VOTE | 186 fans
Rejoins notre web-communauté pour une expérience sans pubs ! C'est fun et gratuit ;-) Inscription

#113 : Si c'était la fin...

Des armes ont été volées à la base et Michael est en charge de l'enquête. Il est contraint de déclencher l'alerte rouge en vue d'une possible attaque terroriste. Joan apprend qu'elle est enceinte.

Popularité


4.67 - 6 votes

Titre VO
Goodbye Stranger

Titre VF
Si c'était la fin...

Première diffusion
26.08.2007

Première diffusion en France
17.12.2008

Vidéos

Extrait Saison 1 Episode 13

Extrait Saison 1 Episode 13

  

Photos promo

Trevor LeBlanc

Trevor LeBlanc

Roxy et Trevor LeBlanc

Roxy et Trevor LeBlanc

Roxy et Trevor LeBlanc

Roxy et Trevor LeBlanc

Roxy et Trevor LeBlanc

Roxy et Trevor LeBlanc

Roxy et Trevor LeBlanc

Roxy et Trevor LeBlanc

Roxy et Trevor LeBlanc

Roxy et Trevor LeBlanc

George Polarski

George Polarski

Roxy LeBlanc, Claudia Joy Holden et Denise Sherwood

Roxy LeBlanc, Claudia Joy Holden et Denise Sherwood

Roxy LeBlanc

Roxy LeBlanc

Roxy LeBlanc, Claudia Joy Holden et Denise Sherwood

Roxy LeBlanc, Claudia Joy Holden et Denise Sherwood

Diffusions

Logo de la chaîne TF1 Séries Films

France (redif)
Vendredi 21.04.2017 à 09:10

Plus de détails

Titre VF : Si c'était la fin...

Diffusion USA : 26 aout 2007

Diffusion France : 17 décembre 2008

Scénariste : Bruce Zimmerman

Réalisateur : Perry Lang

A Fort Benning, Amanda rend visite à Jeremy. Elle lui annonce qu’elle ne souhaite pas continuer leur relation pour pouvoir se concentrer pleinement sur ses études. Elle lui explique, qu’elle ne veut pas faire comme sa mère qui a arrêté ses études pour épouser son père. Jeremy la laisse partir à contrecœur.

Chez les LebLanc, la famille s’apprête à partir en vacances pour quelques jours chez les parents de Trevor que Roxy et les garçons vont rencontrer pour la première fois. Il s’inquiète de s’avoir comment ils vont gérer les garçons durant un trajet de 4h30 alors que Trevor reçoit un coup de téléphone. C’est le sergent de son unité qui lui donne d’ordre de partir en mission. Roxy tente tant bien que mal d’encaisser la nouvelle en lui demandant quand est-ce qu’il part. Ce sera dans 2 jours. Le voyage de la famille est malheureusement annulé.

Chez les Holden, Amanda est de retour. Elle est en pleine discussion dans sa chambre avec sa mère. Claudia Joy veut absolument savoir ce qu’il s’est passé. Pourquoi elle est partie, et surtout pourquoi elle agit ainsi. Amanda, tourne autour du pot, mais fini par lui avouer qu’elle est peut être enceint, qu’elle a rompu avec Jeremy, et qu’elle ne lui as pas dit pour ne pas le rendre responsable. Claudia Joy, lu demande quand est-ce qu’elle a fait le test. Amanda ne l’a pas encore fait et demande à sa mère de l’accompagner.

Chez les Moran, Pamela arrive dans le salon, et voit les enfants en train de raser leur père. Elle surprise de les voir faire, mais Chase la rassure en lui disant qu’il a laissé la protection du rasoir. Pamela lui demande alors si le fait qu’il enlève sa barbe signifie qu’il reste à la maison quelques temps. Chase lui dit que oui et les enfants sautent de joie.

Chez les Burton, Joan est seul est tient un test de grossesse positif.

Chez les Holden, Claudia Joy est rassurée. Amanda n’est pas enceinte et pourra finalement partir à l’université pour faire de grandes études.

Chez les Sherwood, Frank félicite Denise pour son diplôme d’infirmière, et lui dit qu’il est très fier d’elle, lorsqu’il reçoit un coup de téléphone. C’est son ordre de mission. Il sera déployé dans deux jours. Pour Denise, malgré l’appréhension, cette une routine qu’elle connait bien.

A Fort Marshall, des soldats font l’inventaire des équipements à envoyer en mission, et s’aperçoivent qu’il manque du matériel. Joan vient donc en informer Michael dans son bureau, qui constate que c’est la deuxième fois qu’il y a du vol de matériel. Il demande alors à Joan, s’il y a des suspects, elle lui répond qu’il y en a 12, mais surtout un qui s’est retrouvé seul. Michael demande alors à ce qu’on l’interroge, car il pense qu’il y a des terroristes au sein de la base.

Pamela va commencer son émission quotidienne à la radio lorsque son supérieur lui dit qu’il faut qu’elle parle moins de sexe. A la place elle doit annoncer une mauvaise nouvelle. La base est en alerte ALPHA, et doit se tenir prête à une menace terroriste. Pamela essaie alors de rassurer les auditeurs en leur expliquant que malgré le fait qu’il y ait déjà eu plusieurs alerte auparavant, ils ne doivent pas s’arrêter de vivre, et de vaincre la peur qui règne. Expliquer aux enfants ce qu’il se passe, et ce n’est pas le terrorisme qui va les empêcher de vivre.

A Fort Marshall tout est en alerte. Toutes les voitures qui entre et sorte dans la base sont inspecté de fond en comble

De retour à la radio, Pamela, tente de rassurer les auditeurs en leur expliquant ce qu’ils doivent faire pour faire face à la menace. Pendant ce temps, Michael, reçoit sa première étoile, et est désormais promu au grade de Général, alors que Trevor profite de sa famille en jouant avec TJ et Finn avant son déploiement.

A l’extérieur de Fort Marshall, dans un parc, Marylin et Eddie parle de leur départ le soir même. Il lui demande si elle veut vraiment faire ça. Elle lui explique qu’elle est mariée à un homme qu’elle n’aime pas, et qui ne l’aime pas. Et dans l’armée, pour une femme de militaire, tromper son mari, c’est comme trahir son pays, alors oui elle bien prête à le faire.

Au Hump Bar, Claudia Joy demande à Roxy si elle va bien. Rox, lui répond qu’elle est un peu inquiète de ne pas savoir quand Trevor rentrera de mission. Claudia Joy lui explique qu’elle aura toute les informations à temps voulu. Roland demande à alors à Denise, comment elle va, elle lui répond, qu’elle a l’habitude donc ça devrait aller. Betty leur propose un peu de thé, et Claudia Joy lui demande quand est-ce qu’elle se fait opérer. Roxy leur dit qu’elle ne le fera pas car elle n’a pas les moyens, et se refuse de vendre le bar. Claudia Joy lui dit qu’il y a certainement une autre solution, mais elle ne veut rien savoir. Denise demande alors à Roland pourquoi il les a fait venir. Il leur explique qu’i est aller à Chicago, qu’il a accepté un travail et trouvé un appartement. Claudia Joy lui dit que pour une femme de militaire c’est très triste de voir ses amis partir. Pamela dit que ça craint et Roxy lui fait remarquer que maintenant que leurs hommes partent en mission, elles perdent aussi le seul homme de leur harem.

A Fort Marshall, les contrôles continuent toujours.

Chez les Burton, Roland est en train de faire ses cratons, lorsque Joan arrive. Il lui dit qu’il est content de la voir, et la félicite pour sa promotion. Roland lui dit que les déménageurs seront là le lendemain à la première heure. Mais avant de partir, Joan lui dit qu’elle est enceinte. Lorsque Roland lui demande ce qu’ils vont faire, elle lui précise que les plans ne changent pas qu’ils vont divorcer, mais qu’elle voulait être juste en lui disant la vérité. Roland lui demande alors qi elle va garder le bébé. Joan lui répond qu’elle ne sait pas mais quelque soit sa décision, elle l’en informera.

A Fort Marshall, Michael demande à Joan ce qu’il en est de la situation. Elle l’informe alors qu’ils ont intercepté des mails, qui parleraient d’un échange d’arme. Ils n’ont pas encore l’heure du rendez-vous, mais les mails ne vont pas tarder à être tus décodé. Michael donne à l’ordre de passer au niveau suivant pour justifier la menace.

Chez les Leblanc, Trevor vient d’apprendre par téléphone que le niveau de la menace vient de monter d’un cran. Roxy se demande s’ils ne devraient pas annuler leur projet de la soirée, et ne pas laisser les garçons. Trevor essaie de la rassurer, lorsque Finn demande à son père qu’elle est le prochain niveau. Il s’agit de « Charlie » qui signifie que tout le monde devra quitter le poste. Pamela arrive pour garder les enfants. Trevor la remercie de bien vouloir s’occuper d’eux, mais Roxy n’est toujours pas rassurer. Pamela lui dit qu’elle n’a pas de soucis à se faire, et qu’elle profite de sa soirée avec son homme.

Chez les Polarski, alors que Marylin est sur le point de partir, George la retient, et lui demande des explications. Lorsqu’elle lui annonce qu’elle s’en va et qu’elle le quitte, il veut savoir qi c’est avec l’homme avec qui elle était la dernière fois, parce que tout le monde les a vu, alors qu’elle lui avait dit que c’était fini, et qu’il ait accepté de la reprendre. Il lui dit qu’il a été humilié. Marylin commence à avoir peur et lui demande de la laissé partir. Il lui dit alors qu’elle ne partira pas avec la voiture car c’est lui qui l’a payé. Elle décide partir à pied.

Chez les Leblanc, Pamela fait manger les enfants, lorsque quelqu’un frappe à la porte. Katie lui dit qu’avec la menace on ne doit pas ouvrir à qui que ce soit. Pamela regarde par la fenêtre et décide d’ouvrir. C’est Marilyn. Elle veut absolument voir Roxy qui n’est pas là. Pamela l’a fait rentrer, et envoie les enfants dans la chambre. Pamela lui demande alors ce qu’il se passe et Marilyn lui dit qu’elle quitte son pari et qu’elle a peur ; Elle voudrait qu’on lui prête une voiture pour pouvoir rejoindre Eddie. Pamela, lui fait comprendre qu’elle connait sa voiture et qu’elle peut la prendre.

Dans un parc, Roxy et Trevor renouvelle leurs vœux, mais au milieu de la conversation, Trevor reçoit un coup de téléphone. Il sera déployé dans une heure. Idem pour Chase.

Chez les Sherwood, c’est pareil, alors que Frank a préparé le diner il reçoit l’ordre de partir.

Chez les Leblanc, Pamela lit une histoire aux enfants, lorsque Lucas lui demande où est Chase. Pamela, lui dit qu’elle ne sait pas car il aurait dû venir les chercher il y a un moment déjà. Elle décide alors de l’appeler, mais on voit Chase partir en mission en vitesse.

Quelques instants plus tard, c’est l’heure des au revoir pour les Leblanc, Finn ne veut pas voir son père partir, mais il lui promet qu’il leur racontera tout dès son retour. T.J fait remarquer à Trevor, qu’i n’a jamais vraiment eu de père avant, et il lui dit qu’il aime.

Sur le tarmac, c’est l’heure des au revoir pour Frank et Denise ainsi que pour Roxy et Trevor. Frank dit à Denise que ça lui fait bizarre que Jeremy ne soit pas là mais qu’il lui a envoyé un mail pour lui dire qu’il était fier de lui. Il lui dit aussi qu’il a peur que Denise soit différente à son retour, mais elle le rassure en lui disant qu’elle l’aime.

Trevor demande à Roxy de lire ses vœux, juste avant qu’il parte. Elle s’excuse en lui demande de lui revenir sain et sauf.

Chez les Holden, Amanda et Claudia Joy sont sur le point de partir lorsque Michael arrive. Il leur dit qu’il souhaite qu’elles ne partent pas aujourd’hui. Amanda tente de l’en dissuader car elle doit s’inscrire à l’université le lendemain. Et Claudia Joy lui dit qu’en y pensant, la menace est sur le poste et non en dehors. Michael à les larmes aux yeux, il dit à sa fille qu’il ému de la voir partir à l’université.

Au Hum Bar, Claudia Joy dépose un chèque à Betty avant d’accompagne Amanda à la gare. A l’intérieur elle retrouve Roxy et Denise qui rentre du tarmac. Roland, qui était sur le chemin de l’aéroport, arrive, et leur annonce que Joan est enceinte. On voit également Marilyn qui retrouve Eddie.

A l’extérieur, Amanda remarque un homme armé à qui entre à l’intérieur, et décide alors de rejoindre sa mère. Lorsqu’elle rentre, elle se retrouve à côté de George Polarski qui est sur le point de faire exploser tous les explosifs qui l’a sur lui.

Rédigé par Sabby

EXT. FORT BENNING

Jeremy : Je n'arrive pas à croire que tu sois là. Quelque chose ne va pas ?

Amanda : Jeremy... je ne sais pas comment te dire ça. Je savais que je devais le faire en personne. Je pars pour l'Université de Virginie dans quelques jours, tu t'en va t'entraîner à Fort Dix, et l'université dure au moins 4 ans, et...

Jeremy : Tu ne veux pas être coincée avec moi... avec un copain soldat alors que tu pourrais faire la fête sur le campus ?

Amanda : Ce n'est pas ça. Je t'aime, Jeremy.

Jeremy : On peut faire en sorte que ça marche.

Amanda : En s'envoyant des mails, en se parlant au téléphone ? On ne pourra pas se voir pendant des mois.

Jeremy : C'est plus dur ici que ce que j'imaginais. Il n'y a que toi qui arrive à me faire tenir. S'il te plaît, ne fais pas ça.

Amanda : Jeremy... il faut que tu comprennes. J'ai toujours eu un projet... aller à l'université, faire quelque chose de ma vie. Puis je suis tombée amoureuse de toi et tout est devenu dingue. J'ai envisagé de te suivre à Fort Dix. Mais je ne peux pas. Il faut que j'obtienne mon diplôme. Je ne peux pas renoncer à mes études comme ma mère pour me marier et avoir des enfants.

Jeremy : Donc ta décision est prise ?

Amanda : Oui. C'est ce que je veux. Je suis désolée.

Jeremy : Je ne sais pas ce que je vais faire sans toi.

 

MAISON DES LEBLANC - SALON

Trevor : Allez, on y va.

T.J : Je gagne. Bien fait !

Roxy : C'est à combien de temps de route ?

Trevor : 4 heures et demie.

Roxy : Avec eux, ça en paraîtra plutôt huit. Tu te souviens du retour de Tuscaloosa ?

Trevor : Comment pourrais-je oublier ? T.J. m'a vomi dessus, Finn m'a fait pipi dessus et tu as cassé le cadran en te battant pour la radio.

Roxy : Le bon vieux temps.

Trevor : Le bon vieux temps.

Roxy : Et on ce sera pareil quand on verra tes parents pour la 1ère fois.

Trevor : Dernière chance de se désister.

Roxy : Un petit mot : Marda, ma mère. Aucune belle-famille ne pourrait m'effrayer après ça.

Trevor (au téléphone) : Soldat Leblanc. Oui, sergent Ski. Oui, je suis prêt. D'accord. Merci, monsieur. Rox... mon déploiement a été avancé.

Roxy : Qu'est-ce que ça veut dire ?

Trevor : Ça veut dire qu'on ne peut plus aller à Macon. On devra y aller une autre fois, OK ?

Roxy : Quand vas-tu partir ?

Trevor : Dans deux jours.

Roxy : À quelle heure ?

Trevor : Ils ne donnent pas l'heure. Ils m'appelleront le jour même

avec l'heure exacte. Je suis vraiment désolé.

**********         Générique         **********

CHEZ LES HOLDEN – CHAMBRE D’AMANDA

Claudia Joy : Il n'y a pas d'excuse au fait que tu sois partie comme ça. Je ne sais pas ce qu'il t'arrive. Veux-tu bien m'expliquer ce qu'il se passe ?

Amanda : J'ai dû m'occuper d'autre chose.

Claudia Joy : D'autre chose ? Tu prends le train pour l'université ce soir à 19 h 45. Tu n'as pas le temps pour autre chose.

Amanda : J'ai échangé mon billet pour demain soir. Maman, je fais face à un tas de choses que tu n'imagines même pas.

Claudia Joy : Crois-le ou non, j'ai eu ton âge. J'imagine très bien.

Amanda : Non. Et même si je t'en parlais, tu ne m'écouterais quand même pas. Tu ne veux qu'arranger les choses, et je ne veux pas de ça.

Claudia Joy : Tu t'entends parler, Amanda ? Tu entends le ton sur lequel tu me parles ? J'essaie seulement de t'aider. Mais plus j'essaie, pire ça devient.

Amanda : Tu as clairement dit que tu ne respectais pas certains des choix que j'ai faits.

Claudia Joy : Mais je suis toujours ta mère. C'est toujours moi qui ai pris soin de toi pendant 18 ans. Je ne mérite pas ça.

Amanda : Je suis désolée, maman. Tu as raison. Je suis désolée de m'être comportée comme ça. C'est juste que tout est si accablant. Je ne sais plus quoi faire. Je crois que je suis enceinte, maman.

Claudia Joy : Jeremy est au courant ?

Amanda : Non, je n'ai pas pu le lui dire. Je viens de rompre avec lui. Je ne voulais pas qu'il se sente responsable.

Claudia Joy : Il est responsable. Quand as-tu fait le test ?

Amanda : Je ne l'ai pas encore fait. Tu veux bien rester avec moi ?

 

CHEZ LES MORAN - SALON

Pamela ! Waouh. Tu laisses les enfants approcher ton visage avec un rasoir ?

Katie : Ils sont en plastique, maman.

Chase : Ne leur dit pas qu'il y a encore les protections dessus.

Lucas : Papa, c'est de la triche !

Pamela : Ça veut dire que mon mari est rentré d'Orient et qu'il va rester avec nous ?

Lucas : Ouais. Papa est rentré. Papa !

Katie : Papa !

Chase : C'est vrai, ouais.

 

CHEZ LES HOLDEN – CHAMBRE D’AMANDA

Amanda : Pourquoi ? Pourquoi ?

Claudia Joy : Parce qu'elle va recevoir la meilleure des étudiantes en sciences politiques.

Amanda : Maman, n'exagère pas.

Claudia Joy : Je n'exagère pas. Je suis sérieuse. Je vois la femme que tu vas devenir. Tu ne l'as pas encore aperçue, mais elle n'est pas très loin. Et je suis vraiment contente que le test soit négatif. Tu connais l'existence des préservatifs, pas vrai ?

Amanda : Oui.

CHEZ LES SHERWOOD - CUISINE

Frank : Félicitations pour ton diplôme d'infirmière, bébé.

Denise : Merci. Ensuite, tu vas sortir d'un gâteau ?

Frank : Je ne pense pas. Tu es plus jolie que moi en bikini. Chérie, je sais que j'ai été dur avec toi quand tu es retournée travailler, mais tu as fait du bon boulot et je suis très fier de vous, infirmière Sherwood.

Denise : Merci.

Frank (au téléphone) : Commandant Sherwood. Oui, monsieur. Je comprends, monsieur. Je serai déployé dans deux jours.

Denise : Le compte à rebours a commencé, bébé.

 

FORT MARSHALL - ARTILLERIE

Soldat 1 : La compagnie Alpha commence aujourd'hui. Il leur faut des 203 et des grenades. Prenez 6 caisses de chaque.

 

FORT MARSHALL – BUREAU DE MICHAEL

Michael : C'est le deuxième vol de munitions sur un poste de l'armée en 6 mois.

Joan : Oui, monsieur.

Michael : Vous êtes sûr que c'est un vol et pas une erreur de comptage ?

Joan : Oui, monsieur. Les scellés sur les caisses ont été rompus.

Michael : Qu'est-ce qui a été pris ?

Joan : Après un inventaire complet, on a vu qu'il manquait ceci : trois mines directionnelles claymore avec des détonateurs, deux grenades phosphore, trois mortiers, et quatre grenades.

Michael : Des suspects ?

Joan : 12 possibilités.

Michael : Que des soldats ?

Joan : Oui, monsieur. Notre principal suspect est le soldat Adam Montgomery, monsieur. Son bataillon n'avait qu'un homme au poste.

Michael : Pourquoi ? Il devrait toujours y en avoir deux. Faites-le venir pour l'interroger.

Joan : Monsieur, Chatter pense que Fort Marshall peut être une cible.

Michael : Est-ce qu'Intel a confirmé ceci ?

Joan : Non, pas encore. Monsieur, il faut annuler votre cérémonie de promotion de ce soir, surtout avec tous nos gradés dans une seule pièce. Il faut vous promouvoir immédiatement.

Michael : Il faut passer immédiatement en fp-con Alpha plus. On a des terroristes dans notre jardin.

 

FORT MARSHALL – STATION DE RADIO – OFF AIR

Casey : Salut.

Pamela : Salut, vous.

Casey : Écoutez, en ce qui concerne les sujets sur le sexe... j'ai reçu des appels de gradés vous demandant d'édulcorer vos propos.

Pamela : L'émission est populaire.

Casey : Oui, mais...

Pamela : Donc on fait quelque chose de bien.

Soldat : Dans trois, deux, un...

 

FORT MARSHALL – STATION DE RADIO – ON AIR

Pamela : Bonjour tout le monde, c'est "Dénonçons" avec Pamela Moran. On vient de me dire "moins de sujets sur le sexe". Donc pas de sujets sur le sexe, OK ? Si vous avez des problèmes sexuels, emmenez-les ailleurs. Qu'y a-t-il d'autre ? Attendez, les amis. Je reviens dans un instant.

 

FORT MARSHALL – STATION DE RADIO – OFF AIR

Pamela : Je dois dire ça à l'antenne ?

Casey : Oui, et ils auront besoin de vous, de votre réconfort et de votre honnêteté plus que jamais.

 

FORT MARSHALL – STATION DE RADIO – ON AIR

Pamela : Désolée, les amis. Si jamais vous vous demandez pourquoi Fort Marshall est si agité aujourd'hui, c'est parce qu'on est passés en fp-con Alpha plus. Et on sait qu'Alpha touche une menace globale de terrorisme. Mais peu importe... on a déjà connu des Alpha plus ici. On a acheté des masques à gaz. On a stocké des bouteilles d'eau. Mais il y a une chose contre laquelle on n'est jamais préparés, et c'est la peur. Comment fait-on face à la peur ? Mon fils Lucas m'a une fois demandé si le méchant allait nous faire sauter. Comment répondre à ça ? Comment expliquer le terrorisme à son enfant ? Comment expliquer qu'à tout moment, n'importe où, quelqu'un peut décider de tous nous tuer Et c'est pour ça que le terrorisme fonctionne. Car on ne peut pas l'expliquer, on ne peut pas le prévoir, ça arrive n'importe quand, n'importe où, par n'importe qui. Donc tout ce qu'on peut faire, c'est compter sur les militaires pour assurer nos arrières, et laisser faire. Car la seule façon de stopper la peur, c'est de vivre... vivre en étant avec sa famille, ses amis, sa communauté. Écoutez, on ne peut rien y faire... à part vivre l'instant. On vit tant on peut, on rit tant on peut, on aime tant qu'on peut. Et c'est comme ça, mes amis, qu'on combat le terrorisme. Alors... dénonçons.

 

EXT. FORT MARSHALL

Toute la base est en alerte, et toutes les voitures sont inspectées.

 

FORT MARSHALL – STATION DE RADIO – ON AIR

Pamela : Je me souviendrai toujours de ce jour. Pourquoi ? Des terroristes essaient de nous faire sauter et on fait du cerf-volant. Je parie que ça les énerverait beaucoup. Probablement, mais c'est un grand parc. Pas de bâtiments à faire sauter. Qu'est-ce que "fp-con Alpha plus" veut dire ? C'est la première phase d'une alerte terroriste.

 

EXT. FORT MARSHALL

A l’extérieur de Fort Marshall, Trevor joue avec TJ et Finn.

 

FORT MARSHALL – STATION DE RADIO – ON AIR

Pamela : Ne pas laisser entrer d'étrangers, allumer la radio, la télévision. En gros, être très attentifs... ou utiliser ce que j'ai appris en fracturant des crânes au bar. Ouais, en gros.

 

FORT MARSHALL – BUREAU DE MICHAEL

Michael reçoit son étoile et est promus Général en compagnie de Claudia Joy.

 

EXT. FORT MARSHALL

Marylin : J'ai hâte d'être à ce soir.

Eddie : Moi aussi. Et ton fils, tu t'en es occupée ?

Marilyn : Oui, je l'ai envoyé en Floride avec ma mère. Il sera mieux là-bas. On le récupèrera demain avant que j'aille voir les avocats.

Eddie : Tu ne crois pas que tu devrais juste dire à George que tu t'en vas ?

Marilyn : Je ne peux pas. Tu ne le connais pas. Quand il a appris pour nous, il a perdu la raison. C'est différent sur le poste. Quand une femme a une aventure, c'est comme si elle... trahissait son pays. Tout le monde la déteste.

Eddie : Tu es sûre de vouloir faire ça ?

Marilyn : J'ai épousé un homme que je n'aime pas et qui ne m'aime pas. J'ai failli perdre le seul homme que j'ai jamais aimé. Alors oui, Eddie, je suis prête.

Eddie : Où va-t-on se retrouver ?

Marilyn : Au Hump Bar. Où d'autre ?

 

HUMP BAR

Claudia Joy : Ça va ?

Roxy : Ça devrait aller ? Mon mari s'en va et ils ne veulent pas me donner la date de son retour.

Claudia Joy : Ils ne donnent la date exacte que quelques jours avant son retour, mais ils devraient te donner un planning approximatif.

Roland : Et toi, Denise, ça va ?

Denise : J'y suis habituée maintenant.

Roland : Je sais mais ça ne rend pas les choses plus faciles.

Denise : Oui, tu as raison. Merci d'avoir demandé.

Betty : Encore du thé ?

Claudia Joy : Betty, quand te fais-tu opérer ?

Roxy : Elle ne se fait plus opérer.

Claudia Joy : Pourquoi pas ?

Roxy : Il lui manque 3000 dollars. Je n'arrête pas de lui dire de vendre le Hump Bar, mais elle ne veut pas.

Betty : Cet endroit m'a été plus fidèle que tous les hommes que j'ai connus, Roxy. Je ne peux pas le vendre. C'est mieux qu'on s'en aille ensemble.

Claudia Joy : On doit pouvoir faire quelque chose.

Roland : Ouais.

Betty : Laissez tomber. En plus, qui a besoin d'une opération ? C'est comme mettre du rouge à lèvres sur un cochon.

Claudia Joy : Oh, Betty.

Denise : Pourquoi nous as-tu demandé de venir ici, Roland ?

Roxy : Ouais. Trevor est parti me faire une procuration, alors crache le morceau, que je puisse aller le rejoindre.

Roland : J'étais à Chicago hier. J'ai accepté un boulot à Northwestern, et j'ai loué un appartement, donc ça veut dire que je m'en vais demain.

Roxy : Juste comme ça, tu t'en vas ?

Roland : C'est la chose à faire, vu les circonstances.

Claudia Joy : C'est la chose la plus difficile pour une femme de soldat... voir ses amis venir et s'en aller.

Pamela : Je peux dire que tu crains ? Est-ce approprié ?

Roxy : Là, oui, ça l'est. Nos époux sont déployés, et le seul homme dans notre harem s'en va aussi.

Pamela : Santé.

Roland : Santé.

Denise : Santé.

 

CHEZ LES BURTON - SALON

Joan : Je voulais te voir avant ton départ.

Roland : Je suis content de te voir, Joan. Ils ont de la chance de t'avoir comme commandant en second.

Joan : Merci.

Roland : Je t'ai laissé l'adresse de mon nouvel appartement à Chicago. Les déménageurs viendront chercher les cartons demain matin. Au revoir, Joan.

Joan : Au revoir, Roland. Roland. Je suis enceinte.

Roland : Qu'allons-nous faire ?

Joan : Ce qu'on est en train de faire. Tu vas partir pour Chicago. On va divorcer. Il n'est pas question de changer nos projets. Je veux juste faire comme il se doit en te disant la vérité.

Roland : Vas-tu garder le bébé ?

Joan : Je ne sais pas. Mais dans tous les cas, on en parlera. Tu as un avion à prendre. Tu ferais bien d'y aller.

Roland : OK. Je t'appelle demain.

 

EXT FORT MARSHALL

Michael : La Division Intel a déterminé que la cible était Fort Marshall, probablement là où il y a du monde, comme un avion ou un bus. Intel pense que des terroristes ont contacté un de nos soldats qui avait besoin d'argent pour lui faire voler les munitions. Qu'avez-vous pour moi, Burton ?

Joan : Le N.I.S. et le F.B.I. traquent une cellule terroriste sur la côte Est depuis 6 jours. Mon homologue au camp Lejeune confirme que le M.O. du vol est le même. Si l'un des nôtres vend des munitions à des terroristes, il doit y avoir une livraison.

Michael : On l'a interceptée ?

Joan : Oui, monsieur. On a pu décoder leur mail. L'échange des munitions aura lieu dans les 24 heures. Intel essaie de déterminer l'heure et le lieu, monsieur.

Michael : Passez à fp-con Bravo. Si les terroristes se servent d'un infiltré, il faut supposer qu'ils connaissent nos prévisions de déploiement. Alertez la G4. Il faut déployer nos troupes plus tôt. Que les bataillons soient prêts à partir ce soir. Quand ces munitions auront changé de main, on n'aura plus aucun contrôle dessus. - Allez-y.

Joan : Oui, monsieur.

 

CHEZ LES LEBLANC - SALON

Trevor : On est passé à fp-con Bravo.

T.J : Ça veut dire que les terroristes vont nous tuer ?

Trevor : Non, alors ne t'inquiète pas.

Roxy : On doit annuler notre soirée ? Est-il prudent de laisser les garçons ?

Trevor : Oui, on n'a pas encore besoin de rester à l'intérieur.

Finn : C'est quoi le prochain mot, papa ?

Trevor : C'est "Charlie", qui signifie que tous les subordonnés doivent quitter le poste.

Pamela : Hé, j'espère que vous n'avez pas changé vos projets.

Roxy : Non. Mais apparemment, on se rapproche du Holiday Inn.

Pamela : Bien joué.

Trevor : Pamela, merci beaucoup de les garder. On devrait y aller pour rentrer tôt, avant la nuit.

Roxy : OK. Cette menace me fait vraiment flipper.

Pamela : Je sais, mais ce que tu fais ce soir est important, crois-moi. Maintenant vas-y. Ton homme t'attend.

Roxy : OK.

 

CHEZ LES POLARSKY - SALON

George : Que fais-tu, Marilyn ?

Marilyn : Je te quitte, George.

George : Pour ce type avec qui tu étais la semaine dernière ? On t'a vue, Marilyn. Tu l'as baisé dans la voiture ? Avais-tu envie de le baiser cet après-midi ? Dans le parc ? Tu as eu une aventure, Marilyn. Tu as dit que c'était terminé. Je t'ai reprise. Mais tu m'as menti, tu m'as humilié... devant mes hommes. Il se foutent de moi, ils me disent que je n'arrive pas à tenir ma femme.

Marilyn : Laisse-moi partir. S'il te plaît.

George : J'ai payé cette voiture. Elle est à moi.

Marilyn : Très bien, tu peux l'avoir. C'est bon. C'est bon.

 

CHEZ LES LEBLANC - SALON

Katie : Tu ne dois pas ouvrir la porte, maman.

Lucas : Ouais, ce sont les règles.

Pamela : Compris.

Marilyn : Tu n'es pas Roxy. Où est Roxy ? Je veux Roxy.

Pamela : Que se passe-t-il, Marilyn ?

Marilyn : Je peux entrer, s'il te plaît ?

Pamela : Très bien.

T.J : Tu es la maman de Jake, c'est ça ?

Marilyn : C'est ça. Bonjour.

Pamela : Discussion d'adultes. Allez dans la chambre des garçons. Allez. De quoi s'agit-il ?

Marilyn : Je quitte mon mari... et j'ai peur. Je suis passée chez Angie mais elle n'est pas là. J'ai besoin d'une voiture. Eddie m'attend. Je ne peux pas le faire attendre. Il va penser que je ne suis pas venue. S'il te plaît.

Pamela : Je pense que tu connais ma voiture.

Marilyn : Merci.

 

EXT. FORT MARSHALL

Trevor : Mme Roxy Leblanc, on s'est mariés à l'hôtel de ville. On n'a jamais eu l'occasion de nous dire nos vœux. Tu n'as pas pu porter une robe de mariée. Alors voilà. Roxy, parfois j'ai l'impression d'avoir passé ma vie à dormir, de ne pas avoir tenté la chance ou pris des risques.

Roxy : Je pense que sauter d'un avion est un risque.

Trevor : Chut, tu n'es pas censée m'interrompre.

Roxy : Désolée.

Trevor : C'est une chose de sauter d'un avion, c'en est une autre de vraiment aimer quelqu'un. Puis je t'ai rencontrée et tout a trouvé son sens. C'est pour toi que je me bats. C'est pour toi que je rentre à la maison. Roxy, je t'aime. Tu es l'amour de ma vie.

Roxy : Cher Trevor...

Trevor (au téléphone) : Leblanc. OK. (après avoir raccroché) Je vais être déployé dans une heure.

 

Chase (au téléphone) : Moran.

 

CHEZ LES SHERWOOD – CUISINE

Denise : Je n'arrive pas à croire que tu aies préparé le dîner. Merci.

Frank : Ce n'est que de la purée.

 

Frank (au téléphone) Commandant Sherwood. C'est compris.

Denise : Tu t'en vas.

Frank : Dans une heure. Ils ont avancé le déploiement à cause de la menace terroriste. Ça va être dur pour les soldats et leur famille.

 

CHEZ LES LEBLANC - SALON

Pamela : J'ai très souvent peur, mais j'essaie d'être courageux. Dans le désert, on est isolés. Je garde les souvenirs

de ma famille en mémoire.

Lucas : Où est papa ?

Pamela : Je ne sais pas. Il aurait déjà dû venir vous chercher. Époux, rentrez à la maison immédiatement.

 

EXT. FORT MARSHALL

Soldat : Vous savez où on va ?

Chase : Hors de ce pays.

 

CHEZ LES LEBLANC - JARDIN

Finn : S'il te plaît, reste.

Trevor : Vous savez pourquoi je dois partir. Je reviendrai dès que je le pourrai. Et quand je reviendrai, je vous raconterai tout ce que j'aurai vu. Alors soyez courageux pour moi, OK ? Occupez-vous de votre maman. Elle va avoir besoin de vous. Venez là. Venez. Qu'y a-t-il, mon grand ?

T.J : C'est juste qu'on n'avait jamais eu de vrai papa avant. Je t'aime.

Roxy : Viens-là, bébé. Il ne veut pas qu'ils viennent au décollage.

Pamela : Ouais, c'est pareil pour Chase. Ils veulent que les au revoir soient privés.

 

FORT MARSHALL - TARMAC

Frank : Ça fait bizarre que Jeremy ne soit pas là. Je lui ai envoyé un mail pour lui dire que j'étais fier de lui. Après tout ce qu'on a traversé, j'ai l'impression qu’on retrouve notre fils.

Denise : Frank, je sais que c'est très important pour lui.

Frank : Mais c'est bizarre de ne pas l'avoir ici.

Denise : La dernière fois que j'étais seule pour te voir partir... c'était il y a 19 ans... deux jours après ta demande en mariage.

Frank : Je m'en souviens. J'étais nerveux car je ne savais pas si tu dirais "oui". Et maintenant, je suis nerveux.

Denise : Tu es nerveux ? Allons, pas de peur. Qu'y a-t-il, chéri ?

Frank : Je ne sais pas, bébé. Je m'inquiète pour nous. Tu as tellement changé, et... j'ai peur qu'il n'y ait plus... de place pour moi à mon retour.

Denise : Frank, je n'ai jamais autant eu besoin de toi, et je ne t'ai jamais autant aimé.

Frank : Merci. Je t'aime.

Denise : Je t'aime aussi.

 

 

Trevor : Dis-les.

Roxy : Ici ?

Trevor : Oui, allez.

Roxy : Cher Trevor... Ce n'est pas vraiment une lettre.

Trevor : Continue.

Roxy : Cher Trevor, quand tu es entré dans ce bar en Alabama, j'ai su que ma vie allait changer pour toujours. Mais je ne savais pas à quel point. Mais je suis là, à tes côtés, te tenant la main, amoureuse de toi, te promettant d'être avec toi pour toujours, en espérant que ce soit pour très longtemps. Reviens-moi, Trevor. S'il te plaît. Je t'aime.

 

Frank : Mesdames et messieurs, allons-y. Allez !

 

CHEZ LES HOLDEN - SALOON

Amanda : Dis à Emmalin qu'elle est dégueulasse d'être allée camper au lieu de me dire au revoir. Dégueulasse. Compris.

Claudia Joy : Dieu merci. On allait partir.

Michael : Je ne pense pas que vous devriez partir ce soir.

Amanda : Il le faut, papa. Les inscriptions ont lieu demain. Mes affaires sont envoyées. C'est le dernier train pour arriver à temps.

Michael : On n'aurait pas dû accepter ça. On aurait dû t'y conduire.

Amanda : Papa, je ne veux pas. Je veux faire ça toute seule. S'il te plaît.

Claudia Joy : Ça va aller, Michael. En fait, si tu y penses, on est plus en sécurité en dehors du poste qu'ici. Dis au revoir à ta fille avant qu'elle ne monte dans ce train.

Michael : OK, et tu as...

Amanda : Ouais.

Michael : Désolé, je n'aurais pas cru que je serais si touché. Notre aînée s'en va pour l'université. Tu vas tellement me manquer.

Amanda : Tu vas aussi me manquer, papa.

Michael : Soyez prudentes, toutes les deux.

EXT. HUMP BAR - PARKING

Amanda : Que fait-on ici ?

Claudia Joy : Il faut que je donne ce chèque à Betty. Elle en a besoin pour une opération.

Amanda : Tu aides toujours les gens ?

Claudia Joy : Je ne peux pas m’en empêcher. Je n’en ai que pour une minute.

 

HUMP BAR

Claudia Joy : Que faites-vous ici ?

Roxy : Trevor est parti. Je ne peux pas rentrer dans cet état. Je dois me ressaisir pour mes enfants.

Claudia Joy : Tu le peux et tu vas y arriver. Et je suppose que tu vas bien ?

Denise : Très bien.

Roxy : C’est mieux. Maintenant, j’ai besoin d’un verre.

Claudia Joy : Je dois y aller. Amanda m’attend. Roland, que fais-tu ici ? Je croyais que ton avion décollait ce soir.

Roland : Oui. J’étais en chemin pour l’aéroport et j’ai vu toutes vos voitures ici, alors je me suis arrêté.

Roxy : Qu’y a-t-il ?

Roland : Joan est enceinte.

Rédigé par Sabby

EXT. FORT BENNING

Jeremy : I can't believe you're here. Something wrong?

Amanada : Jeremy... I don't know how to say this. I just knew it had to be in person. It's just that I'm leaving for U.V.A. In a few days, and you'll be off to fort dix for training, and college is at least four years, and I just....

Jeremy : you don't want to be stuckwith a solider boyfriend when you could be partying it up on campus. Is that it?

Amanda : It's not like that. I love you, Jeremy.

Jeremy : Then we can make this work.

Amanda : By sending e-mails, talking on the phone? We won't be able to see each other for months at a time.

Jeremy : It's harder here than I ever thought that it would be. You're the only thing that's getting me through basic. Amanda,please don't do this.

Amanda : Jeremy... you have to understand. It's just that I've always had a plan... go to college, make something of my life. and I love you, crezy it but I can't I have to get my degree. I just--I can't quit school like my mom did to get married and have kids.

Jeremy : So your mind's made up?

Amanda : yeah. This is what I want. I'm sorry.

Jeremy : I don't know what I'm gonna do without you.

 

LEBLANC’S HOME – LIVING ROOM

Trevor : All right, let’s go.

T.J : I win, in your face!

Finn : Oh.

Roxy : How far is the drive?

Trevor : Four and a half hours.

Roxy : With them, it’s gonna be a little more like eight hours. Do you remember the trek from Tuscaloosa?

Trevor : How could I forget? T.J. Threw up on me twice, Finn peed on me, and you broke the dial fightin' me over the radio station.

Roxy : Good times.

Trevor : Mm, good times.

Roxy : And we'll have even more of them when we meet your parents for the first time.

Trevor : Last chance to get back

Roxy : One word. Marda, my mother. No amount of in-laws could scare me after that.

Trevor (on phone) : P.F.C. Leblanc. Yes, sergeant Ski. Yeah, I'm pretty much ready. Okay. Thank you, sir. Rox... my deployment's been moved up.

Roxy : What's that mean?

Trevor : It means we can't go to macon anymore. We're gonna have to do it some other time, okay?

Roxy : When are you gonna leave?

Trevor : Two days.

Roxy : What time?

Trevor : They don't tell you the time yet. They're gonna call me on the day with the exact hour. Guys, I am so sorry.

**********         Opening         **********

HONDEN’S HOME – AMANDA’S ROOM

Claudia Joy : There's no excuse for you taking off like this again. I don't know what's gotten into you anymore. I... will you please help me understand what's going on here?

Amanda : I just had to take care of something else.

Claudia Joy : Something else? You’re on a 7:45 train to U.V.A. Tonight. There's no time for something else.

Amanda : I changed my ticket for tomorrow night. Mom, you know, I’m dealing with a lot of things that you have no idea about.

Claudia Joy : Believe it or not, I was your age once. I do have some idea.

Amanda : No, you don't, and even if I told you, you would never even listen anyway. All you want to do is try to fix things, and I don't want you to fix me.

Claudia Joy : Do you hear yourself, Amanda? Do you hear your tone of voice when you speak to me? I am only trying to help you.

Amanda : But the more I give, the worse it gets. You've made it very clear you don't respect some of the choices I've made in my life.

Claudia Joy : But I am still your mother. I am still the person who has taken care of you for 18 years. I don't deserve this.

Amanda : I'm sorry, mom. You're right. I'm sorry I've been acting like this. It's just... all so overwhelming. I don't know what to do anymore. I think I'm pregnant, mom.

Claudia Joy : Does Jeremy know?

Amanda : No, I couldn't tell him. I just broke up with him. I didn't want him to feel responsible.

Claudia Joy : He is responsible. When did you take the test?

Amanda : I haven't yet. Will you please stay with me?

 

MORAN’S HOME – LIVING-ROOM

Pamela : Whoa. You're letting the kids near your face with a razor?

Katie : They're plastic, mommy.

Chase : Shh, don't tell 'em they still got the razor guards on 'em.

Lucas : Daddy, that's cheating!

Pamela Hey, does this mean my husband is home from the east, and he's gonna hang with us for a while?

Chase : Yep.

Lucas: Daddy's home.

Katie : Daddy!

Chase : That's right, yeah.

 

HONDEN’S HOME – AMANDA’S ROOM

Claudia Joy : U.V.A. Doesn't know how lucky they are.

Amanda : Why? Why?

Claudia Joy : 'Cause they're getting the best political science major they'll ever have.

Amanda : Oh, mom, don't exaggerate.

Claudia Joy : I'm not. I'm serious. I can see the woman you're gonna be. You haven't caught sight of her yet, but she's just around the corner. and I'm damn glad that test was negative. You've heard of condoms, right?

Amanda : Yes.

 

SHERWOOD’S HOME - KITCHEN

Frank : Congratulations on gettin'your R.N. Degree, baby.

Denise : Thank you. You gonna jump out of a cake next?

Frank : Oh, I don't think so, no. You look better in a bikini than I do.

Denise : aw.

Frank : Honey, I... I know that I was hard on you at first about going back to work, but you done good, and I am very proud of you, nurse Sherwood.

Denise : mm. Thank you.

Frank (on phone) : major Sherwood. Yes, sir. I understand, sir. Well, I deploy in two days.

Denise : We're on the clock now, baby.

FORT MARSHALL - ARTILLERY

Soldier : All right. Alpha company's up first today. They're gonna be using 203s and frags, so load up six cases of each.

 

FORT MARSHALL – MICHAEL’S OFFICE

Michael : This is the second munitions theft on an army post in the last six months.

Joan : Yes, sir, it is.

Michael : And you're sure this is a theft, not a miscount?

Joan : Yes, sir. The seals on the crates were clearly tampered with.

Michael : What exactly was taken?

Joan : Well, sir, after conducting a complete inventory, we found these

items still missing, three claymore directional mines with detonators, 2 white phosphorus grenades, 3.81-millimeter mortar rounds and four frags.

Michael : Suspects?

Joan : We have 12 possibles.

Michael : All soldiers?

Joan : Yes, sir. Our chief suspect is P.F.C. Adam Montgomery, sir. His battalion only had one man on post at the time.

Michael : Why is that? There should always be two. Bring him in for questioning.

Joan : Sir, chatter believes that fort Marshall may be a target.

Michael : Has intel confirmed this?

Joan : No, not yet. Sir, we need to cancel your

promotion ceremony tonight, especially with all our top brass in one room. We need to promote you immediately.

Michael : We have to plus up our fp-con alpha. We got terrorists in our backyard.

 

FORT MARSHALL – RADIO STATION – OFF AIR

Casey : Hey.

Pamela : Hey, you.

Casey : Hey back. Look, uh, about the sex talk, I've been getting calls from the top brass asking you to tone it down.

Pamela : The show is popular.

Casey : Well, yes, but...

Pamela : So we're doing something right.

Soldier : And in three, two, one.

 

FORT MARSHALL – RADIO STATION – ON AIR

Pamela : Hey, everybody, this is "have at it" with Pamela Moran. I was just told, "no more sex talk." So no sex talk, okay? If you've got sex problems, take your sex problems somewhere else. So what else is there? Hang on, folks. I'll be right back.

 

FORT MARSHALL – RADIO STATION – OFF AIR

Pamela : You want me to say this on the air?

Casey : Yes, and they'll need you and your reassurance and your honesty more than ever now.

 

FORT MARSHALL – RADIO STATION – ON AIR

Pamela : Sorry about that, folks. Okay, so in case you were wondering why it's been so busy on Fort Marshall today, it's because we've gone to fp-con alpha plus, and we know alpha relates to the global threat of terrorism. But hell... we've gone to alpha plus here before. We've bought the gas masks. We've stocked up on bottled water. But there's still one thing that we can never really be prepared for, and that's the fear. How do we handle the fear? My son Lucas once asked me if the bad guys were gonna blow us up. How do you answer that? How do you explain terrorism to your kid? How do you explain that at any time, any place, someone could just decide to take us all out? And that's why terrorism works because we can't explain it, we can't predict it, it can happen anytime, anywhere, by anyone. So... all we can do is trust that the military has our backs, and then we let it go. Because the only way to stop the fear is by living... just living, being with your family, your friends, your community. Look, there is nothing we can do about it... except to seize the day. We live while we can, laugh while we can, love while we can. And that, my friends, is how we all beat terrorism. So... have at it.

 

EXT. FORT MARSHALL

All the post is in alert, and all the cars are inspected

 

FORT MARSHALL – RADIO STATION – ON AIR

Pamela : God. I will always remember this day. Why? Because terrorists are

trying to blow us up, and we're flying a kite. Bet it would really piss 'em off. Probably, but this is a big park. No structures to blow up. What does fp-con alpha plus mean anyway? It's the first phase of a terrorist alert.

 

EXT. FORT MARSHALL

Trevor is playing with T.J and Finn.

 

FORT MARSHALL – RADIO STATION – ON AIR

Pamela : Don't let strangers into your quarters, pay close attention to radio, television. So basically, be hyper aware... or use the skills that I learned crackin' heads in a bar. Yeah, pretty much.

 

EXT. FORT MARSHALL

Marilyn : I can't wait for tonight.

Eddie : Me neither. What about your son? Did you get that arranged?

Marilyn : Yes, I sent him to Florida with my mother. He'll be safer that way. We'll pick him up tomorrow, and then I'll get the lawyers involved.

Eddie : Don't you think you should just tell George that you're leaving?

Marilyn : I can't. You don't know him. When he first found out about us, he lost it. It's different on-post. When a wife has an affair, it's like she's... a traitor to the country or something. Everyone hates her.

Eddie : Are you sure you want to do this?

Marilyn : I married a man I don't like, who doesn't like me. I almost lost the only man I've ever loved. So yeah, Eddie, I am ready for this.

Eddie : Where should we meet?

Marilyn : The hump bar. Where else?

 

HUMP BAR

Claudia Joy : You okay?

Roxy : Should I be? I mean, my husband's leaving me, and they won't even

give me a return date.

Claudia Joy : They never give you the exact date until a few days before his return, but they should give you a rough timetable.

Roland : What about you, Denise ? How are you doing?

Denise : I'm used to it by now.

Roland : I know but that doesn't make it any easier.

Denise : Yeah, you're right. Thank you for asking.

Betty : More tea?

Claudia Joy : Betty,when's your surgery?

Roxy : She's not having it anymore.

Claudia Joy : Why not?

Roxy : She's short 3 grand. I keep telling her to sell the hump bar, but she won't.

Betty : This place has been truer to me than any man I've ever been with, Roxy. I can't sell it. It's better that we just both go out together.

Claudia Joy : There has to be something we can do.

Roland : Yeah.

Betty : Forget it. I mean, besides, who needs surgery? It's like putting lipstick on a pig.

Roxy : Oh, betty.

Denise : So why'd you call us all here, Roland?

Roxy : Yeah. Trevor's off making me his power of attorney, so come out with it so I can go meet him.

Roland : Well, I was in Chicago yesterday. I took a job at northwestern, and I leased an apartment, so that means I'm leaving tomorrow.

Roxy : So just like that, you're leaving?

Roland : It's the right thing to do under the circumstances.

Pamela : Wow.

Claudia Joy : Well, that's one of the hardest things about army life seeing your friends come and go.

Pamela : Can I just say you suck? is that appropriate?

Roxy : Right now it is. Our husbands are deploying, and now the only man in our harem is leaving, too.

Pamela : cheers.

Roland : cheers.

Denise : cheers.

 

EXT. FORT MARSHALL

Soldier : Move forward and present your I.D., Please. Without a security pass on it. Call it in.

 

BURTON’S HOME – LIVING ROOM

Joan : Hi.

Roland : Hey.

Joan : I wanted to see you before you left.

Roland : It's good to see you, Joan. They're lucky to have you for an X.O. Here.

Joan : Thank you.

Roland : I left the address for my new place in Chicago. The movers will be here first thing in the morning to pick up the boxes. Bye, Joan.

Joan : Bye, Roland. Roland. I'm pregnant.

Roland : What are we gonna do?

Joan : Just what we're doing. You're gonna leave for chicago. We're gonna get a divorce. This is not about changing plans. It's about me doing the honorable thing and telling you the truth.

Roland : Are you gonna keep the baby?

Joan : I don't know. But whatever happens, we'll talk about it. You got a plane to catch. You better go.

Roland : Okay. I'll call you tomorrow.

 

EXT. FORT MARSHALL

Michael : Division intel has determined the target is fort marshall, most likely a large area where crowds gather on an aircraft or a bus. Intel suspects that the terrorists ntacted one of our soldiers who needed some extra cash, getting him to steal the munitions. What have you got for me,burton?

Joan : N.I.S. And the fbi have been tracking a terrorist cell here on the east coast for about the last six days now. My counterpart at camp Lejeune confirms that the M.O. Of the theft is the same. If one of our own are selling munitions to terrorists, there must be a drop.

Michael : Any luck intercepting that?

Joan : Yes, sir. We were able to decode their e-mail. The munitions exchange will take place within the next 24 hours. Intel is still trying to figure out time and location, sir.

Michael : Go to fp-con bravo now. If the terrorists are using an inside man, we have to assume that they're aware of our deployment schedule. Notify g4. We need to move all our deploying troops out sooner. Get all battalions ready to leave tonight. Once those munitions change hands, we have no control over where they'll use them. Go, all of you.

Joan : Yes,sir.

 

LEBLANC’S HOME – LIVING ROOM

Trevor : We're at fp-con bravo.

T.J : Does that mean the terrorists are gonna kill us now?

Trevor : No, so don't you worry.

Roxy : Well, should we cancel tonight? I mean, is it safe to leave the boys?

Trevor : Oh, it's still safe. We don't have to be indoors yet.

Roxy : Okay.

Finn : What's the next a-b-c, daddy?

Trevor : The next is "Charlie," which means all dependants have to start leaving the post.

Pamela : Hey. I hope you guys haven't changed your plans.

Roxy : Nope, but apparently... We're one letter closer to the holiday inn.

Pamela : Good girl.

Trevor : Pamela, thank you so much for watching them. We should go, get back early, before it gets dark.

Roxy : Okay. This threat thing is really freaking me out.

Pamela : I know, but what you're doing tonight is important, believe me. Now go. Your man is waiting.

Roxy : Okay.

 

POLARSKY’S HOME – LIVING ROOM

George : What are you doing, Marilyn?

Marilyn : I'm leaving you, George.

George : For that guy you were with last week? You were seen, Marilyn. Did you screw him in the car? Were you thinking about screwing him this afternoon? At he park, huh? You had an affair, Marilyn. You said it was over. I took you back, but you lied to me, humiliated me... in front of my men. They're laughing at me, telling me that I can't keep my wife in line.

Marilyn : let me go. P-please.

George : I paid for that car. It's mine.

Marilyn : Fine. You can have it.

 

LEBLANC’S HOME – LIVING ROOM

Pamela : Shh. All right. All right.

Katie : you're not supposed to open the door now, mommy.

Lucas : Yeah, those are the rules.

Pamela : Got that.

Marilyn : You're not Roxy. Where's Roxy? I w-want roxy.

Pamela : What's going on, Marilyn?

Marilyn : Can I come inside. Please?

Pamela : All right.

T.J : You're Jake’s mommy, right?

Marilyn : Right. Hi.

Pamela : All right. Adult talk. Go to the boys' room. Go. So what's this all about?

Marilyn : I'm leaving my husband... and I'm scared. I went to Angie's house, but she's not there. I need a car. Eddie's waiting for me. I…I can't leave him there. He'll think I didn't show up. Please.

Pamela : Um... I think by now you know which car is mine.

Marilyn : Thank you.

 

EXT. FORT MARSHALL

Trevor : Mrs Roxy Leblanc, we got married on the city hall. We coudn’t say our wishes. You coudn’t wear a wedding dress. So here it is. Roxy, sometimes I feel like I slept all my life, didn’t take a chance or took some risks.

Roxy : I think jumping from a plane is a risk.

Trevor : Shh, you can’t interrupt me.

Roxy : Sorry.

Trevor : It’s a thing to jump from a plane, it’s another one to really love someone. Then I met you and evrything had a sense. I fight for you. I come home for you. Roxy, I love. You’re the love of my life.

Roxy : Dear Trevor...

Trevor (on phone) : Leblanc. OK. (after hang on) I’m gonna be deployes in one hour.

 

Chase (on phone) : Moran. Come on.

 

 

SHERWOOD’S HOME - KITCHEN

Denise : I can’t beleive yuou made diner. Thank you.

Frank : It’s only puree.

 

Frank (on phone) Commandant Sherwood. Got it.

Denise : You’re leaving.

Frank : In one hour. They advanced the deployment because of the terrorist threat. It will be hard for the soldiers and their families.

 

CHEZ LES LEBLANC - SALON

Pamela : I’m often afraid, but I try to be behave. In the desert, we are alone. I kept all my family’s memories in my mind.

Lucas : Where’s dad ?

Pamela : I don’t know. I should come to pick you up. Hursband, come home, immediately.

 

EXT. FORT MARSHALL

Soldier : Do you know where we going ?

Chase : Out of the country.

 

CHEZ LES LEBLANC - JARDIN

Finn : Please, don’t go.

Trevor : You knopw why I leave. I’ll be back as soons as I can. And when I’ll be back, I’ll tell you everything. So be brave for me, OK ? Take care of your mom. She needs you. Come here. Come. What’s wrong, son ?

T.J : It’s just… we didn’t have a real dad before. I love you.

Roxy : Come here, baby. He doesn’t want them when he leaves.

Pamela : Yeah, same for Chase. They want to say good bye in private.

 

FORT MARSHALL - TARMAC

Frank : Well, it seems odd not having Jeremy here. I sent him an e-mail, told him how proud of him I am, and after all we've been through, it feels like we're getting our boy back.

Denise : Oh, Frank, I know that meant so much to him.

Frank : yeah. But it is strange not having him here.

Denise : You know, the last time I saw you off alone... was 19 years ago… two days after you proposed.

Frank : I remember. I remember I felt nervous because I wasn't sure you'd say "yes." You know, and now I'm just nervous.

Denise : You're nervous? Come on now. No fear. What is it, sweetheart?

Frank : I don't know, baby, I'm just worried about us. You know, you've changed so much, and I just... I guess I'm just worried that, uh, there's just not gonna be... room for me when I get back.

Denise : Oh, frank, I've… I've never needed you more, and I have never loved you more.

Frank : Thank you.

Denise : Mmm. I love you.

Frank : I love you, too.

 

Trevor : Say 'em.

Roxy : Here?

Trevor : Yeah, come on.

Roxy : Dear Trevor, it's not really a note.

Trevor : Go on.

Roxy : Dear Trevor, when you walked into that bar in alabama, I knew my life was gonna change forever. I just didn't know how much. But here I am beside you, holding your hand, in love with you, promising to be with you forever and hoping that forever means a very long time. Come back to me, Trevor. Please. I love you.

 

Frank : Well, ladies and gentlemen, mount up. Let's go!

 

HOLDEN’S HOME – LIVING-ROOM

Amanda : Tell Emmalin she's a skank for being at camp instead of saying good-bye. Skank. Got it.

Claudia Joy : Thank god. We were just about to leave.

Michael : I don't think the two of you should leave tonight.

Amanda : I have to go, dad. Registration's tomorrow. Most of my stuff's already shipped. This is the last train out that will get me there on time.

Michael : We shouldn't have agreed to this. We…we should have driven you ourselves.

Amanda : Oh, dad. I don't want you to. I want to do this on my own. Please?

Claudia Joy : We'll be fine, Michael. In fact, if you think about it, we're safer off-post than here. Now kiss your daughter good-bye before she gets on the train.

Michael : Okay,and you've got, uh... yeah. Sorry,I didn'T... I didn't realize I'd feel this choked up. Our firstborn going off to college. I'm gonna miss you so much.

Amanda : I'm gonna miss you, too, dad.

Michael : Be careful,you two.

Claudia Joy : Bye, sweetheart.

 

EXT. HUMP BAR - PARKING

Amanda : What are we doing here?

Claudia Joy : Oh,I,uh,I have to give this check to betty. She needs it for an operation.

Amanda : Still fixing people?

Claudia Joy : Can't stop myself, can I? I'll only be a minute.

 

HUMP BAR

Claudia Joy : What are you two doing here?

Roxy : Trevor's gone. I can't go home like this. I gotta get it together for my kids.

Claudia Joy : You can, and you will. Oh. And I suppose you're just fine?

Denise : Oh,just fine.

Roxy : Mm-hmm. Oh, that's better. Now I…I need a drink.

Claudia Joy : I've got to go. Amanda's waiting. Roland, what are you doing here? I thought your flight was tonight.

Roland : It was. I was driving to the airport, and I saw everyone's car here, so I-I stopped by.

Roxy : What's wrong?

Roland : Joan's pregnant.

Rédigé par Sabby

Kikavu ?

Au total, 66 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Neelah 
19.02.2021 vers 19h

Constgnan 
17.02.2021 vers 21h

densi76 
12.02.2021 vers 15h

Ocepk80 
08.02.2021 vers 12h

Casey5102 
11.11.2019 vers 21h

Aloha81 
26.04.2019 vers 23h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

sabby 
Activité récente

La série
13.02.2021

Actualités
Jill Biden devient la Première Dame des Etats-Unis

Jill Biden devient la Première Dame des Etats-Unis
C'est officiel... Jill Biden (épouse de Joe Biden) qui avait interprété son propre rôle dans...

Ce n'est qu'un au revoir !

Ce n'est qu'un au revoir !
Il y a pratiquement 9 ans, je posais les premières fondations de ce quartier aux côtés de Prune....

[WCTH] Diffusion Episode 7.02 (Hallmark Channel)

[WCTH] Diffusion Episode 7.02 (Hallmark Channel)
Cette semaine, Hallmark Channel poursuit la diffusion de When Calls The Heart avec l'épisode 7.02...

[WCTH] Diffusion Episode 7.01 (Hallmark Channel)

[WCTH] Diffusion Episode 7.01 (Hallmark Channel)
Top départ pour la saison 7 de When Calls The Heart. En effet, après avoir dévoilé l'épisode spécial...

[WCTH] La saison 6 est disponible sur Netflix FR

[WCTH] La saison 6 est disponible sur Netflix FR
Nous l'attendions depuis longtemps, la saison 6 de "When Calls The Heart" (Le Coeur à ses raisons)...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

ShanInXYZ, 17.04.2021 à 16:47

et on continue de Voyage au centre du Tardis, en abordant la saison 12, on attend vos photos

choup37, 18.04.2021 à 15:40

3 anniversaires aujourd'hui sont célébrés sur Doctor who, oui, mais de qui..

pretty31, Avant-hier à 10:18

Nouvelle partie de ciné-émojis et films à voir à la télé cette semaine sur HypnoClap !

bloom74, Avant-hier à 14:39

Nouveau sondage et photo du mois dans le quartier The Boys

ShanInXYZ, Hier à 15:55

Un nouvel anniversaire à fêter chez Doctor Who, mais celui de qui ?

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site