les règles sont strictes, ici.

Roxy : Chez moi, les jardins c’est des cimetières de voitures.

Trevor : Chérie, c’est que je peux t’offrir de mieux pour l’instant. Je te promet qu’un jour…

Roxy : C’est mieux que tout ce que j’ai pu avoir. Je t’assure.

Trevor : Ah oui ?

Roxy : Je suis heureuse.

 

Maison des Holden – Bureau de Claudia Joy

 

Michael : Claudia Joy Holden... même après 17 ans de mariage, mon cœur ne cesse de battre une seconde chaque fois que je te regarde.

Claudia Joy : Michael James Holden... après 17 ans de mariage, je n’arrive pas à croire que cette vieilles phrase, fasse toujours son effet.

Michael : Dis moi.

Claudia Joy : C’est toi qui devrait être promu ce soir. Pas le colonel Baker.

Michael : Les promotions relèvent de la politique, Claudia. Et tu le sais.

Claudia Joy : Ah.

Michael : Ils ont les meilleures cartes en mains.

Claudia Joy : Ils ont triché. Je n’appelle pas ça, avoir de meilleures cartes. J’appelle ça de la triche.

Michael : Il y aura sûrement d’autres opportunités.

Claudia Joy : Bon, d’accord. Mais c’est injuste.

 

Tarmac de Fort Marshall

 

Joan est de retour d’Afghanistan après deux ans d’absence, et retrouve son mari.

 

Charleston – Cabinet de gynécologie

Pamela : Vous pourriez en faire un qui vibre. Comme ça, on serait pressée de venir au rendez-vous.

Docteur : Vous n’êtes pas la première à nous le suggérer. Tout à l’air en ordre. Les enfants se sont développés normalement. Vous voulez connaître leur sexe ?

Pamela : Euh, non. Donnée moi deux exemplaire, ça ira, merci.

Docteur : On se revoir dans huit jours.

Pamela : J’apporterai les piles.

 

Maison des Sherwood - Salon

Frank : 10 minutes après le couvre feu.

Jeremy : Ca n’arrivera plus, père.

Frank : Tu n’es pas à la hauteur. Si tu t’engages à rentrer à 8h00, tu tiens parole. Je veux te voir debout quand je te parle. Tu as 17 ans, Jérémy. Tu es un homme maintenant. Respecte tes engagements, sinon, tu ne deviendras jamais un officier. Tu peux disposer.

Denise : Ru t’en vas demain, et c’est difficile pour lui. Tu ne peux pas lui imposer une discipline de fer, alors que tu n’es pas là.

Frank : Arrête de le dorloter. Sinon, il finira par ce faire tuer au combat.

 

Réception en l’honneur du général Baker

Officier : Soldat, veuillez vous lever pour porter un toast au Président des Etats Unis.

Trevor : Hey, qu’est ce que tu fais ?

Roxy : Je cherche le Président.

Trevor : Il va pas venir, t’es malade.

Officier : Au Président des Etats Unis.

All : Au Président.

Officier : Le Président des Etats Unis place toute sa confiance et tous ses espoirs dans les compétences du Colonel Théodore Baker. Par conséquent, celui-ci est élevé au rang de Général Brigadier.

 

Pamela : T’as été bon au tir ?

Chase : J’ai fait carton plein à 550 mètres, mais j’ai un peu visé à côté après. J’ai été bon, mais je sais pas si ça suffira.

Pamela : Je t’ai déjà dit d’y aller moins en force. Tu ferme l’avant bras, ça fait dévier ton angle de tir.

Chase : Ok, je suis au courant. Pas ici, s’il te plaît.

Pamela : J’ai passé une échographie, aujourd’hui.

Chase : Je sais.

Pamela : Tu pourrais m’accompagner, une fois.

Chase : C’est pas le moment de parler de ça.

Pamela : On va finir par trouver bizarre que mon mari ne soit jamais là.

Chase : Il faut que tu comprennes, je peux pas être partout à la fois.

 

Frank : Repos. Pour vous deux..

Roxy : A tous les coups, j’aurais pas dû faire ça ?

Frank : Non, Madame.

Roxy : Je m’appelle Roxy, je suis sa femme.

Frank : Madame LeBlanc. Major sherwood. Selon certaines rumeurs, vous voudriez devenir parachutiste, c’est exact ?

Trevor : Oui, Monsieur.

Frank : Faisons taire les rumeurs. Votre instruction commence demain à 6h00. Passez une bonne soirée, vous deux.

Trevor : A vous aussi, Monsieur.

Roxy : Cette fois, tu vas pas me dire, que j’étais pas complètement à côté de la plaque.

Trevor : Tu n’es pas censé tout connaître, alors arrête de t’en vouloir. Tu as entendu ce qu’il vient de dire ? Je commence mon instruction demain à 6h00. Je savais même pas que le major Sherwood connaissait mon existence. Allez viens.

Roxy : Oh, mais quelle gourdasse !!

 

Toilettes de la réception

Claudia Joy : Je crois que Frank s’en va demain.

Denise : Mm-hmm, 3 mois, au Moyen Orient..

Claudia Joy : Je sais, ça va allé.

Denise : Merci. Oh.

Claudia Joy : Qu’est-ce qu’il y a ?

Denise : Oh rien...

Claudia Joy : Quelqu’un t’as frappé ?

Denise : Non, bien sur que non, ce n’est qu’un bleu.

Claudia Joy : Tu veux rire, un bleu. T’es couverte de bleus.

Denise : Ce n’est rien, je t’assure. J’étais infirmière, quand même.

Claudia Joy : Non, tu as fait l’école des infirmières. Et c’était, il y a 18 ans ; Qu’est-ce qu’il y a ?

Roxy : C’est pas la peine de faire cette tête. Je l’ai eu en solde.

Pamela : Madame Holden, Madame Sherwood. On dirait que je suis arrivé à temps pour le Strip-tease de la soirée.

Roxy : Une seconde. La prochaine fois, frappez-le. Et si jamais, il recommence, visez la où je pense.

 

Roland : A côté, les toilettes des hommes... C’est d’un ennui mortel.

 

Réception en l’honneur du général Baker

Claudia Joy : Madame Baker, je crois.

Lenore : Oh, appelez moi Lenore, je vous en prie.

Claudia Joy : Lenore. Jusque là, nous ne connaissons pas très bien, mais je n’apprécie pas cette fausse rumeur que vous avez lancé, comme quoi, mon mari, Michael Holden, serait raciste. Ce qui a permis à votre mari d’obtenir sa promotion.

Lenore : Voyons chère amie, c’est un malentendu.

Claudia Joy : Il faudra trouver mieux pour vous faire pardonner.

 

Michael : Qu’est ce que tu viens de dire à la femme du Général Baker ?

Claudia Joy : Ce n’est pas ton genre de tolère que des personne répandent de fausses rumeurs pour obtenir une promotion. Et bien moi non plus.

Michael : Tu te rend compte des conséquences ?

Claudia Joy : Je n’ai pas peur de Lenore Bake. Le dessert nous attend..

 

Marilyn : Oh! La naissance est pour quand, chérie ?

Pamela : Euh moi c’est Pamela. Et il faut compter environ un mois et demi..

Angie : Garçon ou fille ?

Pamela : On ne préfère pas le dire.

Marilyn : Oh, qu’est-ce que ça change. On le dira à personne.

Pamela : Excusez moi..

Marilyn : Je ne l’ai jamais aimé. A la toujours considéré qu’elle valait mieux que nous.

Angie : Il parait qu’elle vend de la drogue.

Marilyn : Alors c’est pour ça qu’elle a une nouvelle voiture ?

 

Roland : Autrefois. Prêter l’oreille à des racontars était considéré comme une vertu censée, améliorer notre connaissance de l’autre.

Roxy : "Reconnaissance de l’autre"? Qu’est ce que vous êtes, un psy ?

Roland : Exact. Bonne intuition.

Roxy : Vous n’êtes pas un militaire ?

Roland : Oh, non. C’est ma femme qui l’est. Elle est Lieutenant Colonel.

Roxy : Et c’est bien ?

Roland : C’est excellent.

 

Michael : Comment allez-vous, Burton? Deux ans d’absences, c’est une longue période..

Joan : C’est vrai. Beaucoup de choses ont changé.

Michael : Oui.

Joan : J’ai du remplir un formulaire de post affectation.

Michael : On l’appelle le questionnaire “Ne vous vengez pas sur votre femme”. On a commencé après les tempêtes du désert. Vous êtes au courant de tous ces cas de violences domestiques.

Joan : J’ai une question à vous poser ?

Michael : Allez-y.

Joan : Au bout de combine de temps, les choses, redeviennent normales ?

Michael : Jamais, je le crains... Jamais totalement.

Roland : Joan? Tout le monde s’en va. Est-ce que tu es prête chérie ?

Joan : J’arrive. Bonsoir Holden.

Roland : Burton.

 

Maison des LeBlanc  – Chambre des parents

Trevor : Mon premier saut, je l’ai fait de nuit. Une chute libre à 200km/heure, je te dis pas le bruit que t’as dans les oreilles. Wooo… même défoncé tu les entend pas. Et là, Pcchhhhh… y a ton parachute qui s’ouvre !! Et alors… tout à coup… C’est super calme…Je flotte tranquillement dans les airs, et je me dis… « Mec… si c’est pas le pied intégral ». Et attend le plus beau c’est que maintenant je suis payé pour ça. 1ère classe Trevor, LeBlanc, commence l’instruction chez les para, demain à 6 heures 00 !! Ouais…

Roxy : Et si tu faisais le grand saut sous les draps, pour voir si tu peux l’ouvrir mon parachute à moi ??

Trevor : C’est une proposition...

Roxy : C’est une proposition malhonnête…

Trevor : ... malhonnête.

 

Au milieu de la nuit…

 

T.J : Maman ? Maman ? Finn il vomit...

 

Hopital de Fort Marshall

Nurse : Je suis désolé mais vous voyez bien le monde qu’on a. Je vous assure qu’on fait le maximum.

Roxy : S’il vous plait, je vous assure que mon fils est vraiment malade.

Infirmière : Je sais madame, on le fait passer dès que possible.

TV : Nos troupes subissent régulièrement des attaques meurtrières. Un autre hélicoptère de l’armée américaine a été abattu hier soir entraînant la mort des 8 soldats à bord. La 23ème division aéroportée basée à Fort Marshall avait déjà subi la perte de 4 soldat tué par des tir de mortiers, lors d’un attaque subi la veille. Ces nouvelles victimes portent à 3886, le nombre d’américains tué en Iraq…

Roxy : Chéri. Réveille toi. Tu devrais rentré pour aller dormir un peu.

Trevor : T’es sure ?

Roxy : Si dans quelques heures tu dois sauté en parachute, avec 50 kg sur le dos, je préfère que tu aies les yeux ouverts.

Trevor : D’accord. Tiens. Faut pas le réveiller.

TV : ... Les soldats tués en Iraq auront droit à des funérailles honorant leurs mémoires pour leur sacrifice au nom de la patrie. Les familles des soldats seront accueillis par les supérieurs les plus hauts gradés de la division…

 

Le lendemain matin…

 

Claudia Joy : Joyce.

Infirmière : Bonjour.

Claudia Joy : Bonjour. Ma fille aurait besoin de passer un examen médical. Je suis navré de vous mettre dans cette position mais peut être que vous pouvez la faire passé avant son cours de gym…

Infirmière : Et bien... c’est un plaisir de vous rendre service.

Claudia Joy : Parfait. J’apprécie beaucoup.

Nurse : Mary, tu peux mettre les autres en attente...

Roxy : Excusez-moi, bonjour.

Claudia Joy : Bonjour.

Roxy : C’est moi. Hier soir dans les toilettes ? Le string ?

Claudia Joy : Ah oui ! Bien sur. Comment ça va ?

Roxy : Super !! Ouais... Je me demandais si vous pouviez pas m’aider… Vous voyez… Je suis un peu nouvelle dans le coin, et j’ai pas encore le décodeur qui me permet d’ouvrir toues les portes comme par magie, rien qu’en faisant un petit clin d’œil… Je voudrais surtout pas que votre fille rate la moindre roulade… mais nous on est là depuis 4h du matin, et mon fils vient de vomir sur mon tee-shirt des Rollings Stones pour la 3ème fois !! Alors peut être pourriez-vous me dire par qui je devrais me faire sauter… Par qui je dois passer pour voir un médecin ?

Claudia Joy : Votre nom ?

Roxy : Roxy. Roxy LeBlanc.

Claudia Joy : Bien... Joyce, s’il vous plaît, permettez à Madame LeBlanc et son fils de prendre notre place ?

Nurse : Mme LeBlanc, vous pouvez y aller.

Roxy : Merci.

Emmalin : Mais, Maman, je dois…

Claudia Joy : Emmalin, va t’asseoir .

Roxy : Viens chéri. Par ici, allez dépêche toi.

 

Eglise de Fort Marshall

Pamela : J’étais flic, comme mon père et mes frères. Mais j’ai épousé Chase, et les soldats ne veulent pas que les femmes travaillent, alors j’ai démissionné.

Prêtre : Comment ça s’est passé ?

Pamela : Oh ça a été très dur. J’étais un bon flic… Et puis on a eu des dettes… J’ai accepté de porter l’enfant d’un autre couple pour qu’on s’en sorte… l’idée c’est de dire que les bébés sont décédés, une fois qu’on les aura donnés à leurs vrais parents… mais j’en ai assez de mentir, même à mes enfants.

Chaplain : La solution serait peut être la vérité.

Pamela : La vérité ? Si jamais l’armée l’apprenait… Chase serait fichu.

 

Marilyn : Tu vois ce que je vois ?

 

Angie : Demande lui...

Marilyn : Madame Moran, on peut lui parler cette fois ?

Pamela : Désolé, j’ai plus d’amphétamine en stock… mais je peux vous avoir de l’héroïne…

Marilyn : De la drogue... je m’en doutais. C’est avez ça que t’as séduit notre aumônier ?

Pamela : Mais qu’est-ce qu’il te prend, Marilyn? On a passé toute l’année à faire des cookies pour l’association des parents d’élèves... Franchement, séduire l’aumônier… tu me crois capable de ça ?

Marilyn : Oh, mais je sais parfaitement de quoi tu es capable... La question est de savoir…ce que ferait Jésus ?

Pamela : Et bien à part t’en coller une... je ne vois pas.

 

Tarmac - Fort Marshall

Frank : Bon, Jeremy, je lirais mes mails, chaque fois que j’en aurais l’occasion... alors tu me préviens dès que t’es au courant pour West Point !

Jeremy : Oui, Père.

Frank : Je te confie ta mère, tu es l’homme de la maison pendant...

Jeremy : Papa, je suis l’homme de la maison depuis que j’ai 7 ans.

Frank : Okay... Alors je compte sur toi pour agir en tant que tel. Ne me déçoit pas…. Chéri… Tu sais que les gars m’ont chambré la dessus ?

Denise : Oui, je sais.

Frank : Mais ils ont arrêté le jour où je leur ai lu a haute voix… Depuis ils réclament tous des lettres d’amour à leur femme.

Denise : J’ai mis tes médicaments dans ton sac, dans la poche de gauche… midi et soir. Et… des Chewing Gum aussi… et des piles, c’est vrai qu’ils ne vous en donnent jamais assez…

Frank : Chut... t’angoisse pas. Ca porte malheur.

 

Frank : Faites les monter dans les bus !

Soldier : A vos ordres ! En avant !

 

Jeremy : Allez viens.

Denise : Attends. Je veux rester jusqu’au départ du bus.

Jeremy : Ca sert à quoi ? C’est absurde.

 

Maison de Moran – Salon

Pamela : C’est quoi ça ?

Katie : C’est une télé, Maman.

Pamela : Je sais que c’est une télé, chérie. Mais je veux savoir ce que ça fait dans ma maison ?

Chase : C’est un cadeau !

Lucas : C’est un super écran plasma.

Katie : Haute Définition !

Chase : Pourquoi papa la acheté ?

Katie & Lucas : Parce qu’il est dans la Delta Force !!

Pamela : Oh c’est chouette !

Chase : J’ai desserré mon avant-bras comme tu me l’as dit. J’ai fait le tir du siècle…à 710 mètres !

Pamela : Maman doit parler à papa une minute. Allez jouer dans votre chambre.

Chase : Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ?

Pamela : On peut pas se permettre de faire des folies. On a toujours pas remboursé mon père.

Chase : T’as entendu tout ce que je viens de te dire ? J’ai étais pris !! Tu pourrais être contente pour moi.

Pamela : C’est vrai. Je suis vraiment super fière de toi. C’est génial. Mais on n’a pas les moyens de s’offrir un écran plasma. Ca rime à quoi franchement ? Et puis je veux plus faire ce qu’on a dit…

Chase : On avait un accord… tu te rappelles pas ?

Pamela : De quel accord tu parles ?

Chase : On avait un accord. Et maintenant faudrait revenir en arrière parce que Madame a des scrupules ? C’est un moment unique pour moi. Le gâche pas.

 

Maison de LeBlanc – Salon

Roxy : Tu a stout assumé jusqu’ici. Seulement t’oublie qu’on est fauché, alors je voudrais participer aux frais. Avoir un boulot.

Trevor : J’ai dit que je prendrais tout en charge. Allez on recommence… C.O ?

Roxy : Heu... Le dioxyde de Carbone ?

T.J : Le Mess... c’est facile !

Trevor : Bravo c’est bien !

Roxy : Y a aucun rapport entre les deux, comment t’as deviné ?

T.J : « C » comme « Cantine » + « O » comme « Officier» = Le Mess

Trevor : U.C.A ?

Roxy : Pourquoi il faut que tout soit en initiales ?

T.J : C’est des acronymes, maman !!

Roxy : Baisse d’un ton, tu veux. Vas-y toi qui sait tout, T.J, autant que ce soit toi qui réponde.

T.J : Uniforme de Combat de l’Armée.

Finn : C’est quoi un « Queutard » ?

T.J : Un « queutard » c’est un méchant qui couche avec les maman quand les papas sont partis à la guerre.

Roxy : Eh là ! Eh là ! Eh là ! 2 mots… Ca.. Suffit !!  Tu vois ça ? C’est une invitation très chic pour aller prendre le thé. Je porte pas de gants blanc et je ne bois pas de thé. Ce milieu et moi on ira jamais ensemble.

Trevor : Nous, on est bien ensemble. C’est la seule chose qui compte.

Roxy : J’arrive même pas à repasser ta chemise.

Trevor : Ca c’est parce que tu fais tout en force. Vas-y en douceur. Regarde, tu étales bien la manche, faut prendre le temps de faire les choses. On va faire ça tous les deux. C’est facile…Faut pas s’énerver…

Roxy : Ils t’apprennent aussi les tâches ménagères chez les paras ? Laisse, je vais m’en débarrasser… Comme ça on pourra encore…repasser.

Trevor : Ouais.

Roxy : Je t’emprunte ta chemise.

Trevor : Vite.

Roxy : A tout de suite.

 

Candice : Salut. On est le comité d’accueil. On n’a pas apporté de gâteau, mais il y a une soirée spéciale filles qui nous attend. Moi c’est Candice et elle, c’est Jamie Lynne.

Jamie Lynne : Salut.

Roxy : Salut. Moi c’est Roxy.

Candice : Et bien attrape ton sace et c’est parti.

Roxy : C’est vraiment adorable, j’apprécie, mais j’ai mes enfants et mon mari, alors je vais pas pouvoir, je suis…

Trevor : Chérie, va avec elles. Faut que tu te fasse des amies. Je ne serais pas toujours à la maison. Vas-y.

Roxy : D’accord j’arrive dansune seconde.

Candice : Cool.

 

Hump Bar

Roxy : On pouvait pas rester à Fort Marshall ?

Candice : Ca fait du bien de changer, comme ça on voit de nouvelles têtes. Et pour infos c’est pas là-bas qu’on trouve le meilleur choix.

Jamie Lynne : Mes yeux adorent ce qu’ils voient.

Roxy : Je te croyais mariée.

Jamie Lynne : Je le suis. Seulement j’ai jamais dit que ça me plaisait.

Candice : Ca fait un an que son mec est parti.

Roxy : Alors c’est pour les mecs que vous venait dans ce bar ?

Candice : L’amour à pile c’est bien mais ça va un moment.

Roxy : D’accord.

Candice : Où tu vas ?

Roxy : Ils cherchent une serveuse. Et ça tombe bien, j’en suis une.

Candice : Tu peux pas travailler dans un bar. Y a pas un soldat qui acceptera ça. Tu resteras pas mariée dix secondes.

Roxy : T’en fais pas pour mon mariage. Nous on fonctionne sur la confiance.

 

Roxy : Je voudrais postuler.

Betty : C’est quoi un Big Hot Hooter?

Roxy : Je peux ? Un Big Hot Hooter ...1 ounce de vodka, 1 doigt d’amaretto aux ¾ quart, remplir d’un jus d’ananas, et finir par un petit peu de grenadine et comme c'est toujours le petit détail qui met son verre en valeur, ne pas oublier la cerise. Voilà, un Big Hot Hooter…

Betty : T’es une alcoolo ?

Roxy : Vous en faite pas. C’est vrai que les alcooliques, c’est comme les yeux bleus y en a plein la famille, sauf que moi, j’ai eu le meilleur des deux gênes.

 

Ext. Maison des Sherwood

Denise : Jeremy? Une lettre de West Point.

Jeremy : Je suis admis

Denise : C’est fantastique.

Jeremy : Ce que j’espère… c’est que papa n’a rien à voir là dedans.

Denise : Oh non…enfin je ne crois pas.

Jeremy : Attends, comment ça tu crois pas ?

Denise : C’est à toi seul que tu le dois. Peut-être que ton père leur a passé un coup de fil mais au fond, c’est à toi que tu le dois.

Jeremy : Peut-être qu’il leur a passé un coup de fil. Je le savais. J’ai choisi West Point parce qu’il n’y est pas allé. Je voulais faire les choses par moi-même mais non…

Denise : Chéri…

Jeremy : Tout le monde saura que si j’ai été pris c’est uniquement parce que je suis le fils du Major Sherwood.

Denise : Je t’assure que tu te trompe…Tu te raconte de ce que tu fais ? Pourquoi tu continues ?

Jeremy : Paron, j’ai pas fait exprès…

Denise : Qu’est ce que tu ferais si ton père était au courant ?

Jeremy : Jamais il sera au courant. Tu lui diras pas. Tu as trop peur qu’on remette en cause ta belle image de mère et d’épouse modèle.

 

Maison des Holden – Salon

Michael : Ca a commencé quand ?

Denise : Y a environ 6 mois. Chaque fois que Frank venait de partir, ou juste avant son retour. J’y avais droit. Seulement cette semaine, ça a eu lieu avant qu’il parte.

Michael : Et Frank, il t’a déjà battu ?

Denise : Oh non !! Il serait incapable de frapper une femme.

Claudia Joy : Pourquoi tu ne lui en a pas parlé ?

Denise : Pour ne pas le mettre en colère.

Claudia Joy : Denise, tu n’as rien à te repproché. Ne culpabilise pas surtout. C’est pas ta faute.

Denise : Comment veux-tu que je ne culpabilise pas ? Des fois je me demande comment j’ai pu en arriver là. J’ai élevé un enfant qui lève la main sur sa mère…

 

Hump Bar

Roxy : Non, mais allez-y doucement. Salut, comment ça va ?

Joan : En quoi ça vous concerne… Madame ?

Roxy : Je vous offrirais bien un verre… mais comme vous êtes soldat…

Joan : Comment vous le savez ?

Roxy : Y a personne qui m’appelle “Madame” à part les soldats, et les mecs qui me veulent dans leur lit.

Joan : Un autre verre.

Roxy : D’accord. Vous venez de rentrer ? Ou vous partez ?

Joan : J’étais en mission en Afghanistan.

Roxy : Pour une femme, ça doit pas être simple d’être soldat.

Joan : Je suis lieutenant colonel. J’ai plus de 400 hommes sous mes ordres.

Roxy : Génial. Vous avez dû en voir sur le terrain.

 

Fort Marshall - Parc

Emmalin : Tu vas à West Point, tu devrais être super content.

Jeremy : Tu parles… je croiyais que c’était ce que je voulais, mais plus j’y pense et… tu ne t’es jamais dit qu’on ne connaissait rien d’autre que l’armée ? Les couvre-feux… 8 heures 00… Tiens est-ce que mon père aujourd’hui ?

Emmalin : Ouais. Des fois j’ai l’impression que mon père sort d’un jeu vidéo.

Jeremy : Exactement.

Michael : Messieurs. Mesdemoiselles…

Emmalin : Oh non, c’est mon père…

Michael : Emmalin, monte dans la voiture, s’il te plait. J’en ai pour une minute. Jeremy, je peux te parler en privé ?

Jeremy : Oui, Monsieur.

Michael : Félicitations pour ton admission à West Point ?

Jeremy : Merci Monsieur.

Michael : Sur mes recommandations

Jeremy : Merci Monsieur.

Michael : Je ne savais pas que tu frapper ta mère à l’époque. Il est regrettable que ton père ne soit pas là pour gérer cette situation lui-même. L’armée a un code d’honneur, Jeremy. Et il est non-négociable. « On ne frappe pas les femmes ! » Si ça se reproduit, je te préviens. Je te traiterait comme n’importe quel homme qui lève la main sur une femme.

Jeremy : Oui Monsieur.

Michael : Bien.

 

Hump Bar

Roxy : Poussez-vous, poussez-vous. Dégage ! Allez on descend. Allez…doucement, venez, demi-tour. Ca suffit ! Ca suffit ! Allez on y va. Avancez.

 

Roland : Excusez-moi ! Quelqu’un a appelé au sujet de ma femme.

Roxy : Vous êtes Roland, le mari de Joan ?

Roland : Oui…et vous vous êtes serveuse dans ce bar malfamé.

Roxy : Ouais. Ravie de vous revoir. Elle est dans la réserve.

Roland : Merci.

 

Roland : Joan ? Réveille toi. Viens…

Joan : Ce que j’ai fait là-bas… Si tu le savais, tu ne m’aimerais plus.

Roland : Je me fiche de ce que tu as fait. Ce n’est pas ce qui compte pour moi. Je sais qui tu es.

 

Ext. Maison des Holden

Claudia Joy : C’est mon devoir de soutenir nos troupes. Et c’est une très belle cause. En tout cas je suis ravie de vous voir. Merci d’être venues. Je vous souhaite un bon après midi.

Marilyn : Je ne sais pas comment vous remercier de m’avoir invité. Je sais que cette une collecte de fonds et que c’est la seule raison pour laquelle nous sommes invitées à une de vos fameuses garden-party…enfin peu importe. C’est à peine croyable. Je rencontre Claudia Joy Holden.

Claudia Joy : Oh vous me gênez. Quel est votre prénom ?

Marilyn : Marylin et je vous présente Angie.

Angie : Enchantée. Mon marie est sergent dans la 23ème division et je vous remercie infiniment.

Claudia Joy : Oh mais je vous en prie. Bonne après midi.

Marilyn : Vous aussi.

Lenore : Ah cest charmantes petite sauteries mettent tellement notre égaux en valeur, vous ne trouvez pas ?

Claudia Joy : Je suis ravie que vous ayez pu venir, Lenore.

Lenore : Je n’aurais jamais raté ça. Surtout après ce que j’ai appris à votre sujet.  Issue de la haute société, sur le point d’obtenir un diplôme en droit à Harvard, avant de…de brusquement tout lâcher ? Pourquoi fait-on une chose pareille ?

Claudia Joy : Parce qu’on est amoureuse bien sur.

Lenore : Curieux. J’ai vraiment hâte d’en savoir d’avantage.

 

Claudia Joy : Oh, je suis heureuse que tu sois là.

Denise : Claudia ! J’ai vu Lenore Baker…

Claudia Joy : Et Oui.

Denise : Je vois.

Claudia Joy : Je te remercie d’être venue.

Denise : Fallait montrer mes blessures de guerre. Au fait merci à Michael et toi.

Claudia Joy : Je t’en prie. Tu peux compter sur nous. Ca va avec Jeremy ?

Denise : Il ne m’adresse plus la parole mais aucun incident jusque là.

Roland : Salut les filles

Claudia Joy : Oh bonjour. C’est vraiment sympa de venir à ces petites fêtes réservées à la gente féminine.

Roland : Oh vous savez, être entouré de femme n’est pas si désagréable.

Claudia Joy : Comment va Joan ? le retour au pays peut parfois s’avérer difficile.

Roland : Et bien disons qu’on refait doucement connaissance.

 

Claudia Joy : Bon… si vous voulez bien m’excuser.

Denise : Bien sur.

 

Claudia Joy : Roxy, bonjour. Soyez la bienvenue.

Roxy : C’est gentil, mais je vais pas pouvoir rester on m’attend au boulot.

Claudia Joy : Je comprend. Venez saluer quelques amis.

Roxy : Je parie que mon look va les occuper plusieurs semaines.

Claudia Joy : Et bien…en effet.

Roxy : Salut, roland.

Roland : Roxy.

Claudia Joy : Denise sherwood. Vous vous êtes vu le soir où le colonel Baker a été promu.

Roxy : J’espère que vous avez bien visé.

Claudia Joy : Pamela Moran. Je vais vous la présenter. Pamela, voici quelqu’un qui devrait vous plaire. Je vous présente Roxy LeBlanc. Elle a des enfant du même âge que les votres. Alors faites connaissance.

Roxy : Je vous remercie.

Claudia Joy : Je vous en prie.

Pamela : Vous êtes a côté de l’Antéchrist. Vous irez en enfer pour mauvaise fréquentation.

Roxy : Alors là, je suis certaine que je vous bas à plat de couture.

Pamela : La semaine dernière, on croyait que je dealer de la drogue et cette semaine, je porte les enfants de l’aumônier Vous pouvez faire mieux que ça ?

Roxy : Je peux essayer. Mes enfants ne sont pas de mon mari. J’ai été marié au père du premier jusqu’à ce qu’il me prenne pour un punching-ball, quant au père du second c’était un pote. Il est venu me réconforter une nuit. Et je connais mon mari actuel, Trevor, depuis 17 jours. Alors ?

Pamela : Je suis impressionnée.

Roxy : Qu’est-ce qu’il y a ?

Pamela : J’ai mangé trop de sucre.

 

Maison des Holden – Salle de Bains

Roxy : Alors là ça y est vous avez perdu les eaux.

Pamela : Vous êtes sure ?

Roxy : Je vais appelé votre mari pour qu’il vienne vous chercher.

Pamela : Non, il peut pas, il est dans la Delta Force

Roxy : Mais vous aller accoucher dans 5 minutes.

Pamela : Ecoutez. Je suis un peu dans la galère. Ce ne sont pas mes enfants. J’ai été payé pour les porter. Si je vais à l’hôpital de la base, tout le monde le saura. Il faut absolument m’emmener ailleurs.

Roxy : D’accord. D’accord. D’accord. Restez là, je reviens tout de suite.

 

Maison des Holden - Jardin

Claudia Joy : Je vous la montrerai un peu plus tard si j’ai le temps…

Roxy : J’ai besoin de vous, tout de suite.

 

Maison des Holden – Salle de Bains

Denise : Le col est dilaté à environ 4 centimètres.

Claudia Joy : Oh, mon dieu.

Roxy : Où est l’hopital le plus proche… en dehors de la base ?

Claudia Joy : En dehors de la base ? Y a St.Luke.

Denise : C’est a plus de 40 minutes d’ici.

Pamela : On fonce.

 

Ext. Maison des Holden

Roxy : Roland, attendez !! On a besoin de votre voiture. Ouvrez la porte.

Roland : Ca y est ? On y va.

Pamela : C’est qui lui ?

Roxy : C’est un psy. Un médecin et il a une grosse bagnole.

Roland : Salut, je m’appelle Roland. On va où ?

Roxy : A l’hopital St Luke.

Roland : Vous n’allez pas me croire mais y a encore une femme qui veut monter dans ma voiture.

Claudia Joy : Allez vite, on a une femme qui va accoucher.

Denise : Il faut vous détendre.

Pamela : J’y arrive pas.

Denise : Je sais. Ca va aller. On est avez-vous.

Pamela : Oh, les fils de…

Denise : J’en vois un qui commence à sortir. On n’aura jamais le temps d’arriver. Ne poussez pas, Pamela, ne poussez pas.

Pamela : Oh, je vais quand même pas avoir mes enfant à l’arrière d’une voiture comme une ado qui travaille dans un fast-food.

Roxy : Roland, vous voyez le panneau du bar ? Arrêtez vous juste après.

Pamela : Dans un bar ? Mais je vais pas accoucher dans un bar !

Roxy : C’est mieux que dans un fast-food chéri. Allez tout le monde dehors.

Denise : Faut l’aider à sortir.

Roland : Je la tiens.

 

Int. Hump Bar

Roxy : Respire. Continue de respirer.

Pamela : C’est pas sur une table de billard que je me voyais accoucher.

Claudia Joy : Oh, on a pas le choix.

Denise : Allez, maintenant on pousse. Un…deux…trois…quatre…cinq…six…

Pamela : Qu’est-ce que vous attendez pour me donner une vodka ou m’assommer ?

Roxy : D’accord. D’accord.

Denise : Pamela, regardez-moi.

Roxy : Voilà.

Claudia Joy : Je crois pas que ce soit une bonne idée.

Pamela : Hey!

Denise : Poussez !! Deux… trois…quatre…cinq…six…sept…huit…neuf…
Claudia Joy : Bon d’accord, vous l’avez bien mérité.

Denise : C’est ça ! On va y arriver. Repose quelque seconde et après on recommence.

Pamela : Alors on s’amuse bien ?

Roland : Disons que la naissance d’un enfant est aussi dégoutante que miraculeuse.

Denise : Poussez ! Allez…

Roxy : Oui t’y es presque.

Denise : C’est bon, il arrive. Voilà je l’ai, oui je l’ai. Claudia prépare une autre serviette.

Roxy : C’est super t’a réussi.

Denise : Prenez le Roland, doucement.

Roland : J’y suis pour rien.

Allez encore un petit effort. Vous êtes prête pour le deuxième ? Poussez… continuez à pousser. Ca y est je vois la tête. Je vois la tête. Ca y est c’est fini, il est magnifique. Les deux ont l’air en parfaite santé.

Pamela : Merci à vous…

Denise : Je vous en prie.

Pamela : Ce ne sont pas les miens. On avait des dettes. Je suis une mère porteuse.

Roland : Vous subvenez au besoin de votre famille.

Pamela : ‘il vous plait n’en parler à personne.

Roxy : On a toutes nos petits secrets.

Claudia Joy : Oui en effet.

Pamela : Montrez les moi.

Claudia Joy : Il n’y a pas plus beau qu’un aussi beau présent.

Rédigé par Sabby

Tuscaloosa - Bar

Roxy : I ain't in the mood for a game of grab ass,cowboy. You hear me?

Costumer : Put it on my account.

Roxy : On your tab.

Trevor : Hey,rox.

Roxy : Hey there,handsome. I thought your leave was over.

Trevor : It was.But then I got to thinng once I got back on post.

Waitress : Roxy?

Roxy : Thinking, huh? Uh-oh.

Trevor : I know. Did you know it takes exactly 7 hours and 58 minutes to drive from charleston to tuscaloosa?

Roxy : Does it now? Jake,paws off the tap.

Trevor : Roxy... you work two jobs, right? And you got two kids from two different men. Now I know I only met you four days ago, but I think you're my soul mate.

Costumer : Hey,roxy ?

Roxy : Not now.

Trevor : And I decided I want you to marry me.

Roxy : Well,are you asking me?

Trevor : Yes.

Roxy : Then ask me.

Trevor : Roxy,will you marry me?

 

**********          Opening          **********

 

US Army Fort Marshall - Charleston (South Carolina)

Trevor : You guys see that right over there? Both of you?

 

Post Exchange Fort Marshall

Trevor : This is it, baby. This is our new home. Come here.

Finn : Hi!

Trevor : Aw. Damn it. It's a chit for letting the lawn grow too high.

Roxy : We haven't even moved in yet.

Trevor : I know. They got strict rules around here.

Roxy : Hell,where I'm from,the lawn's for car parts.

Trevor : Look...I'm sorry, but it's all we gonna get for now. But I promise you it's...

Roxy : This is more than we have ever had.Okay?

Trevor : Yeah?

Roxy : Thank you.

 

Holden's Home – Claudia Joy’s Office

 

Michael : Claudia Joy Holden... after 17 years of marriage, my heart still skips a beat every time I look at you.

Claudia Joy : Michael James Holden... after 17 years of marriage, I can't believe that tired old line of yours still works.

Michael : Tell me.

Claudia Joy : Well,that promotion should be yours tonight, not colonel baker'S.

Michael : Promotions are all about politics,claudia. You know that.

Claudia Joy : Ah.

Michael : They played a better game and they won.

Claudia Joy : They cheated. That is not playing a better game.That'S... it's cheating.

Michael : There will be other opportunities.

Claudia Joy : All right,but I don't like it.

 

Fort Marshall Tarmac

 

Joan comes back home from Afganistan, and holds her hursband, Roland…

 

Charleston - Office Gynecology

Pamela : You know,you could make one that vibrates, give us a little something to look forward to.

Doctor : Don't think you're the first one to suggest it. Everything looks good. The babies are measuring right on target. You wanna know gender?

Pamela : Uh, no. Just give me two copies, please.

Doctor : See you next week?

Pamela : I'll bring the wine.

 

Sherwood’s Home

Frank : You're ten minutes late for curfew.

Jeremy : Sorry, sir.It won't happen again.

Frank : That's not good enough,son. You made a commitment to be home by 1800 hours. You keep your word. You stand up when I'm talking to you. Jeremy, you are 17 years old. It is time to be a man. Keep your commitments or you will never become an officer. You're dismissed.

Denise : You're leaving tomorrow,and it's hard on him... Obeying you now and then listening to me when you're gone.

Frank : Well,just don't coddle him. You're just gonna get him killed somewhere down the line.

 

Gen. Baker Reception

Officer : Soldiers,please rise for a toast to the president of the united states.

Trevor : Hey,what are you doing?

Roxy : I'm looking for the president.

Trevor : Baby,he's not coming.

Officer : To the president of the united states.

All : To the president.

Officer : The president of the united states has reposed special trust and confidence in the abilities of colonel theodore H.Baker. He is therefore promoted to the rank of brigadier general.

 

Pamela : How'd you shoot today?

Chase : I cleaned up to 600 yards, but then I pulled a few after that. Good,but I'm not sure if it was good enough.

Pamela : I told you,honey.You gotta loosen up. You tend to lock your forearm, and it throws off your aim.

Chase : Okay,I know.Can you not do that here,please?

Pamela : I had an ultrasound today.

Chase : I know.

Pamela : You could show up to one of them.

Chase : Let's not talk about that right now.

Pamela : I'm just saying it looks funny,you know, my husband never being there.

Chase : Well,I have to train,pamela. I can't do both.

 

Frank : At ease,both of you.

Roxy : I wasn't supposed to do that,was I?

Frank : No, Ma'am.

Roxy : I'm roxy, his wife.

Frank : Mrs. LeBlanc.Major sherwood. Now rumor has it you wanna be a paratrooper. Is that correct, soldier?

Trevor : It is, sir.

Frank : Rumors have a way of coming true. You start training tomorrow morning at 0600. Enjoy your evening,both of you.

Trevor : You,too,sir.

Roxy : Well,if I didn't just serve up toe jam on an idiot cracker.

Trevor : Don't worry about it, honey. You didn't know. Did you hear what he just said? I start my paratrooper training tomorrow, 0600. I didn't even know major sherwood knew who I was. Now come on.

Roxy : Oh, damn it to hell.

 

Reception’s bathroom

Claudia Joy : Frank's leaving tomorrow,isn't he?

Denise : Mm-hmm, three months.The middle east.

Claudia Joy : I know. I'm sorry.

Denise : Thanks. Oh.

Claudia Joy : What?

Denise : N-nothing.It's...

Claudia Joy : Denise,did someone hurt you?

Denise : No, of course not. It's just a bruise.

Claudia Joy : This is more than just a bruise.

Denise : It's nothing, really.I was a nurse.Remember?

Claudia Joy : You were in nursing school, and that was 18 years ago. What's going on here?

Roxy : No need for tears,ladies. Got it at the goodwill.

Pamela : Mrs. Holden, Mrs. Sherwood. Looks like I got here just in time for the 8:00 show.

Roxy : Hey. He hits you once,hit him back. He hits you a second time, shoot him in the balls.

 

Roland : Okay, the men's room... It's downright boring.

 

Gen. Baker Reception

Claudia Joy : It's mrs.Baker,isn't it?

Lenore : Oh, Lenore, please.

Claudia Joy : Lenore, I realize we don't know each other very well, but,uh,you spread a rumor that my husband, Michael Holden,is racist. My husband lost his promotion to yours because of it.

Lenore : Sweetheart,you've made a mistake.

Claudia Joy : Please think of something you can do to make it better.

 

Michael : Claudia Joy,what did you just say to the brigadier general's wife?

Claudia Joy : You would never stand for someone spreading a lie to get a promotion,Michael James, and neither will I.

Michael : You know there'll be consequences,don't you?

Claudia Joy : I can handle Lenore Baker. Let's go get some pie.

 

Marilyn : Oh!When are they due, honey?

Pamela : Uh,it's pamela. Uh, uh, about another month and a half.

Angie : Do you know their sexes?

Pamela : We don't wanna say.

Marilyn : Come on now.We won't tell anyone.

Pamela : Excuse me, ma'am.

Marilyn : I never liked her.She always acts like she's better than the rest of us.

Angie : Well,I heard she's dealing percocet.

Marilyn : Is that how they got that new truck?

 

Roland : Did you know that gossip,because it enhances our understanding of human nature, was once considered a virtue?

Roxy : "Enhances our understanding"? What are you,a shrink?

Roland : I am.That's a nice call.

Roxy : So you're not military?

Roland : Oh, no. My wife Joan is. She's a lieutenant colonel.

Roxy : Is that good?

Roland : It's very good.

 

Michael : How you holding up, Burton? Two years is a long time to be gone.

Joan : It is.A lot of things have changed.

Michael : Yeah.

Joan : They had me fill out a post-deployment checklist.

Michael : We call those the "don't kill your spouse" questionnaire. They started after desert storm,you know, all those domestic violence cases.

Joan : Can I ask you something?

Michael : You bet.

Joan : How long before everything feels normal again?

Michael : It never does... Not really.

Roland : Joan? The place is clearing out.Ready to go?

Joan : Of course. Good evening, Holden.

Roland : Burton.

 

LeBlanc’s Home – Parent’s room

Trevor : My first jump was at night, free-falling 120 miles per hour. Man,it was so loud. You couldn't even hear your own thoughts. And then... my parachute rips open, right? And suddenly it was so quiet, and I'm floatin' down and I'm thinking to myself, man,what a great ride my life is. And,rox,the best part about this is they're paying me to jump now. Private first class trevor leblanc starts paratrooper training tomorrow morning, 0600. Yep.

Roxy : Why don't you jump on in here,big boy, see if you can open my parachute?

Trevor : Maybe I will.

Roxy : Maybe you will.

Trevor : Maybe I will.

 

In the middle of the night…

 

T.J : Mom? Mom? Finn's throwing up.

 

Fort Marshall Hospital

Nurse : I'm sorry, hon.It's crazy in here. We're doing everything possible.

Roxy : Please, as soon as you can? My boy's real sick.

Nurse : Yes, ma'am.I will.

TV : Another U.S.Helicopter was shot down last night, killing all eight american soldiers on board. The soldiers from the 23rd airborne division located at fort marshall were responding to the deaths of four american soldiers by mortar fire that occurred the day before. The new violence comes days after two other U.S.Special forces operatives were killed...

Roxy : Hey, baby. Why don't you go home and get some sleep?

Trevor : Are you sure?

Roxy : If you have to jump out of a perfectly good airplane in a couple of hours, I want one of us to be awake.

Trevor : Okay.

TV : A c-17 military transport aircraft carrying the bodies of 14 american soldiers killed in action in afghanistan landed today at an american military base in germany. The soldiers were killed by a rocket-propelled grenade...

 

Tomorrow in the morning…

 

Nurse : Go with me. He said to go over here. Okay. Enlisted management,call tricare office...

Claudia Joy : Joyce.

Nurse : Hi, good morning.

Claudia Joy : Good morning. My daughter needs a physical before her cheerleading practice today. Now I hate to put you in this position. Can you possibly fit her in before school starts?

Nurse : Oh, of course, Claudia Joy.I'd be happy to.

Claudia Joy : Great.I appreciate it.

Nurse : Mary, can you take them back with…

Roxy : Excuse me. Hi.

Claudia Joy : Hi.

Roxy : It's me,from last night in the restroom? Thong?

Claudia Joy : Of course.Good morning.

Roxy : Good morning, yeah. I was wondering if you could help me with something. See,I'm the new girl around here, and I don't have my army wives decoder ring yet to sweet-talk my way through those magic blue doors. Although I definitely don't want your daughter to miss a single "go, fight, win," we've been here since 4:00 in the morning, and my boy just threw up on the rolling stones here for the third time. And I was wondering if you could tell me who I have to... who I have to get busy with around here to see a doctor?

Claudia Joy : What's your name?

Roxy : Roxy. Roxy LeBlanc.

Claudia Joy : Joyce,uh,would you please allow mrs. Leblanc and her son to take our place?

Nurse : Mrs. Leblanc,you can go right on in.

Roxy : Thank you.

Emmalin : But,mom,I need to…

Claudia Joy : Emmalin,sit down.

Roxy : Come on,honey. This way.Hurry.Come on, come on.

 

Fort Marshall Church

Pamela : I used to be a cop like my dad,my brothers. But I married chase,and soldiers don't like their wives to work,so I quit.

Chaplain : How'd you feel about that?

Pamela : Ugh.I hated it at first. I was a good cop. Plus we went into debt. So when things got really bad, I became a surrogate. The plan is to say that the babies died after we give 'em to their real parents. But how do I just lie to everyone,even my kids?

Chaplain : Maybe you should tell everyone the truth.

Pamela : I can'T. They'd ruin chase if they found out.

 

Angie : Pamela. Ask her.

Marilyn : Pamela moran,can I have a word with you?

Pamela : Sorry,I'm all out of percocet, but I got some vicodin in the trunk.

Marilyn : Drugs.I knew it. Is that how you seduced our chaplain?

Pamela : What the hell,marilyn? You know me. We made brownies all year together for the P.T.A. Does seducing the chaplain sound like something that I would do?

Marilyn : Oh,I think we all know what you would do,pamela. The question is,what would jesus do?

Pamela : Why,he would smack you across the face.

 

Fort Marshall Tarmac

Frank : All right,Jeremy,I'm gonna be checkin' my e-mail every chance I get, so let me know about west point when we get word,all right?

Jeremy : Yes, sir.

Frank : All right now, you're the man of the house while I'm gone.

Jeremy : Dad,I've been the man of the house since I was 7.

Frank : All right. Well,I expect you to act like it,all right? Now don't disappoint me. Hey, D. I get teased about these,you know.

Denise : I know.

Frank : But that all stopped when I actually read one out loud, and now all the soldiers want love notes from their wives.

Denise : Your medication's in your bag, left side pocket.Twice a day. There's some…some gum in there,and,uh, batteries,too, 'cause they never give you enough batteries.

Frank : No fear,all right? It's bad luck. All right,let's get 'em on the buses.

Soldier : Yes, sir! All right, head out!

Jeremy : Come on, let's go.

Denise : No wait, Jeremy. Let's watch his bus leave.

Jeremy : He's gone. Let's go.

 

Moran’s Home – Living room

Pamela : What's this?

Katie : It's a tv set, Mommy.

Pamela : I know it's a tv set, katie. What I want to know is, why is it on my wall?

Chase : Well, it's a present.

Lucas : It's the ferrari of plasma tvs, mom, and it plays H.D.

Chase : And it's ours because why?

Katie & Lucas : 'Cause daddy's in delta force!

Chase : I unlocked my forearm like you told me, and I made the kill shot at 780 yards.

Pamela : Okay, mommy needs to talk to daddy for a minute,so go to your rooms and play, okay?

Chase : What is it?

Pamela : We can't keep spending like this. I haven't even paid my father back yet. Didn't you hear what I just said?

Chase : I'm in. Can't you be happy for me for once?

Pamela : I'm sorry.I am.I'm so proud of you. It's huge. But still, we can't be buying plasma tvs. Pull yourself together! Plus how does that look? Besides, I-I want to talk about a new plan.

Chase : Look, we had an agreement, Pamela.

Pamela : An agreement?

Chase : An agreement. Now you're trying to change things in because you're having some kind of moral dilemma? Don't mess this up for me. I mean it.

 

LeBlanc’s Home – Living room

Roxy : You know, you've taken on a lot here. The black fact is we're broke. I need to do my part, get a job.

Trevor : I told you I'm gonna take care of you. Now come on.D-fac.

Roxy : A factory?

T.J : Mess hall.

Trevor : Right.Right.

Roxy : Well, how do you get mess hall out of that, T.J.?

T.J : "D," dining, "fac," facility, equals mess hall.

Trevor : A.C.U.

Roxy : Does everything have to be in initials?

T.J : They're called acronyms, mom.

Roxy : Watch that tongue. Well, you might as well answer, toby jack.

T.J : Army combat uniform.

Finn : What's a jody?

T.J : A jody is a bad guy who hooks up with all the mommies when the daddies are at war.

Trevor : No, no, no.

Roxy : Hey, hey, hey! Two words…e…nough.  Did you see this? It's an invitation to an afternoon tea. I don't wear white gloves and I don't take tea. I'm never gonna fit in here, Trevor.

Trevor : We fit, Rox.That's all that matters.

Roxy : I can't even iron your shirt.

Trevor : Well, you have to go slow, ease into it. On the crease...like that. Like that.

Roxy : Oh, I get it.You're gonna show me how to do it, huh? Gonna get rid of 'em, then we're gonna... iron some more. Oh, you like that? I'll just put this on.

Candace : Hey. We're the welcoming committee. We don't have fruitcakes, but, uh, we do have ladies' night. I'm Candace, and this here's Jamie Lynne.

Jamie Lynne : Hi, there.

Roxy : Hi.I'm roxy.

Candace : Hey.Well, grab your purse.Come on.

Roxy : Thank y'all for coming around, but, uh, I've got my husband and my kids, so I can't really go out.

Trevor : Rox. Go.I got 'em. You need to go make friends, especially when I'm gone. Go on.

Roxy : Just give me... cool.

 

Hump Bar

Roxy : Why'd we leave the base?

Candace : Post, honey. Navy, marines, they have bases. Army has posts, and, uh, we've got much better pickings off-post.

Jamie Lynne : My eyes like what they see.

Roxy : I thought you were married.

Jamie Lynne : I am. I'm just not a fanatic about it.

Candace : Her man's been gone for over a year now.

Roxy : So y'all come here to hook up?

Candace : Rubber and batteries only last you so long. Where you going?

Roxy : I think I belong behind the bar.

Candace : Oh, you can't work in a jody bar. No soldier's gonna go for that. How you gonna keep a marriage?

Roxy : I'll keep it just fine. I'm kind of a fanatic about it.

 

Roxy : All right I'd like an application.

Betty : What's a big hot hooter?

Roxy : Do you mind? Big hot hooter--1 ounce tequila, 3/4ths ounce amaretto. Fill it up with pineapple juice. Top it off with grenadine, and every hooter needs a nipple, so of course, don't forget your cherry on top. Big hot hooter.

Betty : Are you a drinker?

Roxy : Don't worry. Alcoholics, like blue eyes, run in my family. I'm just lucky I skipped that gene.

 

Ext. Sherwood’s Home

Denise : Jeremy? It's from west point.

Jeremy : I got in.

Denise : That is great, honey.

Jeremy : Wait a minute. Did dad have anything to do with this?

Denise : No. I…I don't think so.

Jeremy : Wait, you don't think so?

Denise : You did this on your own, Jeremy. He may have made a call, but…but in the end, it's all you.

Jeremy : He may have made a call? I knew it. I chose west point because he didn't go there. I wanted to do one thing by myself, but no.

Denise : Honey…

Jeremy : Now everyone will know the only reason I got in is because I'm major Frank sherwood's son.

Denise : Jeremy. Jeremy, why do you keep doing this?

Jeremy : I'm sorry.I didn't mean it.

Denise : If your father knew what you were doing,

Jeremy : Yeah, but you know what? You're not gonna tell him,'cause that would just ruin your image of being the perfect little wife and mother.

 

Holden’s Home – Living room

Michael : When did it start?

Denise : Six months ago. Every time frank would leave or was about to return, there was something. Only this week, it started before he left.

Michael : Has Frank ever hit you ?

Denise : Oh, god, no.He would never hit a woman.

Claudia Joy : Why didn't you tell frank about it?

Denise : I didn't want to upset him.

Claudia Joy : Denise, listen, I hope you're not blaming yourself. It is not your fault.

Denise : How could i not blame myself? I mean, sometimes I think, how did I even get here? I raised a son who hurts his own mother.

 

Hump Bar

Man : Sweetie.

Roxy : No, pace yourself. Hey, how you doing?

Joan : Not interested... Ma'am.

Roxy : I'd, uh, offer you a refill, but you being a soldier and all...

Joan : How'd you know that?

Roxy : Nobody calls me "ma'am" except soldiers and boys looking to get laid.

Joan : I need another drink.

Roxy : Okay. So you just get back or shippin' out?

Joan : Just got back from afghanistan.

Roxy : Must've been tough, you being a female soldier and all.

Joan : I'm a lieutenant colonel. I have over 400 men in my command.

Roxy : You must've seen quite a lot then.

 

Fort Marshall - Park

Emmalin : You got into west point.You should be excited.

Jeremy : I'm not. I thought I wanted this, but the more I think about it... don't you ever feel like your whole life is about the military? You know, 0800 hours, curfews… Oh, yeah, did dad die today?

Emmalin : Yeah. Sometimes I feel like my dad's just some guy I see in a video.

Jeremy : Exactly.

Michael : Gentlemen.Ladies.

Emmalin : Oh, my god, it's my dad.

Michael : Emmalin, get in the car, please. I'll be there in a minute. Jeremy, can I speak to you privately?

Jeremy : Yes, sir.

Michael : Congratulations on getting into west point.

Jeremy : Thank you, sir.

Michael : Happy to call on your behalf.

Jeremy : Thank you, sir.

Michael : I wouldn't have done that if I knew you were hitting your mother. It's unfortunate that your father isn't here to handle this himself. The military has a code of honor, Jeremy, and it's nonnegotiable. You do not hit women. If it happens again, I won't warn you. I will find you, and I will treat you like any other adult man who hit a woman. Do you understand me?

Jeremy : Yes, sir.

Michael : Good.

 

Hump Bar

Roxy : Okay, move it, move it! Back it up! All right. I think it's time for you to get down now.Let's go. Okay.Don't worry about it.Come on.Turn around. Okay, okay.All right.Go.

Roland : Uh, excuse me. Someone called about my wife?

Roxy : You're roland, Joan's husband?

Roland : Yes. And you're a bartender in a jody bar.

Roxy : Yeah. Good to see you again. She's back there.

Roland : Thank you.

 

Roland : Wake up Come on. Come on.

Joan : What I did over there... if you knew, you wouldn't love me.

Roland : I don't care what you did. It doesn't matter to me. I know who you are.

 

Ext. Holden’s Home

Claudia Joy : Supporting our troops really is a great cause. Anyway, it's good to see you. What a wonderful party. Thank you, enjoy. Okay.Enjoy it.Okay.

Marilyn : I just can't thank you enough for inviting me.

Claudia Joy : Hi.

Marilyn : I know this is a fund-raiser, and that's the only reason all the rest of us are invited to one of your famous tea parties, but whatever. I can't believe I'm meeting claudia joy holden.

Claudia Joy : Oh, don't be silly. What's your name again, hon?

Marilyn : Marilyn, and, uh, this is Angie.

Angie : Hi.

Claudia Joy : Hi.

Angie : I'm married to a sergeant in the 23rd division. Thank you so much for inviting me.

Claudia Joy : Absolutely. Excellent. Enjoy.

Marilyn : Okay.

Lenore : These little teas are always such a good boost for our egos, aren't they, sweetheart?

Claudia Joy : I'm so glad you came, Lenore.

Lenore : Oh, I wouldn't miss it, not after all I've been learning about you born to upper-class parents, about to graduate harvard law with honors until you suddenly dropped out. Now why would you do that?

Claudia Joy : Waylaid by love, of course.

Lenore : How quaint. I look forward to learning more.

Claudia Joy : Denise. Oh, honey. Thank god you're here.

Denise : You invited Lenore Baker?

Claudia Joy : I know.

Denise : Okay.

Claudia Joy : Glad you came.

Denise : Well, I had to show off my new look. Thank you for what you and michael did.

Claudia Joy : Of course.Whatever you need. How's it going with jeremy?

Denise : He's not speaking to me, but, um, no new incidents so far.

Roland : Hey, guys.

Claudia Joy : Hey, Roland. You are such a good sport to show up to these wives-only tea parties.

Roland : Well, being surrounded by women isn't all that bad.

Claudia Joy : How's Joan? Sometimes it can be hard for them when they come back.

Roland : We're still just, um, getting reacquainted, you know?

Lenore : Oh, my… Oh, my gosh.

Claudia Joy : Oh, uh, if, uh, you'll excuse me?

Roland : Oh,yeah.

Claudia Joy : Roxy, hi.Welcome to my home.

Roxy : Thank you, but I can't stay. I have to be at work in half an hour.

Claudia Joy : That's okay.Come say hi for a minute.

Roxy : They're gonna be talking about my outfit for weeks, aren't they?

Claudia Joy : Well... yes, they are.

Roxy : Hey, roland.

Roland : Roxy.

Claudia Joy : Uh, denise sherwood. You met at the promotion ceremony.

Roxy : Somebody better be missing their balls.

Claudia Joy : Um, Pamela Moran.I want you to meet her. Pamela. Here's a gal I think you should meet. This is Roxy Leblanc.She and her husband have children about the same age as yours. So talk it up.

Roxy : Thank you.

Claudia Joy : Of course.

Pamela : You're sitting next to the antichrist…going to hell by association.

Roxy : Oh, I reckon I got you beat on the hell front.

Pamela : Last week, I was a drug dealer, and this week, I'm carrying the chaplain's kids. You think you can top that?

Roxy : I can try. My kids aren't my husband'S. I was married to the first one's daddy until he sucker-punched me. Second one's dad was just a friend who came over to comfort me one night. I've known Trevor, my husband, for all of 17 days now. How'd I do?

Pamela : I'm impressed.

Roxy : What is it?

Pamela : I think it's the scones.

 

Holden’s Home - Bathroom

Roxy : Okay.Your water broke, baby.

Pamela : Yeah, you think?

Roxy : Okay, we gotta call your husband.

Pamela : No, we can't.He's in training at delta force.

Roxy : You're gonna deliver.

Pamela : Look, I'm in a bit of a mess. These aren't my kids. I'm…I'm a paid surrogate. We can't go to the post hospital. Everybody's gonna gossip. You gotta get me outta here.

Roxy : Okay.Okay. Okay.Stay here.Be right back.

 

Holden’s Home - Garden

Claudia Joy : I'll show you when I get a second, maybe later on today.This...

Roxy : I need you.Now.

Claudia Joy : Gorgeous, uh, steam shower with some blue and cream tile...

 

Holden’s Home - Bathroom

Denise : You're dilated about 4 centimeters.

Claudia Joy : Oh, my.

Roxy : Where's the nearest hospital…off-post?

Claudia Joy : Off-post? St.Luke'S.

Denise : But that's about 40 minutes away.

Pamela : Then let's go!

 

Ext. Holden’s Home

Roxy : Roland!We need a ride. Open the door.

Roland : Yeah. Here you go. You in?Okay.

Pamela : Who is that?

Roxy : He's a shrink. He's a doctor, and he has a big car.

Roland : Hi, I'm roland.Where to?

Roxy : We're going to st.Luke'S.

Roland : Looks like we got more women gettin' into my car.

Claudia Joy : Let's go.We got babies to deliver.

Denise : Relax.

Pamela : Relax?

Denise : I know. Try, okay?We're with you.

Pamela : Oh, mother...

Denise : She's about to crown. We are not gonna make it to st.Luke'S. Don't push, pamela.Don'T.

Pamela : Oh, I can't have these babies in the backseat of a car! I am not 15 and working at a dairy queen!

Roxy : Hey, roland, see that fireworks sign? Pull in right after it.

Pamela : The bar?I'm giving birth in a bar?

Roxy : It's better than a dairy queen, baby. Everybody out.Let's get her up. Come on.let's go.

 

Int. Hump Bar

Roxy : Keep breathing.Keep breathing.

Pamela : This is not how I agined this day.

Claudia Joy : Oh, but here we are, sweetheart.

Denise : All right, and push, two, three, four... five, six...

Pamela : Vodka and a hammer! I need vodka and a hammer.

Roxy : Got it.Got it.Got it.

Denise : I want you to look at me.

Claudia Joy : No, wait.She shouldn't have that.

Pamela : Hey!

Denise : Push, two, three, four, five! Here it comes. Seven, eight... Okay, here, here.Here you go.Nine, ten... Okay. Okay.

Pamela : You having a good time?

Roland : Let's just say childbirth is as disgusting as it is miraculous.

Denise : Push!you're doing great.Come on. You got it. Come on, baby.Come on.One down.One down.

Roland : Well, it wasn't me.

Claudia Joy : It's a…

Pamela : I don't want to know!

Denise : One more time.You ready? All right. You all right?Okay, push. Keep pushing!Okay, I see its head. Push! It's another... Baby. They both look really healthy.

Pamela : Thank you.

Denise : You're welcome.

Pamela : They're not mine. We were in debt. I'm a surrogate.

Roland : I get it. You're providing for your family.

Pamela : Please don't tell anybody.

Roxy : We all have our secrets.

Claudia Joy : Yes, we do.

Pamela : Let me see 'em.

Claudia Joy : You've given someone a beautiful gift.

Rédigé par Sabby

Kikavu ?

Au total, 72 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Neelah 
19.02.2021 vers 19h

Constgnan 
17.02.2021 vers 21h

dicktanton 
11.02.2021 vers 16h

densi76 
11.02.2021 vers 14h

Ocepk80 
08.02.2021 vers 12h

amyty 
28.12.2020 vers 17h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

mamynicky 
prune 
sabby 
Activité récente

La série
13.02.2021

Actualités
Jill Biden devient la Première Dame des Etats-Unis

Jill Biden devient la Première Dame des Etats-Unis
C'est officiel... Jill Biden (épouse de Joe Biden) qui avait interprété son propre rôle dans...

Ce n'est qu'un au revoir !

Ce n'est qu'un au revoir !
Il y a pratiquement 9 ans, je posais les premières fondations de ce quartier aux côtés de Prune....

[WCTH] Diffusion Episode 7.02 (Hallmark Channel)

[WCTH] Diffusion Episode 7.02 (Hallmark Channel)
Cette semaine, Hallmark Channel poursuit la diffusion de When Calls The Heart avec l'épisode 7.02...

[WCTH] Diffusion Episode 7.01 (Hallmark Channel)

[WCTH] Diffusion Episode 7.01 (Hallmark Channel)
Top départ pour la saison 7 de When Calls The Heart. En effet, après avoir dévoilé l'épisode spécial...

[WCTH] La saison 6 est disponible sur Netflix FR

[WCTH] La saison 6 est disponible sur Netflix FR
Nous l'attendions depuis longtemps, la saison 6 de "When Calls The Heart" (Le Coeur à ses raisons)...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

ShanInXYZ, 17.04.2021 à 16:47

et on continue de Voyage au centre du Tardis, en abordant la saison 12, on attend vos photos

choup37, 18.04.2021 à 15:40

3 anniversaires aujourd'hui sont célébrés sur Doctor who, oui, mais de qui..

pretty31, Avant-hier à 10:18

Nouvelle partie de ciné-émojis et films à voir à la télé cette semaine sur HypnoClap !

bloom74, Avant-hier à 14:39

Nouveau sondage et photo du mois dans le quartier The Boys

ShanInXYZ, Hier à 15:55

Un nouvel anniversaire à fêter chez Doctor Who, mais celui de qui ?

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site